OUVERTURE DE DIA
Et c'est parti pour le show - Le forum ouvre ses portes, venez nombreux !

N'hésite pas après ta validation, à demander
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 VI - Espèces surnaturelles (H - Z)


Silence is a true friend who never betrays.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Grand PNJ

Identity Card
Arrivée à Londres : 12/12/2016 Missives : 91 Points : 92 Je suis né(e) le : jour de la création de ce monde et j'ai donc : un nombre infini de siècle et mes valeurs sont que : Dieu n'existe pas - l'invention des Hommes sera leur perte, ou leur libération.

Tell Me More
Got It !

Ven 20 Oct - 14:39
Espèces surnaturelles (H - Z)


   
 

Harpies

• ORIGINE ‣‣ Rome Antique
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ 0,5% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 220 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 1

• ALLÉGEANCE ‣‣ Neutre - Les Harpies sont peu nombreuses, mais elles sont opportunistes... c'est leur force première. Leur allégeance se porte alors sur le camp le plus puissant, et fluctue dès lors qu'un changement approche. Il n'est donc pas spécialement étonnant de savoir que les Harpies ont longtemps aidé les Sionistes dans leur tâche (sans trop d'efforts, juste assez pour entrer dans les bonnes grâces du Vatican et assurer leur survie). Aujourd'hui et puisqu'elles sont les plus recherchées des créatures, elles approchent les Nephilims pour discuter une alliance ... après les avoir longtemps dévorés.  

Depuis que l'Homme connait l’existence des êtres surnaturels, les Harpies n'ont eut de cesse de se faire remarquer. Les autres créatures gardent encore aujourd'hui une certaine rancœur envers elles puisque dans la pensée collective, les Harpies sont fautives d'avoir été assez peu discrètes pour préserver le secret des espèces. La réalité est plus simple : il était impossible de garder un tel secret. Mais il fallait des fautifs, et les Harpies n'ont jamais été appréciées. Elles inspirent aussi bien la crainte que la répulsion, peut être aussi parce qu'elles sont si opportunistes qu'il est impossible de leur faire confiance. Et qu'elles ont de très nombreuses fois trahit pour survivre. A travers l'Histoire, leurs actes ont été souvent désignés comme méprisables et indignes. Entre massacres, alliances douteuses, affiliations avec les Sionistes durant près d'un siècle, dénonciations... l'on ne peu pas dire que les Harpies soient des créatures très stables et encore moins prévisibles. Mais c'est ainsi qu'elles ont perduré, même si aujourd'hui elles semblent au bord de l'extinction. Face à leur faible nombre, c'est une véritable solidarité qui s’opèrent. Si les Harpies ne sont pas digne de confiance face aux autres espèces, entre elles leur fidélité et leur entraide est incommensurable. Et devant la décroissance de leur démographie, elles semblent prêtes à s'allier aux Nephilims ou aux Sorciers de retour, et à faire ce qu'il faudra pour permettre à l'espèce de prospérer.

Par ailleurs, elles sont des créatures uniques qui ont réussi à s’adapter au monde moderne et à réellement y prendre place. Elles sont en général, les plus épanouies -si l’on peut parler ainsi- car suffisamment malines pour ne pas se faire prendre, elles sont aussi assez manipulatrices pour se trouver au centre de l’attention sans se trahir. Les Harpies s’adaptent, se jouent de la technologie, et sont particulièrement à l'aise dans une société qui les chassent pourtant avec ardeur. Généralement, les Harpies vivent entre elles, appréciant la solitude mais préférant vivre en petit groupe soudé. On les trouve souvent en couple, en famille recomposée ou bien simplement en petite troupe d’amis plus ou moins proches mais très rarement seules, où elles se sentent souvent trop vulnérables. Faire bande à part est source de danger pour une Harpie… et qu’il vaut mieux être mal accompagné, que seule.

• ALIMENTATION ‣‣ Les Harpies sont avant toutes choses, des chasseuses, des carnassières. Elles se nourrissent de viande fraîche crue... humaine de préférence. La chair des nés-humains (Sorciers et Sionistes compris) est donc régime alimentaire de base. Il est impossible de déterminer exactement ce qu'elles doivent consommer pour survivre, cela dépendra de l’individu. Mais il faudra qu'une Harpie se nourrisse au moins deux ou trois fois par mois afin de ne perdre aucune de ses précieuses forces et capacités. La nourriture humaine est une bien maigre substitut, mais leur permet de tenir plus longtemps sans se nourrir, et particulièrement la viande animale. C’est un coupe-faim qui pourra les rassasier un temps, mais ne pourra en revanche jamais les satisfaire sur le long terme. Consommer du sang frais est également une manière de tenir, mais elles ne peuvent uniquement s'en alimenter. Leurs mets préférés ? Les Nephilims, dont la viande possède une saveur riche capable de rendre une Harpie affamée et hystérique. Mais puisque les Anges sont désormais pour elles, une alliance possiblement vitale, elles tentent de réfréner leurs appétits. Le sang de Chimère est également quelque chose de délectable pour les Harpies. Sur ce point là, il n'y a encore aucune raison de se priver !

Ils n'ont pas besoin d'être sous leur forme originelle afin de ce nourrir. Sous forme humaine, les Harpies dès lors qu'elles sont en chasse, ont la possibilité de laisser seulement des doubles canines (deux de chaque côtés, les plus longues en deuxième position) poindre afin de pouvoir s'en servir plus discrètement. Malheureusement, cette demi-forme les fera aussi aborder leurs doubles iris, bien moins discrets !

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Leur don de séduction est sans doute le plus puissant de leur pouvoir, et celui qu'elles utilisent le plus régulièrement. Les Harpies sont capable de captiver, d'user d'une sorte de séduction comparable à de l'hypnose. Il faut un contact visuel avec la victime, mais une Harpie pourra alors la manipuler d'un simple regard, et quelques mots suffiront pour faire perdurer l'état d'hypnose plusieurs heures durant. Les plus puissantes Harpies savent étendre ce don en véritable persuasion, qui loin de plonger la victime dans une léthargie hypnotique, gravera des idées ou des convictions au plus profond de son âme à jamais.

