LA PURGE
EVENT INDIVIDUELS La guerre est aux portes de Londres, voici venir l’ère de la violence…
Autrement dit : Ca va chier les gars !

L'event démarre aujourd'hui, marquant le début d'une intrigue. Les info sont ici **
N'hésite pas à contacter le staff en cas de doute :keur:
FERMETURE HOSTINGPICS
C'est imminent - L’hébergeur ferme bientôt ses portes, c'est moche !
Pensez à ré-heberger les images de vos fiches et profils pour ne pas les perdre.
Normalement les images du forum on toutes été ré-hébergées,
mais si vous en trouvez des brisées, contactez Zohra.
Merci les pains d'épices ! :keur:
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 Not Broken Yet ◊ Milo&Amelia



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Oupyr

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/12/2017 Missives : 165 Points : 1628 Traits empruntés : Katherine Waterston Couleur RPs : rosybrown Pseudonyme : Azra Crédits : Azra + Beylin + Tumblr Je suis né(e) le : 3 mars et j'ai donc : 37 ans J'appartiens aux : oupyrs Actuellement, je suis : pas intéressée et je travaille comme : domestique je suis de la caste : des entretenus je vis à : West District j'offre mon allégeance : à Milo et mes valeurs sont que : je suis reconnaissante et fidèle à celui qui m'a tendu la main

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 19:47
L’événement du Nouvel An avait été dévastateur pour Amelia. Elle échappait de peu à l’état catatonique. Une soirée en compagnie de créatures surnaturelles, où elle avait croisé Jack et Zohra… qui s’était bien mal finie. Des explosions, du sang, des morts. Elle avait elle-même failli y rester, paralysée face à un Sioniste qui avait manqué de lui ouvrir la gorge, ou de la planter en plein cœur, elle ne savait pas trop. Dans sa tentative pour trouver une issue, l’homme avait réussi à la jeter au sol… Elle avait hurlé, hurlé si fort. Elle avait appelé Milo, pour qu’il vienne la sauver. Elle, si perdue, si fragile… Trop fragile.

Finalement, une sorcière l’avait sauvée. Elle avait envoyé l’homme valdinguer plus loin et Amelia avait pu s’enfuir. Mais elle restait ébranlée par l’événement. À chaque bruit trop fort, à chaque cri… Elle frissonnait et manquait de sombrer dans les ténèbres d’une crise d’angoisse. Comme si avoir été catapultée dans ce monde contre son gré n’était pas suffisant, on voulait la tuer pour ce qu’elle était devenue. Une créature qu’elle n’avait jamais demandé à devenir… et maintenant on la traquait, on la chassait. Elle ne voulait plus sortir de la demeure de Milo. C’était à peine si elle ouvrait la porte, ou les fenêtres pour aérer… Avec la magie d’internet, il était facile de se faire livrer tout ce dont on avait besoin… mais restait la hantise qu’un chasseur se cache derrière un des livreurs. Si bien qu’elle réceptionnait les paquets vite avant de claquer et de verrouiller la porte.

Dire qu’Amelia était bouleversée aurait été un euphémisme. Quand elle parvenait à dormir, c’était pour mieux se réveiller en sursaut, en hurlant, bousculant Nastya qui avait pris l’habitude de se lover contre elle durant la nuit. Est-ce qu’elle réveillait Milo aussi ? Elle essayait de se calmer bien vite, dans ces moments-là, mais il devait bien surprendre un cri. Ou peut-être dormait-il d’un sommeil de plomb… Ce n’était pas comme s’ils partageaient le même lit non plus…

Cette nuit-là n’échappa pas à ce qui était devenu son quotidien. Amelia se réveilla en sursaut, couverte de sueur, ayant peur de croiser les iris glacés de l’homme qui avait failli la tuer. Non, elle n’avait pas envie de mourir. Elle avait demandé à Milo pourquoi il ne l’avait pas laissée mourir et elle s’était presque convaincue que ça aurait été pour le mieux… mais non, elle ne voulait pas mourir. Même si ça voulait dire retrouver Paul et Diana. Elle ne voulait pas mourir. Les larmes roulèrent sur ses joues alors qu’elle cherchait à reprendre son souffle. Elle repoussa les draps qui lui collaient à la peau et, juste vêtue de son pyjama, elle traversa le couloir pour gagner la salle de bain. Elle avait besoin de passer de l’eau sur son visage. De l’eau froide. Elle n’osait croiser son reflet dans le miroir, de peur de voir la détresse creuser ses traits. Combien de temps allait-elle pouvoir continuer ainsi ?

