OUVERTURE DE DIA
Et c'est parti pour le show - Le forum ouvre ses portes, venez nombreux !

N'hésite pas après ta validation, à demander
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 V - Espèces surnaturelles (A - G)


Silence is a true friend who never betrays.

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Grand PNJ

Identity Card
Arrivée à Londres : 12/12/2016 Missives : 91 Points : 92 Je suis né(e) le : jour de la création de ce monde et j'ai donc : un nombre infini de siècle et mes valeurs sont que : Dieu n'existe pas - l'invention des Hommes sera leur perte, ou leur libération.

Tell Me More
Got It !

Ven 20 Oct - 14:39
Espèces surnaturelles (A - G)





Les Amaroks (Lycans)

• ORIGINE ‣‣ Canada
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ 1% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 100 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ 3

• ALLÉGEANCE ‣‣ Neutre - Stratégiquement, les Amarok se trouvent du côté des Sorciers. Mais jusqu'à présent, ils n'ont jamais réellement fait preuve de fidélité à leur égard, préférant protéger leurs petits que de former les rangs d'une quelconque armée. Les Sorciers ne peuvent donc pas vraiment compter sur les Amaroks...

• IDENTITÉ ‣‣ C’est en 1532 que cette espèce vit le jour. A l’origine, il s’agissait de membre de la tribu des Mohawks (Amérindiens du Canada), dont le gène Chimère avait été transmis presque 500 ans plus tôt par les premiers véritables colons venus de Scandinavie, les Vikings. Tous vivaient dans l’adoration de ce don incroyable lié à l’animal totem qui les habitaient, mais tous n’en étaient pas doués. La plupart d’entre eux étaient des loups, des créatures fascinantes qui depuis toujours voyaient leur destin lié à celui des Mohawks. Des centaines d’années plus tard, et après les premières colonisations au Canada, la tribu fut de plus en plus condamnée à migrer vers le nord pour protéger leur vie, leur coutume, leur secret et leur don sacré. Malheureusement le hasard voulut qu’un jour, un groupe de Chimères Mohawks sous leur forme animal croisa la route de Pillywiggins récemment installées loin des villes des blancs. La colère du peuple bafoué força les loups à détruire l’habitat de ces étranges petites personnes. Et furieux, plusieurs Chimères cédèrent à leur instinct vengeur. La riposte des Pillywiggins fut ensuite tout aussi puissante, puisque les créatures ailées maudirent les Loups, pour les forcer à rester à jamais sous leur forme humaine, au bord du désespoir sans les échos de leurs dons et instincts d'autrefois. Ainsi le groupe fut contraint de vivre, adoptant le comportement des humains, formant un groupe solitaire et triste contraint à oublier ce qu'ils étaient avant cela. Jusqu’à ce que… quelques années plus tard, la malédiction ne s’estompe et que l'esprit du loup ne réapparaissent aux creux de leurs âmes. Mais cette fois, des liens terriblement conflictuels avec leur esprit animal retrouvés perturbaient leurs existences. Les Amarok étaient nés, forts de leur nouvelle nature, mais sans cette fusion qui pouvait autrefois les transcender, et sans l’envie de revenir auprès des leurs. Avec le temps et les générations, ils quittèrent les meutes sauvages de l’Amérique du Nord pour envahir les villes, mais toujours les Amarok gardèrent cet instinct primitif de meute et de hiérarchie, ainsi que leur lien profond avec le loup qui imprègne leurs âmes. Mais la dualité de leur condition semble être un très lourd fardeau encore aujourd'hui.

Ces Lycanthropes sont particuliers, et n’ont maintenant plus rien à voir avec les Chimères qu’étaient leurs ancêtres. Ils sont souvent moins bestiaux, plus réfléchit et bien sûr, ne sont pas en accord avec leur nature animal comme les Chimères le sont. Ils semblent alors à la fois fortement imprégnés par le loup qu’ils possèdent en leurs âmes, mais suffisamment humains pour garder un contrôle parfait de leurs esprits. Ainsi les Amarok sont équilibrés, tout en restant très sensibles à leur nature qui leur impose régulièrement de petites escapades sous forme garolle pour préserver cette stabilité. Cependant, il existe dans le corps d'un Amarok, l'esprit d'un humain, et celui d'un loup... Cette double entité au sein d'un seul être est donc source d'un conflit intérieur particulièrement fort. Et difficile à contrôler parfois. Ils vivent la plupart du temps en meute (ou se rassemblent quasi-quotidiennement), souvent plusieurs familles d'Amarok fusionnelles à qui s’ajoutent des membres sans aucuns liens de sang. Ce qui compte pour eux, c’est la fidélité. La famille est sacrée, véritablement… Mais elle ne se discerne pas par un quelconque lien filial, mais bien par l’appartenance à leur meute. Si les meutes Lycannes sont très fermées, il existe des exceptions. Il n’est pas rare qu’ils acceptent comme amis de la meute, des Chimères, des Huldres, ou des Sorciers qui souvent leurs sont très utiles.