❊ Sous leur forme de Harpie, leurs ailes leur permettent de voler sans peine. Si une fois déployées, leur puissance moins développée que celle des Nephilims ou des Phoenix, leur taille plus modéré elle, leur permet plus de discrétion et d'amplitude de mouvement. Un atout non négligeable puis-qu’ainsi, une Harpie prise en chasse pourra plus facilement se cacher, sans devoir rétracter ses ailes et reprendre sa forme humaine.

❊ Elles possèdent également un don de camouflage qui s'active uniquement sous leur forme de Harpie. Ainsi, elles peuvent capter la lumière et les couleurs environnantes pour s'y fondre temporairement. Si ce camouflage n'est pas parfait, il reste efficace si l'on ne s'attarde pas trop sur leur position.

❊ Don terrifiant, ces créatures sont capable d'activer le pourrissement de la chair d'un vivant. Cela leur demande une concentration et une puissance peu commune, qu'elles ne possèdent souvent qu'à moitié... aussi ce don reste défensif, et à utiliser uniquement qu'en cas de danger imminent. Mais une Harpie prise au piège sera en mesure de se vider presque entièrement de son énergie vitale, et de faire littéralement pourrir la chair de son ennemi... jusqu'à la mort, de l'un ou de l'autre des deux protagonistes.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ S’il y a bien une espèce que les Harpies craignent, ce sont les Phoenix. Pour la simple et bonne raison que le feu du Phoenix les blesser très gravement et provoquer des souffrances quasiment insoutenables. Une simple brûlure causée par l'un de ces maudits oiseaux prendra des semaines, voire plus pour guérir et laissera une cicatrice permanente. C’est donc avec une très grande méfiance que les Harpies approchent les Phoenix qui semblent facilement avoir le dessus sur eux.

❊ Elles ne peuvent consommer le sang d'un corps dont la mort remonte à plus de deux jours, et encore moins sa viande. Si une telle erreur est commise et si elle survit aux premières heures d'intoxication, la Harpies devra s’attendre à une longue période de souffrance, alitée et  très affaiblit le temps que les toxines ne s’évacuent.

❊ Les pouvoirs liés à l’énergie des Changelins sont également à craindre pour les Harpies. Une simple volée pourra en effet les terrasser avec plus de force que n'importe quelle autre créature, et les vider par la même occasion, de leur propre énergie. Si la rafale n'est pas systématiquement mortelle, sa force un minimum décuplée pourra en revanche, aisément réduire les chances immédiates de survie  d'une Harpie.

❊ C'est une source de moquerie millénaire, mais les Harpies sont sensibles aux angines...

• APPARENCE ‣‣ Particulièrement impressionnantes sous leur forme véritable, les Harpies ne sont cependant pas des oiseaux à tête humaine et au buste de femme. Elles gardent une forme plus ou moins humanoïdes et leur forme allongée n'amaigrit en aucun cas leur musculature qui semble fine, mais robuste. Sous cette apparence, les canines et les incisives des Harpies deviennent pointues et tranchantes. Elles possèdent également des yeux épatants, dotés d'un deuxième iris plus petit collé à l'extrémité du premier, rendant leur vue meilleure et plus large. Leur peau semble tannée et sombre comme du cuir, parfois grisâtre mais parcourue d'une lueur vive qui forme une aura blanche ou bleu émanant en permanence d'elle. Leurs ailes ne leur poussent pas dans le dos, mais les plumes qui poussent à même la peau longent l'arrière des bras jusqu'au creux des omoplates pour former plusieurs longues rangées solides (parfois jusqu'au sol) permettant de voler avec une agilité accrue. Ainsi, leurs bras s'allongent jusqu'à presque un mètre, et se terminent des longues mains ornées de griffes semblable à de fines lames de couteaux. Leurs jambes s'étirent également, et les pieds de la Harpie se changent alors en pattes d'oiseaux à quatre doigts, armés de griffes  courtes et recourbées, capable de s'accrocher ou de déchiqueter à leur guise. Si les jambes d'une Harpie sont souvent recouvertes d'écailles jusqu'au tibia, des plumes plus proches du duvet remontent ensuite jusqu'aux cuisses. Dernier élément volatile, la longue queue de plume prenant naissance dans le bas du dos de la créature et pouvant mesurer plus d'un mètre. A noter que les plumes ont une base noire ou grise, mais sont souvent parcourues par des couleurs très vives, voir électriques. Des lueurs phosphorescentes qui donne au plumage une allure et une empreinte unique, mais qui les rends également la créature aussi captivantes que terrifiantes.

• REPRODUCTION ‣‣ Les Harpies ne sont stériles, mais leur reproduction est difficile. Elles ne peuvent d'ailleurs donner de naissance qu'entre elles, et sont incompatibles avec les autres espèces. Il existe seulement quelques exceptions, et les Harpies peuvent parfois féconder des Humains (et non être fécondées par des humains - cela ne fonctionne donc que pour les Harpies mâles et avec des humaines) mais cela est rare. Cette hybridation a vue naitre les Oupyrs, mais il faut bien dire qu'aujourd'hui, les membres de cette espèce-ci naissent rarement de manière naturelle.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Aucune, car ils ne peuvent devenir Amarok ou Oupyr, et le feu du Phoenix les anéantit.

Huldres

• ORIGINE ‣‣ Norvège
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ 0,5% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 260 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 2

• ALLÉGEANCE ‣‣ Sorciers - Elles ont toujours été du côté de ceux qui étaient du leur pendant des siècles, les Sorciers. Malgré cela, leur côté sauvage et inaccessible a souvent été l'épine dans le pied de leurs alliés, puisque les Huldres ont toujours préférés retourner à la nature plutôt que se battre. Mais après le massacre des Sorciers, le peuple est devenu moins fuyant. Les Huldres sont aujourd'hui ceux qui tentent le plus de rassembler les peuples autours des Sorciers.

• IDENTITÉ ‣‣ Enfants des forêts, les Huldres sont nés des arbres, des plantes... de nature elle-même qui aura enfanté des créatures capables de devenir ses défenseurs. A une époque où les forêts dévoraient le monde, l'espèce c'est très rapidement propagés pour devenir de véritable âme protectrice du monde végétal et des profondeurs les plus terrifiantes des forêts. L'évolution des humains ainsi que celle des autres créatures révéla vite leur incapacité à s'adapter socialement... Aussi les Huldres restèrent longtemps un mystère pour bon nombre d'espèce. Seuls les Chimères, les Pilliwiggins et certains Sorciers semblaient pouvoir investir les forêts au même titre qu'eux pour tisser des liens avec ces drôles de créatures, sauvages et asociales. Malheureusement, l'Histoire s'écrivit sans eux, le monde évolua au détriment de la nature et les Huldres se virent souvent massacrés comme les forêts qui les hébergeaient. Les humains détruisaient toujours plus leur environnement naturel, et les chasses incessantes menées par les Sionistes termina de réduire l'espèce à néant. Si bien qu'en 1335, seul une alliance avec les Sorciers sauva l'espèce de l'extinction totale. Après cela, les Huldres sortirent un peu des forêts pour honorer l'alliance. Ainsi, le peuple végétal découvrit sa faculté à prendre une forme humaine comme l'ensemble des autres créatures, et ils devinrent plus sociable, se fondant dans la masse des humains qu'ils méprisaient pour leur dédain de la nature. Mais après le massacre des Sorciers, les Huldres retournèrent à la nature. Sauvagerie et destruction des Hommes furent ensuite leur quotidien. Les Huldres devinrent une espèce plus que redoutée, capable désormais des pires horreurs et effusions de sang pour mener à bien leur "mission" ancestrale de protecteur de la nature. Cachée au cœur des forêts, ils ne sont pas beaucoup plus nombreux qu'autrefois mais hautement plus virulent. Aussi, n'hésite ils jamais à déchainer leur colère et à faire preuve de cruauté envers les humains et la plupart des espèces. Comme autrefois, ils ne laissent que les Pilliwiggins, Chimères et Sorciers entrer en toute confiance dans leur environnement, les autres devant montrer patte blanche. Mais depuis la naissance des Nephilims, les Huldres sortent à nouveau des forêts pour investir les villes... peut être pour prendre enfin part à un combat qui pourrait une bonne fois pour toute, détruire ceux qui depuis toujours empoisonnent mère nature.

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Un pouvoir immense réside dans le corps d'un Huldre : celui de phytokinésie. En d'autre terme, le peuple Huldre est capable de communiquer mentalement avec la nature, les plantes, les arbres... n'importe quel élément végétal. La phytokinésie peut aller du simple contrôle de la croissance des plantes, jusqu'à un contrôle absolu sur tout type de végétal

❊ Les Huldres ont aussi la capacité unique de dégager poisons ou phéromones quasi à volonté. Un système de défense véritablement destructeur, ou une manière parfaite d’attirer une proie dans ses filets. Seulement, la réalité n’est pas si idyllique et ils doivent prendre des précautions … car ils ne sont pas immunisés contre ce qu’ils dégagent (bien que plus résistants) et sans antidote, il est fort possible qu’à haute dose, ils puissent être victimes de leur propre piège. Cette discipline demande donc réflexion et précaution, mais cela reste bougrement efficace.

❊ Ils peuvent se transformer en renard, en loutre ou en lynx... et ils en portent d'ailleurs la queue sous forme naturelle.

❊ Les Huldres ont la capacité d'envoyer des "jets de douleur", une sorte de rafale défensive qui laissera la victime s'effondrer sous l'impact d'une douleur fulgurante, et ce, durant une terrible minute au moins. Largement suffisante pour fuir ou torturer, comme graver la mémoire de la victime d'une crainte indélébile.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Puisqu'ils ont un lien télépathique avec les végétaux, leurs souffrances est aussi la leur. Pas au point de les abattre physiquement, mais suffisamment pour créer chez eux des migraines aveuglantes très puissantes, capable de les condamner à l’obscurité des jours durant. Les Huldres ont cependant apprit à canaliser cette douleur pour la projeter sur un ennemi (voir les pouvoirs).

❊ Les Huldres redoutent les Amaroks... peut être parce qu'ils sont très différents des Chimères, ou bien parce qu'il est facile de ressentir leur esprit humain sous le regard de la bête.  Quoi qu'il en soit, les Huldres les ont en horreur, d'autant plus que le venin de leurs crocs est capable de bruler l'écorce qui parcours la peau de ces créatures, aussi vicieusement qu'un acide chimique brûlant.

❊ La présence des Harpies est insupportable moralement pour une Huldre. Les Harpies sont pour cette espèce, l'équivalent de la mort pour ceux qui célèbrent la nature et la vie la plus pure. Le don de pourrissement de la chair que possèdent les Harpies ne sont donc pas plus efficace sur les Huldres, mais certainement plus douloureuse. De plus, un simple contact physique pourra les rendre malade et seul les remèdes des Sorciers pourra les en guérir ou protéger.

• APPARENCE ‣‣ Sous leur forme naturelle, les Huldres sont plus petits (entre 1 et 1,20 mètres) et sont fins de corps bien que parfois très légèrement potelés. Peut importe la couleur de leur cheveux, leur peau teintés de vert ou de gris est parsemée de tâche de rousseur ou de sons. Cette peau, est parfois même parsemés d'écorces (souvent aux articulations et sur les avants bras). Elle pousse souvent en recouvrant de plus larges zones mais il est possible de la casser ou de la limer pour éviter qu'elle ne devienne trop encombrante. Cependant elle est une seconde peau qui les protège du froid comme des fortes chaleurs, et les Huldres s'y gravent souvent des runes qu'ils aiment peindre d'or ou de rouge. Ils ont les ongles longs, épais, et coupant aussi bien aux mains qu'aux pieds. Ils possèdent aussi une queue de renard rousse ou blanche, de lynx ou de loutre. Leur visage est souvent long et creusé, au front également horné d'écorce qu'ils décorent et une immense hostilité émane de leur expression. Un regard imposant, d'animal ou de créature sauvage. Ils sont indomptables ... et cela se voit dans leurs yeux. Leurs yeux qui d’ailleurs, brillent d’une lueur ambrée très particulière, qui deviendra phosphorescente lorsque l'Huldre ressentira une émotion puissante.