Partagée entre leur activité humaine et celle de la meute qui a d’autant plus d’importance, les Lycans sont des gens simples, à la vie professionnelles souvent insignifiantes aux yeux des humains. Ils ne travaillent que pour apporter un peu d’argent à la meute et permettre leur confort, mais ils préfèrent en manquer pour accorder plus de temps au partage entre membres de la meute, et à leur vie sous forme Garolle. Ils existent bien sûr, des exceptions puisque comme les Humains, chaque individu possède des aspirations et des besoins différents. Mais toujours, ils en reviennent au moins au Loup, pour lui laisser sa liberté en pleine nature.

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Les Lycans peuvent bien évidemment prendre leur forme de loup, celle qu’ils chérissent tant et sous laquelle ils aiment tant se trouver. C’est une forme qui leur est naturelle au point que bien des Garous l’adoptent pour de longues périodes, parfois des années. Il s’agit tout simplement de la forme d’un loup, dont l’aspect morphologique sera propre à chaque Lycan. Il est cependant possible de voir une différence avec les loups de ce monde, un Amarok sera alors plus massif et plus grand. La transformation cependant, est très pénible bien que les années de pratiques allègent un peu la douleur. Car chaque os est brisé, chaque muscle se déchire pour se remodeler ensuite… Ils changent physiquement de peau pour revêtir la fourrure du Loup. En général, cette transformation est plus aisée sous la pleine lune, ce qui donna naissance à cette légende de "Loup-Garou" à leur sujet.

❊ Bien que moins puissant que celui des Phoenix, leur capacité de régénération est inné et permet aux Amarok blessées de guérir bien plus vite. Cela malheureusement ne concerne pas les maladies auxquels ils se trouvent être très sensibles.

❊ Sous leur forme Garolle, ils peuvent adopter un mécanisme de défense plutôt efficace, nommé « fourrure du porc-épique ». Cela permet aux poils de leur fourrure de durcir de tel sorte qu'ils soient aussi acérées qu'un milliers aiguilles, très tranchantes et capables d’occasionner des dégâts à qui voudrait s’en prendre à eux.

❊ Sous forme humaine, ils possèdent un grand instinct, des sens aiguisés et une force décuplée. Ils semblent aussi plus rapides, endurants et bien plus agiles que les humains lambda. Enfin, sous forme humaine comme Garolle, ils sont capables de dégager une odeur tellement nauséabonde que quiconque la sentirait serait pris d'écœurement… C’est généralement le meilleur moyen l’éloigner les visiteurs incongrus.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Leur plus grande faille est très certainement leur faible système immunitaire. Sous forme humaine, les Amarok peuvent succomber aux maladies les plus anodines. Une caractéristique très certainement héritée de leurs ancêtres Amérindiens, qui avant l’arrivée des blancs ne souffraient pas d’autant de maux. C’est la raison pour laquelle ils cherchent toujours plus la présence des Sorciers auprès de la meute, les seuls à pouvoir aisément les guérir et même les protéger des maladies.

❊ Ils sont aussi en décalage avec la société, qu’elle soit humaine ou surnaturelle. Longtemps et à force de rester en meute ou de mépriser les humains, les Sionistes ou les Pillywiggins, les Amarok ont affaiblit leur lien avec les autres espèces. Aujourd’hui ils semblent particulièrement isolés mais tente petit à petit de trouver une place. Ainsi, ils viennent de plus en plus vers les autres et accueillent plus volontiers certains Sorciers, Huldres ou Chimères au sein de leurs meutes.

❊ Les poisons des Huldres deviendront plus rapidement mortels pour les Amarok, ainsi que les cauchemars des Pillywiggins, dont ils gardent d'ailleurs une peur viscérale et quasi-hystérique. Sans compter que la dualité avec le loup qui les possèdent peuvent parfois leur causer un tord certain.