• REPRODUCTION ‣‣ Les Huldres se reproduisent le mieux entre eux, c'est un fait. Mais ils peuvent aussi avoir des enfants Huldres avec des Humains et des Sorciers (pas les Sionistes, dont l'incompatibilité totale provient probablement du Nectar Deï). Autrement, ils ne peuvent donner naissance qu'à des Humains, des Changelins ou des Pilliwiggins.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Les Huldres peuvent être transformés en Phoenix ou en Oupyrs. Comme tout changement d'espèce, il s'agit là d'un traumatisme puissant, qui laisse peu de chance de survie à l'individu transformé. Cependant les Huldres ont une force particulière, et sont ceux qui survivent le mieux à l'épreuve. Bien qu'ils ne se remettent jamais réellement de la séparation d'avec la nature...

Pillywiggins

• ORIGINE ‣‣ Celtique (Europe)
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ 0,5% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 170 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 3

• ALLÉGEANCE ‣‣ Sorciers - Pendant longtemps, les Pillywiggins ont été silencieux malgré l’allégeance portée aux Sorciers. Mais aujourd'hui, le destin de ce peuple semble sur le point de basculer... Si l'apogée des Nephilims ne fait qu'accroitre leur méfiance, les Pillywiggins semblent enfin décidés à démontrer l'ampleur de leur puissance aux Sionistes, et à ceux qui y sont affiliés. Aussi gardent-ils encore une certaine discrétion, malgré leur intégrale dévotion aux Magiciens.

• IDENTITÉ ‣‣ Il s'agit là très probablement de la race surnaturelle la plus ambigüe de toutes. Depuis toujours, les Pillywiggins se sont montrés particulièrement discrets sur leur espèce, leurs moeurs et leur identité. Si bien qu'à force de disparaitre avant qu'on ne puisse les attraper, les Sionistes comme les humains méconnaissent terriblement l'espèce qui leur semble faible et fort peu effrayante. A travers l'Histoire, les Pillywiggins n'ont pas fait de remous. Ils se sont fait à ce monde hostile en fuyant à travers le monde pour se nicher au sein d'arbre maison quasi-invisible. Mais avec les guerres, l'agrandissement des villes et de la technologie, ils ont été chassés de leur nature, de leur bois et de leurs prairies. Et forcés à s'adapter silencieusement au cœur des villes. Malgré ce que pensent les Sionistes, les Pillywiggins n'ont jamais été passifs. Au contraire l'espèce a toujours été un allié des Sorciers. Mais les Pillywiggins n'ont jamais menés de combat de manière frontale, d'où la raison de leur classification niveau 2. En revanche... la plus grande partie de leurs rangs semblent désormais décidée à profiter de la diversion offerte par les Nephilims, pour aider les Sorciers à retrouver leur puissance. Et enfin, démontrer que les "petites fées" ne sont en rien inoffensives...  

Malgré le danger qu'ils peuvent représenter, les Pillywiggins aiment la musique, la danse, faire la fête et se battre comme des chiffonniers... Ils s'entendent bien entre eux mais la moindre broutille donne lieu à des bagarres enfantines. De vrais garnements ! Ils passent leur temps à jouer et à batifoler. Ce sont des esprits gardiens de la petite flore, vivant au rythme des plantes qu'ils protègent et aident à prospérer. Mais l'on parle bien peu souvent de la virulence de leur malédiction... Ils sont la personnification de « l’essence divine des plantes » et sont de ce fait, de grands amis des Huldres. C'est sans doute les créatures qui utilisent le moins leur apparence humaine, à quelques rares exceptions. Les plus sauvages ignorent les humains, préférant danser parmi les fleurs sauvages à l'ombre de grands chênes, où ils se trouvent habituellement. Ils ont aussi la caractéristique d'être très silencieux, bien que lorsqu'ils sont sûrs d'être entre eux... ce ne soit plus vraiment le cas ! Car pour un Pillywiggins, jouer et s'amuser n'est pas une simple occupation, c'est quasiment une philosophie de vie et beaucoup en sont passés maîtres depuis bien longtemps. Ils vivent dans les fleurs, les arbres, les rochers, leur domicile regorgeant de graines de fleurs, et vivent souvent avec des coccinelles ou des sauterelles, qu'ils adorent (surtout les sauterelles, qui sont fort amusantes). Mais leurs véritables amies, celles avec qui ils peuvent communiquer par l'esprit, restent les abeilles, qu'ils chevauchent de fleurs en fleurs et qu'ils protègent aussi bien que leur maison. Ils sont en général attirés par les endroits chargés de croyances ou d’émotions, des lieux empreints d’ancienne magie. Les Pillywiggins sont donc attirés par les habitations des Sorciers, dont ils s’entichent sans peine.

Vous l'aurez compris, les Pillywiggins aiment la nature sauvage, mais aussi les parcs et les jardins qui restent de jolies cachettes. Ils célèbrent la nature, dansent, jouent, batifolent, chantent avec les oiseaux, aiment se baigner dans les flaques de rosée. Ils représentent donc quelque chose de beau, de précieux, d'heureux... et offrent aux yeux qui parviennent à les espionner un spectacle incroyablement magnifique. Le changement des saisons est d'ailleurs pour ils motif à de très grandes fêtes où ils se rassemblent pour chahuter des jours durant.

Cependant, de plus en plus de Pillywiggins doivent se confronter à la vie moderne. Il leur faudra par contre toujours garder contact avec la nature, autrement, privé plusieurs semaines de son contact, un Pillywiggins se flétrira, perdra sa lumière et finira fatalement par mourir. Il n’est donc pas rare, à Londres, de voir de nombreuses lucioles dans les jardins des maisons de ville et dans les parcs, au cœur même de la capitale.
Il est aisé de croire, dès lors, que les Pillywiggins sont des créatures bienveillantes et drôles. De simples bons vivants, astucieux et burlesques. C'est le cas, mais à double tranchants. Car une fois contrarié... un Pillywiggins pourra devenir plus dangereux qu'une Harpie ou que le plus terrible des Nephilims.