• MEUTE ‣‣ Une meute est composée d'un Alpha (parfois deux, quand il s'agit d'un couple), les autres membres étant des Béta. Il est très rare qu'un Béta change de meute une fois celle-ci choisit, mais c’est parfois le cas pour des raisons diverses. S'il doit la quitter, alors il deviendra un Oméga, un sans meute, un solitaire ... Jusqu'à trouver (s'il trouve…) une nouvelle meute d'accueil. Un Alpha est souvent le plus fort, mais aussi le plus réfléchi et le plus juste des Béta. Il est à l'origine d'une meute ou en aura hérité, et lorsqu'il cède sa place, c'est au Béta de son choix. Mais un Béta peu très bien affronter son chef de meute, sous forme garolle, pour tenter de prendre la tête de la meute par la force.. le perdant deviendra évidemment un Oméga, banni de la meute, sauf si le vainqueur fait preuve de clémence… et accepte le risque d’un nouveau duel imminent.

La vie d'un Amarok est régie par deux règles inviolables : Ne jamais transformer un humain sans l’accord de la meute et ne jamais compromettre la sécurité de la meute d'une quelconque manière. Si l'une de ces règles est transgressées et en raison de la gravité des faits, l'Amarok sera condamné à mort, ou banni à jamais de la meute.

• APPARENCE ‣‣ Uniquement celle de leur loup.

• REPRODUCTION ‣‣ Il est aussi aisé pour un Amarok d’avoir des petits avec un membre de son espèce, qu’avec un né-humain, un Sorcier ou une Chimère. Malgré ce beau panel de métissage, il est très difficile pour une famille lycanne de s’épanouir. En effet, faire des enfants n’est pour eux pas bien difficile, mais c’est ensuite la survie du petit qui n’est pas garantie. Une fois sur trois, le bébé sera de l’espèce opposée à l'Amarok, mais dans tous les cas sa sensibilité à la maladie et sa fragilité ne lui permettra malheureusement pas de le laisser vivre plus d’un an. Les survivants sont alors de véritables petits princes parmi les meutes, forts et débrouillards dès leur plus jeune âge.

• TRANSMISSION ‣‣ Les Amarok transmettent leurs gènes et leurs dons de génération en génération. Mais puisque la reproduction est difficile, ils donnent souvent plus de chance à la morsure pour faire grandir les meutes et grossirent les rangs des Garous. Pourtant cela n’est pas non plus gage de réussite… et la meute entière doit choisir l'humain qui sera mordu.

Les Amarok Alpha ont donc la possibilité de transmettre le gène lupin par morsure. Il faut une volonté de transformer, et une morsure simple ne garantit pas du tout une transformation. Après avoir été mordue, la victime se transformera immédiatement, une douleur insupportable qui parfois conduit à la mort. Seul les plus fort mentalement et physiquement survivent à leur première transformation et il faut ensuite plusieurs mois pour maitriser sa part de loup. En règle générale, un Amarok né d’une morsure sera bien moins enclin à laisser son loup parler et le laissera bien moins de liberté. Les Lycans nés d'une morsure lors d’une pleine lune, d’une éclipse ou d’un solstice seront toujours plus forts, et souvent plus bestiaux -généralement des Omégas qui ne trouvent pas leur place dans les meutes.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Un gène Garolle ne peut disparaitre que sous l’influence d’une transformation en Phoenix. Mais comme pour les autres changements d’espèce surnaturelle, il s’agit là d’un choc d’une rare violence. Si physiquement les Amarok peuvent gérer cette transition sans trop de peine, l’abandon de leur ancienne nature a souvent poussé les nouveaux Phoenix au suicide. Si d'autres espèces essaient de les transformer, le changement échouera à coup sûr. En revanche, la douleur, les blessures (voire la mort, selon les circonstances) les attendront tout de même au tournant.

Les Changelins

• ORIGINE ‣‣ Europe de l'est
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ % de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 140 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 3

• ALLÉGEANCES ‣‣ Neutre - Ils l'ont toujours été... toujours, parce qu'ils n'ont jamais réellement été en danger. Leur capacité à se fondre dans le décors a toujours été un atout de taille qui permit à l'espèce d'évoluer sans réelles pressions. Cependant, l’avènement des Nephilims les rends craintifs, inquiets... C'est peut être la raison pour laquelle les Changelins cherchent à former leur toute première alliance avec eux. La loi du plus fort gagne toujours.