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Leur plus grande caractéristique reste le fait que les Pillywiggins sont en mesure de ‘bénir’ ou ‘maudire’ un humain (ou n’importe quelle créature hors Pillywiggins – même si l’effet sera moins long-). Une bénédiction est une récompense, et offrira une chance insolente à son bénéficiaire durant plusieurs mois. La malédiction, en revanche, est bien plus marquante. Elle peut aller d’une simple malchance facétieuse (des chutes, des objets qui cassent en série, des crottes de pigeons sur la tête, ect.) à déchaînement chaotique dans la vie de la victime, souvent punie à raison (cette dernière verra ses pires craintes se réaliser en crescendo). La colère des Pillywiggins est donc chose à redouter. Une malédiction lancée par plusieurs membres de la même espèce aura le pouvoir d'être beaucoup plus ciblée (en d'autres termes, la malédiction pourra être véritablement choisie...) et pourra perdurer des années entières.

❊ Mode de défense efficace, les Pillywiggins peuvent projeter des visions cauchemardesques... une sorte de don d'illusion peu poussé et qu'ils ne maitrisent pas, mais fort utile. Ils ne ressentent ni ne devine les peurs profondes des gens. Mais en envoyant leurs visions terrifiantes, ils seront certains que leur victime sera parasiter quelques minutes par des flashs abominables. Contrairement à de l'illusion pure comme celle des Chimères,  la victime aura conscience d'être sous l'influence d'une rafale de Pillywiggins... mais ne pourra rien faire pour soulager son âme des visions infligées.

❊ Sous leur forme de Pillywiggins, ils possèdent le don d'invisibilité, mais aussi un autre moyen de défense peu commun : ils crachent une sorte de substance proche de celle des toiles d'araignée, extrêmement collante et irritante, qui brûle presque la matière sur laquelle elle s'accroche.

❊ Ces créatures savent se changer en phasme ou en luciole.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Même si les Pillywiggins adorent le froid et chérissent les hivers autant que les autres saisons, ils y sont extrêmement sensibles sous leur forme humaine. De ce fait, ils sortent souvent très couverts, tombent facilement malades et ne supportent pas de consommer des aliments trop frais. Mais, une fois sous leur forme naturelle, ils y sont parfaitement insensibles.

❊ Un lien particulier lie un Pillywiggin à son arbre-maison, un lien que seul ces créatures-ci peuvent comprendre. Peu importe si ils vivent en ville ou non, les fées doivent choisir un arbre (petit ou grand), s’y lier et y établir leur maison. La connexion est telle que, si du mal est fait à l’arbre-maison d’un Pillywiggins, celui-ci ressentira la même douleur… S’il reste impossible de tuer un Pillywiggin de cette manière, il est finalement aisé, une fois l’arbre trouvé, de lui faire du mal et l'affaiblir considérablement ...

❊ Particulièrement sensible aux produits chimiques, il reste impossible pour un Pillywiggin de toucher l’une de ces substances. L’effet toxique est amplifié sur lui, peu importe sa forme, si bien que lorsqu’une fée refuse de toucher un produit ménagé, ce n’est vraiment pas par flemmardise mais vraiment par méfiance d’un danger potentiellement imminent pour lui.

• APPARENCE ‣‣ Comme la plupart des autres créatures, ils possèdent en plus de leur forme originelle, une forme humaine. Les Pillywiggins sont des créatures merveilleusement belles. Leur corps est frêle, mince et gracile... et pourtant si dur qu'il est impossible de l'écraser, même avec la plus grande puissance du monde. Ils mesurent 6 cm en moyenne. Souvent, leur peau possède une teinte légèrement dorée et brillante. Leurs oreilles sont pointues, leur nez en trompette et ils possèdent un regard mutin hors pair. Ils sont très expressifs grâce à leurs antennes et ailes de papillons ou de libellules, grandes et colorées, pleine d'une poussière multicolore. On raconte que cette poussière est faite d'or ou de diamant et qu'elle possède des vertus intéressantes en matière d'envoutement. Ils sentent la sève et les jeunes feuilles, la pluie et le pollen, bref, le bonheur ! Ils vivent souvent nus ou parés de quelques minuscules morceaux d'étoffes dépareillées. Ils sont malgré tout sensibles à la nécessité d'une couverture. Ils ont aussi une prédilection pour les belles parures : en effet, une sorte de faiblesse pour les beaux atours existe chez eux et les bouts de ruban semblent être... très prisés !

• REPRODUCTION ‣‣ Ils sont certainement les créatures qui se reproduisent le plus facilement puisqu’il n’y a pas d’incompatibilité avec les autres espèces, hormis les fantômes Dopplegänger, les Harpies et les Oupyrs.  Sous forme de Pillywiggins ou d’humain, peu importe, s'il y a compatibilité avec l'autre espèce, leurs enfants sont toujours des fées. Quelques rares exceptions seulement ont été recensées de Pillywiggins donnant naissance à des Huldres. Il n'y a que les Chimères qui semblent capables de se reproduire avec des Pillywiggins et de donner naissance à l'une ou à l'autre des espèces.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Changement d'espèce impossible.

Phoenix

• ORIGINE ‣‣ Afrique
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ 2% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 250 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 2

• ALLÉGEANCE ‣‣ Sorciers - Depuis toujours, les Phoenix en sont les alliés, bien qu'ils n'aient pas eut le courage de s'opposer à leur massacre, par instinct de survie. Les Sorciers ont survécu à une génocide, les Phoenix n'en aurait très probablement pas été capable.

• IDENTITÉ ‣‣ S'il y a bien une chose que les mythes humains racontent avec véracité, c'est la naissance de ces étranges créatures. La foudre sur l'eau du Nil Bleu leur donna la vie, alors même que les autres espèces n'existaient pas toutes et que l'Homme lui-même ne tenait pas encore sur ses deux jambes. Si les premiers Phœnix vécurent longtemps entre eux, ils durent rapidement se disperser à des fins de reproduction (ils ne peuvent le faire qu'avec des nés humains). Durant des siècles, ils revenaient toujours à leur berceau natal, puis ils se dispersèrent plus durablement à travers le monde, si bien qu'ils apparaissent dans de très nombreuses cultures. Les Phœnix ont longtemps été vénérés par les humains, bien plus que toutes les autres créatures réunis. Cette fascination des humains envers ces grands oiseaux à sans doute permis leur survie à une époque où ils étaient proche de l’extinction, juste avant le génocide des Sorciers. Cette période fut certainement la plus sombre pour les Phœnix, partagés entre le regret de ne pas avoir porté secours à leurs alliés et amis de toujours, et la responsabilité de la survie de toute leur espèce. Cette culpabilité, les Phœnix la porte encore aujourd'hui, des siècles après le massacre. C'est pourquoi ils sont aujourd'hui de ceux qui se battent pour le retour des Sorciers, et veillent sur eux avec une loyauté plus forte encore que par le passé. Ils comptent d'ailleurs profiter de leurs affinités avec les Nephilims pour attirer les plus vaillants dans leur camp...

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Contrairement à ce que raconte le Folklore, un Phœnix n'est pas immortel. Il vivra son temps, vieillira, et s'éteindra, sous forme humaine ou non. Cependant, ils gardent l'avantage des trois existences. Si un Phœnix perd la vie, de manière brutale (non naturelle donc, pas comme une maladie par exemple) alors son corps s'enflammera, et de ses cendres il renaitra. Sous la même apparence, au même âge... rien ne le différenciera à l'exception qu'il aura vécu l'expérience de la mort et en sera revenu indemne, physiquement du moins. Il pourra ainsi survivre à trois morts, trois uniquement. Au-delà, son décès sera malheureusement inévitable et définitif.

❊ Si les Phœnix se régénèrent très rapidement, ils possèdent aussi la capacité de guérir les plaies superficielles chez les autres espèces. Ils font pour cela chauffer leurs mains l'une contre l'autre et cette chaleur semble ensuite générer l’accélération du processus cicatriciel. Mais plus la blessure sera importante, et plus le Phœnix devra dépenser de son énergie propre et vitale, ce qui les empêchent de soigner à tout va. Et surtout ne leur offre pas la possibilité de guérir des blessures trop importantes ou des maladies.

❊ Ils maitrisent le feu du Phœnix, des flammes rouges et blanches craintes par les Harpies et les Oupyr, et dont les autres espèces savent se méfier. Ce sont ces dernières qui recouvrent leurs plumes d'oiseau de feu et qui les consument lors d'une mort afin de les faire renaitre, mais les Phœnix peuvent aussi le faire naitre et s'en servir sous forme humaine. La caractéristique principale de ces flammes, est qu'elles ne brûlent que ce que le Phœnix aura la volonté de détruire... et qu'elles le feront avec beaucoup plus de puissance qu'un incendie classique.

❊ Les Phœnix peuvent communiquer par télépathie sous n'importe quelle forme et envoyer des 'messages' à distance. Ils gardent aussi de leur naissance atypique une certaine insensibilité à l’électricité, et une certaine complicité avec cette dernière. Ils aiment alors voler lors des orages et aiment les dons d’électrokinésie des Nephilims. Mais cela ne les rends évidemment pas invulnérables, et une très forte décharge pourra les anéantir au même titre qu'un simple humain.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Si les Phœnix sont nés et ont longtemps vécu sur les rives du Nil Bleu, ils craignent l'eau d’une manière très prononcée. Mais c'est surtout les profondeurs qu'ils redoutent, et ne supporteront pas d'être immergés très longtemps. C'est cette peur panique qui les perd souvent, plus que l'élément en lui-même qui n'a réellement aucune incidence physique sur eux. Cependant, un Phoenix sous sa forme d'oiseau risque de perdre son feu à plus ou moins long terme  s'il se retrouve trop longtemps immergé dans l'eau.

❊ Ils sont plus sensibles que la moyenne au charisme des Harpies et aux illusions des Chimères. Ces deux espèces peuvent faire preuve de bien des astuces pour s'octroyer les faveurs d'un Phœnix. Si ces derniers ne craignent pas particulièrement les Chimères, les Harpies en revanche, restent des ennemis de taille malgré leur sensibilité face au feu du Phœnix. La vulnérabilité mutuelle qu'ils entretiennent l'un en face de l'autre les rends particulièrement agressifs. Nul doute alors, les Harpies restent la plus grande menace des Phœnix.

❊ Les Phœnix ayant eux même un rapport étrange avec les morts, les Doppelgänger (vivants, comme spectres) sont des créatures qui peuvent avoir des emprises particulières sur eux. Un Phœnix ayant déjà perdu une ou plusieurs de ses vies se verra donc bien plus sensibles devant les dons psychiques des Doppelgänger, qui pourront lire en eux comme dans des livres ouverts.

❊ Le froid n'est pas dangereux pour eux, étant donné la puissance de leur feu. Cependant la main de glace des Oupyr pourra les blesser très gravement.

• APPARENCE ‣‣ Les Phœnix possèdent deux apparences. La première est celle qui se rapproche le plus de leur aspect humain, leur forme de Phœnix véritable. Ils sont alors légèrement plus petits, plus gracile aussi mais bien moins discrets. Leur peau légèrement teinté d'une couleur fauve semble émettre une lueur vive, à la manière d'une braise, et il émane d'eux une chaleur douce, une lumière apaisante. Souvent imposants sous cette forme, cette impression est aussi accentuée par les plumes noires ou rouges qui parcourent la peau de leurs épaules et de leurs omoplates en longeant l'échine, et qui semble dissimuler des flammes qui se manifestent parfois quand ils bougent rapidement. Sous cette forme-ci, ils se montrent souvent peu pudique et ne cachent que l'essentiel, abordant des bijoux en or dont ils raffolent.

Mais si c'est ici une forme qu'ils abordent plus aisément, ils qualifient cette dernière de 'demi-Phœnix'. L'apparence sous laquelle ils se sentent le plus en harmonie avec leurs instincts, reste évidemment celle de l'oiseau de feu. Le Phœnix à l'état pur. Ils ne ressemblent à aucun autre oiseau connu de ce monde. Souvent plus grand qu'un albatros, une aile peut mesurer jusqu'à un mètre d'envergure et leur longue queue de plume davantage encore. Ils sont fins, rapides et même si leur plumage varie du rouge sombre ou d'ocre lumineux parsemé de blanc ou noir, ils savent pourtant se fondre dans les nuages et passer inaperçu. Une sorte de crête de plumes sombres et fluides orne le sommet de leur crâne pour rejoindre leur queue. Quand ils volent, ils semblent crépiter en permanence et s'enflamment pour se donner plus de force, ce qui les rend parfois presque aussi rapides que les Nephilims eux-même. Ils laissent souvent des étincelles dans leur sillage.