• IDENTITÉ ‣‣ Étrange et insaisissable peuple, les Changelins semblent être ceux qui vivent le mieux en cette époque troublée, et qui n'ont jamais soufferts de la guerre ou de la persécution. Du moins, pas autant que les autres espèces. Car eux, possèdent des atouts qui leur ont toujours permit de se fondre dans le paysage sans se faire remarquer, et surtout sans se faire démasquer ! Il faut dire que si les membres du peuple Changelin n'ont jamais particulièrement été soudé entre eux et attentifs les uns les autres, ils sont des roublards individualistes, suffisamment malins pour se protéger égoïstement. Ils ont une Histoire plutôt éparpillée, sans réelle fondement et sans véritable fil conducteur. Les Changelins sont en effet, bien trop individualistes et adaptables à leur environnement pour ressentir le besoin de se rassembler pour se défendre. Et puisqu'ils savent parfaitement se fondre dans la masse et vivre comme les Humains dont ils convoitent les richesses et les gloires, les Changelins apprécient leur place et ne trahiraient leur position pour rien au monde. Ils n'ont donc jamais participé à une guerre, ni sentit le besoin de livrer un combat pour défendre leurs vies ou leurs valeurs. C'est sans doute ce qui aujourd'hui, les isole dangereusement des autres espèces qui les méprise pour cette luxure tranquille qui les caractérise. Et la sécurité que leur procure leurs vices, leurs dons et leurs aspirations.

Les Changelins sont en quelques sortes, les lutins fourbes et rusés qui alimentaient certaines légendes d'autrefois. Mais les concernant, les légendes sont vraies. Depuis toujours, ils vivotent au grand jour sous un visage humain qu'ils choisissent à leur guise et changent au grès de leurs caprices. Pour eux, il semble très simple de s'adapter à la vie des humains et de se calquer dessus. Car au contraire des Huldres, les Changelins raffolent de la technologie, des villes et de son effervescence. La nature, est pour eux un environnement terrible et dégoutant ... Il ne faut cependant pas les croire seulement avides et friands d'oisiveté et d'argent, car pour prendre le visage et la place d'un humain, les Changelins n'auront aucunes raisons de retenir leurs malfaisances. Pourtant, il semblerait que ces créatures soient sur le point de devoir changer de mode de vie, car les Sionistes semblent à présent apprécier les chasses aux Changelins. Et ils savent que jamais les autres espèces ne les aideront à s'en défendre...

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Le don principal des Changelins est celui de métamorphose. Ils sont alors capable de prendre n'importe quel visage humain, n'importe quelle morphologie. Soit en laissant aller leur créativité pour s'inventer une forme au gré de leurs envies, soit en utilisant l'observation et le mémoire afin de voler l'apparence d'une personne choisie. Cependant, cela demande une précision de pointe, et c'est souvent les détails qu'ils peuvent les trahir. (La métamorphe ne s'applique qu'aux formes humaines. Ils ne peuvent pas prendre de forme matérielle ou animale).

❊ L’énergie est leur alliée. Ainsi les Changelins pourront facilement la manipuler et la canaliser. Cette énergie qu'ils peuvent puiser en eux, ou l'emprunter au corps de quelqu'un d'autre sera alors en mesure d'être projetée ou mobilisée pour former une protection quelconque. Ils peuvent bien évidemment se ressourcer en volant l’énergie des autres. Donner de l’énergie vitale est aussi une possibilité pour eux... bien qu'ils ne soient pas généreux à ce point là.

❊ Ils disposent aussi d'une capacité de téléportation pratique... et qui les confortent souvent dans leur oisiveté. Mais c'est aussi un moyen de fuite très efficace, car instantanée et déboussolant. En revanche, ils doivent déjà avoir été physiquement à l'endroit où ils souhaitent se téléporter. Si par malheur cela n'est pas le cas, il y aura alors de très forte chance que le Changelin se retrouve emmuré à 100 kilomètres du lieu convoité... par exemple.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Leur avidité poussée est déjà une tare en soit. Mais un Changelin en présence d'une très grande quantité de richesse (argent, bijoux et autres voitures de luxe !) perdra tant son contrôle qu'il reprendra immédiatement sa forme originelle... Il s'agit donc là d'un réflexe sur lequel compte régulièrement les Sionistes et même certains humains pour attraper ces créatures si discrètes.

❊ Ils doivent faire attention à qui ils volent de l’énergie si c'est pour recharger leurs propres batteries. En effet, une énergie vitale prise à quelqu'un de malade, aura imparablement pour effet de contaminer le Changelin de la même maladie... même la plus incurable.

❊ Puisqu'ils ont toujours ignoré les autres espèces, ils s'en retrouvent aujourd'hui parfaitement isolé. Cette position leur cause du tord, à l'aube d'une ère où les Sionistes s'attaquent à ce peuple jusqu'alors laissé de côté. Au delà de cet isolement, ils semblent parfaitement incapable de survivre une fois sortit de leur cercle de confort...

❊ Ils ont le malheur d'être "allergique" au sang des Nephilims. Si pour les autres espèces il s'agit d'un sérum de vérité efficace, pour un Changelin il est surtout synonyme d'un état de démence absolue qui ne s'estompera qu'après quelques jours, une fois la substance évacuée de l'organisme. Mais le plus terrible, est sans doute qu'une fois les effets dissolus, le Changelin aura une chance sur trois de ressentir un implacable besoin de se rapprocher du Nephilim dont il aura consommé le sang... quitte à vivre dans la servitude pour lui plaire. Un état qui s'estompera cependant après quelques années d'intense emprise.

• APPARENCE ‣‣ Sous leur véritable forme, ces drôles de lutins sont de petits êtres pas plus haut que trois pommes. Ils ont l'échine légèrement voûtée et un faciès aux traits de bambin innocent. Pourtant, il y a bien cette lueur fourbe et intéressée qui reluit dans l'océan noir de leur pupilles, ainsi qu'une expression captieuse accentuée par un sourire toujours particulièrement exagéré, large et appuyé, qui dévoile sans peine des dents pointues. Leurs oreilles le sont aussi, d'ailleurs. Leurs jambes sont très longues, couvertes d'une pilosité fine sous les genoux puisqu'elles se terminent par des pattes de chèvre, comme les satyres des Grecs. Ils n'ont rien de foncièrement menaçants à première vue, cependant méfiez-vous de l'eau qui dort, cette petite créature - aussi insignifiante soit-elle - dissimule sous son apparence de marmot à la perfidie bien tumultueuse. Sous cette forme, ces créatures apprécient les vêtements riches et lourds ainsi que les bijoux. Ils portent aussi avec plaisir, de grands chapeaux pointues. Plus ces derniers sont grands, plus ils pourront les broder d'or, d'argent et de pierres précieuses... et donc plus ils seront respectés !

• REPRODUCTION ‣‣ C'est sans aucune surprise que l'on constatera que les Changelins préfèrent bien évidemment se reproduire avec les humains dont ils envahissent l'environnement en secret. Ils peuvent alors enfanter d'humains, ou de Changelins. Il est très rare que les Changelins s'accouplent entre eux, souvent parce qu'ils sont trop occupé à se montrer supérieurs les uns avec les autres pour trouver le temps de s'aimer. Ils peuvent (bien que cela soit très rare) donner naissance à des Sorciers, et bien qu'ils méprisent les Huldres, la compatibilité des deux espèces n'en est pas moins avérée.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Seul un Amarok pourra transformer un Changelin. Mais les rares cas recensés furent suivit par un suicide, les Changelins étant incapable de survivre dans les pouvoirs qui peuvent les dissimuler parmi les humains.

Les Chimères

• ORIGINE ‣‣ De la Grèce à l’Ukraine
• DÉMOGRAPHIE‣‣ 0,5% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ 100 ans
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 3

• ALLÉGEANCE ‣‣ Neutre - Il est difficile de déterminer le penchant des Chimères, car cela dépendra essentiellement de son emprunte animal et de son instinct de survie. Ainsi certaines sont survivalistes et solitaires, tandis que d'autres se joindront aux Sorciers. Ce qui est certains, c'est que bien peu de Chimères s'accordent avec les Sionistes... Instinct de survie à t-on dit !

• IDENTITÉ ‣‣ L'histoire des Chimères est certainement la plus nébuleuse de toutes les créatures de ce monde. Il s'agit là d'un clan si bigarré, qu'il semble ne jamais avoir jamais fait corps en une seule et même entité. Il est donc très difficile de se fixer sur quoi que ce soit en ce qui les concerne. Si elles partagent la même espèce par le gène et les mêmes pouvoirs, toutes sont très différentes les unes des autres. En vérité, si elles n’ont pas véritablement d’us et coutumes communs, c’est à cause de leur empreinte animale qui rend leur comportement et leurs besoins respectifs très aléatoires. Sont rassemblées sous une même empreinte toutes les Chimères provenant de la même espèce animale (à noter qu'il existe des exceptions dans le cas d'espèces animales différentes pouvant se reproduire entre elles). Cela fait des Chimères un groupe très hétérogène. De plus, deux parents de la même empreinte ne donnent que très rarement naissance à un petit comme eux ; les types d'empreintes varient au sein d’une même famille. Les clans se font et se défont donc au gré des affinités. Les liens du sang ont alors une importance très superficielle chez les Chimères qui cherchent surtout des ententes plus primitives, instinctives, souvent liées à leur empreinte. Lorsqu’il s’agit d’individu non chimérique, la relation marchera au feeling et ne sera pas liée à l'empreinte animale des Chimères ! Au final, il existe énormément de Chimères solitaires qui, à défaut de constituer un clan de la même empreinte ou d'une empreinte affiliée (autrement dit de la même famille biologique ; exemples : Canidés, Félidés, Léporidés, etc.), préfèrent se greffer à des groupes surnaturels et en faire leur rassemblement familial.