• REPRODUCTION ‣‣ Ils ne peuvent se reproduire qu'avec des humains (ou né humains, comme les Sionistes et les Sorciers). Même entre eux, la reproduction est impossible. L'enfant né de l'accouplement avec un humain aura 80% de chance d'être un Phœnix. Autrement, il sera humain. Sans doute la raison pour laquelle les Phœnix ont en général une vision de la famille et du couple et des structures familiales un peu particulière. Même s'ils sont extrêmement fidèles à leur moitié, si cette dernière est d'une espèce qui ne permet pas pour eux d'assurer une descendance, alors ils n'hésiteront pas à trouver un partenaire biologiquement compatible. Sans éprouver d'amour, ou de désir... sans pour autant avoir conscience de tromper leur âme sœur. C'est réellement une manière de bâtir une famille, ce qui a pour eux une très grande importance.

La compatibilité entre les Phoenix et les Nephilims a cependant été découvert il y a peu, avec la surprise de constater que les enfants nés de leurs amours seraient à coup sur, des êtres de feu. Une raison supplémentaire pour les Phoenix, d'attiser les liens déjà présents entre eux et les Anges.

• TRANSMISSION ‣‣ De naissance. Il y a cependant un moyen d'offrir le feu du Phœnix à une créature humaine ou non (hormis les spectres bien sûr). Une fois dans sa vie, et en sacrifiant l'une des siennes, un Phœnix aura la possibilité de 'donner la vie' à l'être de son choix et ainsi de le transformer en Phoenix à son tour. C'est un phénomène relativement rare, car mêmes s'ils en ont trois, leurs vies sont trop très précieuses pour être dilapidés.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Seulement quelques cas ont été recensé à travers le monde d'Oupyr dont la morsure aurait changé un Phœnix en l'un des leurs.


Oupyrs

• ORIGINE ‣‣ Bulgarie
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ 1% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 130 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 1

• ALLÉGEANCE ‣‣ Neutre - Les Oupyrs sont soumis aux Harpies, à qui ils doivent fidélité et obéissance. Leur allégeance est donc totale, bien que cela ne corresponde pas aux convictions profondes du peuple Oupyr qui ne rêve que d'indépendance et de liberté... Depuis toujours, ils suivent les pas des Harpies, n'ont pas de droit d'opinion, mais envisagent de plus en plus de briser leurs chaines quitte à devoir encore un temps, demeurer sous la protection et l'influence d'un peuple plus fort qu'eux. Peut-être bien les Sorciers, puisque les Nephilims sont le choix premier des Harpies. Sauf s'il leur ait possible d'habilement rejoindre les Anges en jouant sur la gourmandise des Harpies... qui aiment dévorer les êtres volants.

• IDENTITÉ ‣‣ Ils ne sont pas les petits derniers nés parmi les créatures, mais ils virent le jour bien après l’aube des temps, par hasard… et par chance (ou pas !). A l’origine, ils naquirent de l’union de quelques Harpies avec des humaines Bulgare. Un fait plus que rare, puisqu’on le pensait complétement impossible ! Cependant la présence de bon nombre de Sorciers très actifs dans la région à l'époque de leur naissance, laisse entrevoir la conséquence d’une très forte concentration de magie. Mais cela n’a jamais réellement été expliqué… et les cas sont terriblement rares aujourd'hui. L’existence des Oupyrs est donc un véritable "miracle". Ces hybrides survécurent, et créèrent à leur tour leur propre cercle, sous la surveillance des Harpies qui depuis lors, se donnent à cœur joie dès lors qu'il s'agit de maitriser la prolifération de leur « progéniture » miraculeuse. Et c’est sans surprise que les Harpies s’emparèrent de la vie des Oupyrs, jusqu’à les réduire à l’état de seconds, les plongeants dans une vie de servitude sans aspirations ou libertés.

C’est malheureusement ce qu’ils sont toujours. Les Oupyrs n’ont jamais réellement eut l’occasion de développer une culture personnelle, ou de pouvoir librement s’épanouir. Leur soumission a bien sûr, pour conséquence que ce peuple n’est pas parvenu à se forger une personnalité propre. Ils sont éparpillés, bien qu’ils cherchent à se rassembler. Si tous les Oupyrs ne sont pas nécessairement au service des Harpies et que bon nombre d’entre eux au contraire, évoluent dans la société humaine, ils sont tous potentiellement désignable au poste de "subordonné". Autrement dit, aucun Oupyr n’est libre, et si par malheur une Harpie jette son dévolu sur lui, alors il lui faudra forcément obéir. Ils sont là pour servir, et leur survie en dépend. Dans cette optique, il est difficile pour eut de pouvoir se construire sans entrave.

Ils ont beau être des descendants de Harpies, les Oupyrs ne sont pas très proches de ces derniers, génétiquement parlant. Ils se nourrissent presque de la même manière (bien qu’ils ne consomment pas de viande et uniquement du sang) mais c'est bien l'une des rares comparaison possible. Dépourvus d’ailes, ils partagent malheureusement bien peu de dons avec leurs créateurs et demeurent craintifs de ceux que possèdent les Harpies. Leur Histoire est donc mêlée à celle de leurs géniteurs d'autrefois, mais sans indépendance, ils n'ont jamais écrit la leur. Ils restent encore aujourd'hui, ceux que l'on soumet, les faibles aux vies sans grande valeur parmi les créatures. Et dans leur malheur, et parce qu'ils sont assimilés aux Harpies, les Sionistes s'en prennent à eux de la même manière tandis qu'aucunes espèces ne leur tend la main.

Mais après des siècles de subordination, il semblerait enfin que l’espèce inférieure cherche à s’émanciper, et se faire une véritable place parmi les créatures surnaturelles. Les premiers grondements résonnent en leur rang. Ceux d'une rébellion toute proche, motivé par les regards qui se tournent vers les Nephilims alors que les Sorciers semblent sur le point de revenir contrer les Sionistes. Les opportunités seront à saisir, mais l'objectif des Oupyrs est simple : détruire leur oppresseur et gagner la liberté... Même si cela doit être synonyme d'une alliance qui les plongera dans une guerre.

• ALIMENTATION ‣‣ Contrairement à l'espèce qui les aura engendré, les Oupyrs ne sentent pas le goût de la nourriture humaine, et ne peuvent donc pas s'en satisfaire. D'autre part, ils ne sont pas carnassier, et consommer de la viande crue aurait autant d'effet que la nourriture classique : pas de goût, pas d'apport nutritif. Il n'y a que le sang, qui puisse nourrir les Oupyrs. Ils peuvent s'abreuver de presque toutes les créatures, mais les humains restent les plus faciles à traquer... Quant au sang de Chimères qui a un goût des plus exquis pour eux, il  les rends complétement fou d'appétit, et capable des pires erreurs seulement pour y tremper leurs lèvres.

Ils ne peuvent se nourrir que sous leur forme originelle.

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Sous leur véritable forme, les Oupyrs peuvent dégager un froid intense et saisissant. Ils apprécient les faibles températures et peuvent sans aucune peine maîtriser celle d’une pièce pour s’y sentir bien. Mais plus que cela, ils possèdent le don de mains de glace. Cela leur permet de canaliser le froid, et de le transmettre à un individu au point de le geler superficiellement, ou de ralentir son organisme de manière précise. Ceux qui maîtrisent le mieux ce pouvoir sont capable de geler un membre entier et de le briser en mille éclats de glace. Mais il faut des années pour pouvoir apprendre à canaliser le froid à ce point-là.

❊ Les Oupyrs peuvent également "voler la lumière". L'umbrakinésie leur est d'ailleurs particulièrement utile lorsqu'il s'agit d'évoluer dans une pièce en plein jour. Ils peuvent donc atténuer la luminosité, et étendre les ombres dans un espace clos uniquement. Ils ont bien plus de facilité à plonger leur environnement dans les ténèbres que de projeter de la lumière... d'autant plus que cette même lumière, emprunté à l'astre solaire pourrait les brûler mortellement.

❊ Ces créatures peuvent manipuler les émotions des gens avec une aisance singulière. S'ils n'ont pas particulièrement de talent en matière d'empathie, il est facile pour les Oupyrs d'introduire des sentiments de rage, de dépression, d'amour ou n'importe quelle émotion troublante au sein d'un esprit quel qu'il soit. C'est une discipline qu'il n'est pas évidente à manipuler, et un Oupyr pourrait, en voulant simplement déclencher de animosité, faire grandir un sentiment bien plus dangereux... Mais c'est parfois très utile, bien qu'éphémère !

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Leur environnement de prédilection reste le froid, et surtout, l’obscurité. Les Oupyrs en effet, craignent la lumière… Mais pas au point d’en être privé. Seule une longue exposition à la lumière de l’astre solaire pourrait mortellement les brûler (2 heures à peine sont suffisantes sous un soleil de plomb) mais ce qui est certain, c’est qu’un Oupyrs ne peut pas sortir en plein jour sans protection. Ils sont donc les plus grands consommateurs de crème indice 50 (troll) et quittent rarement lunettes et chapeau lorsqu'il fait beau. En revanche, le temps Anglais, brumeux ou nuageux, leur correspond à merveille bien qu'ils préfèrent tout de même sortir presque exclusivement la nuit.

❊ S’il y a un sang particulier dont ils raffolent au point d'en devenir accro, c’est celui des Chimères. Il s’agit là pour eux d’une véritable drogue, promettant des instants déliquescents, à la frontière d’hallucinations douces et oniriques. Cependant, trop en consommer serait aussi un véritable suicide, car le sang de Chimère est aussi un poison lent qui ne manquera pas de faire pourrir les chairs du Oupyr, jusqu’à sa mort qui sera des plus lentes, et des plus douloureuses.  

❊ Source de leur soumission, l'ensemble des pouvoirs Oupyrs n'ont qu'un très faible impact sur les Harpies. Ces derniers semblent immunisés, et c'est aussi pour cette raison que l'espèce inférieure ne parvient pas à prendre son indépendance. En revanche, et comme les Harpies, ils craindront farouchement le feu du Phoenix, en mesure de les réduire en cendre aussi vite qu'un fétu de paille.

❊ Un Oupyr aura toujours besoin d’une invitation pour entrer chez quelqu’un. Une invitation qu’il sera aussi possible de retirer... Mais ils connaissent certaines parades, qu’ils aiment expérimenter. Aussi, une habitation au préalable pillée, cambriolée ou infiltrée par un inconnu n’aura aucune peine à laisser son seuil être franchit par un Oupyr.

• APPARENCE ‣‣ Leur aspect véritable n’a rien à voir avec celui des Harpies. Un Oupyr sous sa vraie forme semble plus maigre et plus filiforme, pâle au point de laisser les veines bleuirent sa peau. Les Oupyrs ont souvent l'air malade tant ils sont blafards mais durant les quelques heures qui suivent la consommation de sang frais, ils semblent avoir un teint plus rose. Ils possèdent aussi des canines rétractables. Ils n'ont pas d'ailes, aucunes plumes, et semblent bien faibles en comparaison de leurs maîtres.

• TRANSMISSION ‣‣ Les Oupyrs sont parfaitement stériles. Aucun enfant ne grandira jamais dans leurs entrailles. Mais en revanche, leurs morsures sont en mesure de contaminer les humains (certaines créatures aussi, consultez les fiches des autres espèces pour savoir laquelle pourra être changée en Oupyr), permettant leur prolifération contrôlée.  Il s'agit d'une question de volonté, car chaque morsure n'est pas significative de transformation... Pour changer quelqu'un en Oupyr, ils doivent mordre pour disperser leur venin dans les veines de leur victime qui sera alors frappé par une crise neurologique sévère, qui causera rapidement sa mort. Et sa résurrection, si elle garde assez de force pour se battre et survivre à la transformation.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Aucun.


 

 
Revenir en haut Aller en bas
 

VI - Espèces surnaturelles (H - Z)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: Liturgy of the Mass :: Chuching the Gods-
Codage optimisé pour