Le comportement d’une Chimère dépendra donc entièrement de son empreinte. Il faut dire que contrairement aux Amarok, qui partagent leur corps humain avec le loup qui se bat en eux, la Chimère, elle, ne partage pas son enveloppe. Elle n’est pas influencée par l’esprit d’un animal, elle est cet animal, jusqu’au bout des ongles, jusqu’au fin fond de son âme. Aussi, si les Chimères sont parfaitement adaptées à la vie civile et ont évolué avec leur temps, elles auront aussi un comportement sauvage, cette part animale qui dirigera sans cesse leur vie : un instinct primitif, des réflexes et des capacités liés à l’empreinte et, surtout, un comportement quasi-identique à l’animal en question sous forme humaine. Certes, avec le temps et l’expérience, une Chimère sera capable de gommer ces attitudes pour se fondre dans la masse. Mais en aucun cas elle ne sera capable de renier ses instincts, les aspirations et les besoins issus de son empreinte. Il est donc impossible d’anticiper l’attitude et les réactions d’une Chimère, qu’il faudra impérativement apprivoiser et approcher avec la prudence dont on pourrait faire preuve à l’égard d’un animal dont on ne connaît rien.


• CAPACITÉS ‣‣

❊ Une Chimère possède sous forme humaine toutes les capacités comportementales animales que lui accordent son empreinte, tout comme celles physiques. Une Chimère gecko, par exemple, sera capable de remonter à la verticale quasiment toutes les surfaces, même les plus lisses. Une empreinte cachalot permettra à la créature de rester plus d’une heure et demie en apnée. Et, oui, une Chimère lézard sera en mesure de voir l’un de ses membres se régénérer lui-même (avis aux amateurs !). A chaque animal ses particularités et l’empreinte les confèrent à la Chimère sous sa forme Humaine. A aucun moment en revanche, une Chimère ne possédera d’éléments physiques animaux sous cette forme.

❊ Puisque les Chimères possèdent clairement des facultés animales, il n’est pas étonnant qu'elles soient en mesure de communiquer avec leurs « frères » sauvages. Sous leur forme animale, elles peuvent communiquer avec n’importe quel animal de la même espèce. En revanche, sous leur forme humaine, c’est une véritable télépathie qui s’opère entre la Chimère et les animaux dont elle partage l’empreinte uniquement.

❊ Reines de l’illusion, les Chimères possèdent un don particulièrement puissant : celui de la manipulation de la réalité. Elles sont capables de modifier les apparences pour quelques minutes et de plonger leurs victimes dans une réalité totalement maquillée. Pour les plus douées d’entre elles, c’est à l’âme qu’elles s’attaquent afin de rendre ces réalités tangibles et plus pérennes dans l’esprit même de quelqu’un. Un pouvoir très puissant, dont il est malheureusement possible de perdre le contrôle plus vite qu’on ne le pense.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Si leur empreinte animale est très susceptible de les affaiblir sur des points précis, c’est de leur don d’illusion dont les Chimères doivent le plus se méfier. En effet, si ces créatures restent toujours persuadées de maîtriser leurs créations et manipulations, elles peuvent très rapidement se laisser dépasser et finir cloisonnés dans leurs propres illusions. Beaucoup de Chimères perdent ainsi le contrôle d’elle-même et sombrent dans la folie, égarées et incapables de faire la différence entre la réalité et la fiction.

❊ La morsure d’un Amarok est ce qui pourrait leur arriver de pire. Elles restent insensibles à une transformation, mais les crocs d’un Lycanthrope dégagent une substance qui les rendra malades au point de pouvoir en décéder en quelques jours, voir quelques heures. L’effet est presque immédiat et un simple contact avec une chair à vif peut empoisonner le sang d’une Chimère. Certes, il existe de très nombreux remèdes sorciers pouvant soigner une morsure, mais cela ne garantit ni sa survie immédiate, ni son rétablissement complet.

❊ Les Chimères se méfient des Oupyrs et des Harpies car, si leur sang consommé à haute dose est un poison mortel, ces deux espèces en raffolent et en font même parfois commerce. Il s’agit là d’une drogue fantasmatique puissante, un psychotrope des plus exquis, surtout pour les Oupyrs, incapable de sentir le goût de la nourriture humaine. Pas étonnant que les Chimères se sentent persécutées depuis des siècles par les Harpies, et leurs Oupyrs « alliés ».

• APPARENCE ‣‣ Elles ne possèdent que leur aspect humain et leur forme animale.

• REPRODUCTION ‣‣ Il est particulièrement pénible pour une Chimère de s’accoupler. Pour cause : l’empreinte animale est parfois si forte que, même sous forme humaine, une de ces créatures devra trouver un compagnon de la même espèce animale pour fonder une famille. Si ce critère est parfaitement psychologique et n’empêchera jamais la compatibilité entre deux Chimères, nombre de ces créatures ne parviennent jamais à procréer sans un partenaire à l’empreinte animale identique (plus rarement, ce dernier peut ne pas être de la même espèce, mais il doit y avoir une compatibilité reproductive – bien souvent, une espèce de la même famille biologique). Puisqu’ils ne s’accouplent que sous forme humaine, ce fait est aussi illogique qu'handicapant pour l’espèce. Une Chimère peut heureusement naître d’un né-humain, d'un Pillywiggins ou d’un Amarok. Cependant, étant donné la dualité avec l'espèce garolle, c’est plutôt rare. Quant aux Huldres, que les Chimères ont tendance à apaiser, il est impossible qu’ils enfantent entre eux, au grand regret de bon nombre d’individus de ces deux espèces.

• CHANGEMENT DE RACE ‣‣ Impossible pour les Chimères.

Les Dopplegänger

• ORIGINE ‣‣ Mondiale
• DÉMOGRAPHIE ‣‣ 2% de la population mondiale
• ESPÉRANCE DE VIE ‣‣ En lien direct avec celle du vivant qu'ils hantent
• DANGEROSITÉ ‣‣ Espèce classée niveau 1

• ALLÉGEANCES ‣‣ Neutre - A vrai dire, ils ne redoutent pas réellement les Sionistes, et leur allégeance dépendra avant toute chose de l'espèce à laquelle ils appartenaient avant de trépasser, ainsi que de leur vécu personnel ou même de l'opinion de leur emprunte.

• IDENTITÉ ‣‣ Les Doppelgänger sont des fantômes... des traces du passé qui n'auront jamais trouvé le chemin de l'au-delà. Mais surtout, des âmes qui ne peuvent pas trouver le repos du fait d'un ancrage très particulier : celui d'une âme "sœur", toujours en vie sur cette Terre et qui les empêchera de mourir tout à fait. Les Doppelgänger n’ont donc rien à voir avec les autres espèces. De ce fait, ils n'ont pas d'Histoire commune, ils ne se rassemblent pas... Ils sont simplement des brides d'un passé qui survivra jusqu'à ce que leur ancrage ne trouve enfin la tombe pour leur offrir le repos qu'ils auraient déjà dû trouver.

Il s'agit donc là d'une forme spectrale unique, très rare, qui résulte d’un lien particulièrement fort entre deux êtres par la suite séparés par la mort. Un Doppelgänger nait de son attachement avec un vivant. Cet attachement peut être mutuel ou même, à sens unique… tant que ce dernier est d’une puissance inégalable et même... d'une rareté extrême en ce monde. L’amour, l’amitié et même la haine la plus pure... sont des sentiments très forts mais souvent, pour que l’âme d’un défunt se rattache à celle d’un être encore en vie, il faut bien plus cela afin que l'âme du futur Doppelgänger ne refuse de s’évaporer, où qu'elle soit retenue sans ménagement par le vivant, et ce pour l’éternité… Ou du moins, le temps d’une vie, celle de l’être vivant en question.

• ESPÈCES ÉLIGIBLES ‣‣ N'importe quelle espèce de ce monde pourra devenir un Doppelgänger si la mort le frappe, et qu'un lien suffisamment puissant le retiendra en ce monde. En revanche pour une ancienne espèce surnaturelle, la perte de ses anciens pouvoirs sera un handicape de taille. Et nombre d'entre eux auront la plus grande peine du monde à maitriser, voir à utiliser volontairement les nouveaux pouvoirs acquis.

• ATTACHEMENT ‣‣ Après cela, le spectre Doppelgänger restera toujours attaché à son vivant, et vice versa. Néanmoins, il pourra parfois s’échapper, et ne sera en aucun cas dans l'obligation de rester dans le sillage de son ancrage. Un spectre pourra sans peine s'en aller, parcourir le monde à des milliers de kilomètres de son vivant... et même vivre un semblant d’existence. Mais toujours une sorte de magnétisme les rappellera l’un à l’autre, inexorablement. C’est donc aussi bien une malédiction, qu’une chance certaine de pouvoir vivre encore avec la personne la plus précieuse que l'on ait connu, malgré la mort du Doppelgänger. Il est de ce fait, très difficile pour un vivant hanté par un Doppelgänger, de tisser de véritables liens avec d'autres vivants et de se bâtir une vie, ou même de fonder une famille.

N'importe quelles espèces pourra devenir un Dopplegänger.

• CAPACITÉS ‣‣

❊ Plus qu'un simple don de matérialisation, un Doppelgänger possède la capacité de se rendre visible, tangible et ce, sans réelle contrainte de temps. Et même s'ils ne vieillissent plus, il serait facile pour eux de mener une vie humaine grâce à ce don très utile et maniable. Mais éloigné de son ancrage, un Doppelgängers se verra de moins en moins capable de maîtriser ses apparitions et ses disparitions, qui deviendront presque aléatoires.

❊ Ils peuvent également communiquer par télépathie. C’est une capacité qu'ils partagent de manière intime avec leur ancrage, et ce de manière unique. Mais il est parfois possible qu'avec de l'entrainement, ils puissent communiquer de cette manière avec d'autres Doppelgänger.

❊ La rétro-vision ou rétro-cognition désigne la perception extra-sensorielle du passé. Le spectre Doppelgänger à donc la capacité de 'sentir' le passé des humains (plus rarement des créatures, ou des êtres à pouvoirs) et de lire en eux comme dans un simple livre ouvert. C'est quelque chose d’assez déroutant pour un Doppelgänger, qui se sentira facilement en décalage par rapport à sa propre personne et verra parfois les passés les plus difficiles de manière intrusives. Il leur faudra alors beaucoup de recul, pour ne pas confondre la vie des vivants avec les souvenirs de sa vie passée.

❊ Enfin, ils possèdent un don puissant de psychokinésie. Ils s'agit d'une faculté métapsychique de l'esprit, leur permettant d'agir directement sur la matière. Autrement dit, les Doppelgänger sont de parfaits télé-kinésistes, dont l'expérience grandira d'années en année jusqu'à les rendre capable de déplacer les objets les plus lourds.

• FAIBLESSES ‣‣

❊ Leur principale faiblesse est évidemment le lien avec leur ancrage. Si cette relation pourra sans peine être difficilement supportable ou totalement fusionnelle au point d'altérer la vie de l'ancrage, elle pourra surtout être un beau moyen de pression envers le Doppelgänger. En effet, le spectre partagera la souffrance du vivant, ses émotions et ses peurs lorsqu'elles seront véritables et non psychique. De plus, tuer l'ancrage aura forcément pour effet de réduire à néant le Spectre... qui sans point d'ancrage disparaitra sans laisser de trace.

❊ C'est un fait très rare, mais retrouver un ossement du corps défunt d'un Dopplegänger permet la totale maîtrise de ce dernier. Le spectre en question sera alors complètement soumis au détenteur de cet os et ne pourra s'en libérer que si une personne extérieure s'en empare et l'enterre convenablement. Son lien avec son ancrage sera donc à cet instant presque annihiler... mais pour le spectre comme pour le vivant, cette cassure sera psychiquement très douloureuse et ils auront l'un comme l'autre l'impression de vivre avec un fragment perdue de leurs âmes.

❊ Les rafales de douleurs des Huldres, aussi bien que les visions cauchemardesques des Pilliwiggins semblent trouver un écho plus violent chez les Dopplegänger. Les effets seront alors bien plus longs à s'évanouir et les séquelles resteront irréversibles... C'est pourquoi les Spectres n'apprécient pas vraiment les espèces liées à la nature (à la vie), car ses deux plus grandes représentantes sont susceptibles de blesser très profondément leurs psychés.

• APPARENCES ‣‣ Un spectre n'aura qu'une seule apparence : celle, humaine, qu'il pouvait avoir lors de son vivant. Il ne vieillira jamais, et gardera l'aspect exacte qu'il présentait au moment d'être fauché par la Mort. C'est un autre traumatisme pour les Doppelgänger anciennement Surnaturels... Puisque leur forme véritable n'existera alors plus, au détriment de leur forme humaine unique. Il demeurera alors éternel, jusqu'à ce que s'éteigne son point d'ancrage.

• REPRODUCTION ‣‣ Aucune. Les fantômes ne peuvent avoir de progéniture.


Revenir en haut Aller en bas
 

V - Espèces surnaturelles (A - G)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: Liturgy of the Mass :: Chuching the Gods-
Codage optimisé pour