Elle passa une main lasse sur ses yeux, ses mèches brunes mouillées par l’eau qu’elle avait envoyé à son visage. Elle tremblait encore de tous ses membres, s’accrochant à la vasque pour ne pas tomber, ses jambes ne la tenant qu’à moitié. Elle savait bien qu’elle n’avait pas moins risqué en étant humaine… mais elle n’avait jamais été ainsi exposée à la violence et à la mort imminente… Qu’est-ce que je vais faire…

_________________
I need you to tell me
everything will be alright
TO CHASE AWAY THE VOICES IN THE NIGHT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 21:47
Il n'y avait pas été. Milo avait comme souvent esquivé la soirée. Si sa présence n'était pas réellement obligatoire, son refus était quasi-systématique. Il ne voyait pas pour quelle raison il irait s'enfouir sous terre pour célébrer le Nouvel An entre créatures. L'idée d'être coincé ne l'enchantait pas sur le papier. Les issues sont restreintes et s'il a survécu toutes ces années, ce n'est pas en allant s'enfermer dans des lieux pareils. Il avait laissé Amelia y aller toutefois. Il aurait mieux fait de la garder.
Les catacombes avaient été investies par les sionistes et un véritable massacre avait eu lieu. Zohra s'en était sortie de même que Valerian. Amelia était encore plus fêlée qu'avant. Milo avait reçu l'information tardivement et alors qu'il s'apprêtait à prendre son envol depuis les étages de son domicile, il avait reconnu la silhouette titubante d'Amelia sortant d'une voiture. Milo avait rejoint l'oupyr alors qu'elle atteignait les portails du jardin.
Couverte de sang et en état de choc, il l'avait porté jusqu'à leur forteresse et si jusque maintenant, c'était Amelia qui avait pris soin de lui, Milo s'était montré étonnemment prévenant et attentif. Aussi inerte qu'une poupée de chiffons, il l'avait lavée, changée, mise au lit. Il l'avait même éveillée avant de quitter la pièce dès que les rayons du soleil ont commencé à filtrer à travers les épais rideaux, il s'était éclipsé. Silencieusement.
Il n'avait rien dit le lendemain. Il n'avait pas mentionné les évenements. Toute source d'information, télévision, Internet, radio, avait été coupée et il avait passé la journée à la maison à meubler le silence en passant de la musique. La Harpie n'avait pas les clés pour gérer ce genre de situation alors il essayait maladroitement de construire une atmosphère non anxyogène et sécurisante. Il était là. Ils étaient dans une véritable forteresse. Rien ne pouvait entrer ici.

Amelia n'allait pas mieux. Tous les soirs, il l'entendait pleurer, crier, veiller. C'était déplaisant car égoïstement, Milo parvenait difficilement à se rendormir. Il avait beau se convaincre que les choses allaient s'arranger, c'était loin d'être le cas. Ce soir ne dérogea pas à la règle. Une porte qui s'ouvre sur le palier, des pas qui se dirigent vers la salle de bain. Amelia ne dormira plus. Mains croisées sur la nuque, Milo ouvre lentement les yeux sur son plafond et soupire. Si elle passe une mauvaise nuit, il passe une mauvaise nuit. Et en ce moment, il a intérêt à avoir les quatre pupilles bien ouvertes vue la vitesse à laquelle les choses se gangrènent hors des murs de la maison, au-delà des rues, dans la ville. Rejetant draps et couvertures, Milo se lève, traverse sa chambre à la nouvelle décoration moins chargée en objets et déverrouille sa porte. A pas de loup, il s'avance jusqu'à la porte entrouverte de la salle de bain. Poussant cette dernière du bout des doigts, il voit Amelia, accrochée à la vasque, tremblant de la tête aux pieds. Les lèvres de la Harpie se plissent en une moue navrée. Qu’est-ce que je vais faire… Milo baisse les yeux. Il y a très très longtemps, il avait ressenti ces choses. Il avait éprouvé ce sentiment. Même encore aujourd'hui, il n'était pas à l'abri de se réveiller dans le même état que l'oupyr. Et on l'avait observé à la dérobée, comme il le faisait. Sans rien faire, comme il le faisait. Il pousse la porte, s'approche d'Amelia et noue les bras de la brune autour de son cou. Se penchant, il glisse sa main derrière ses genoux tremblants et la soulève. Aller mieux. C'est ça que tu vas faire. Il quitte le salle de bain, éteignant le plafonnier d'un coup de coude sur l'interrupteur et retourne dans sa chambre, Amelia dans les bras. Il la dépose au creux de son lit avant de l'y rejoindre. Tirant les couvertures sur eux, il roule sur le côté, un bras glissé sous son oreiller, et attire l'oupyr contre lui de l'autre bras. Tu es au bord du gouffre, Amelia. Bientôt, tu te diras que sauter dedans c'est ce que tu as de mieux à faire. T'es peut-être déjà en train d'y songer. Je fais quoi pour t'empêcher de plonger?

_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Oupyr

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/12/2017 Missives : 165 Points : 1628 Traits empruntés : Katherine Waterston Couleur RPs : rosybrown Pseudonyme : Azra Crédits : Azra + Beylin + Tumblr Je suis né(e) le : 3 mars et j'ai donc : 37 ans J'appartiens aux : oupyrs Actuellement, je suis : pas intéressée et je travaille comme : domestique je suis de la caste : des entretenus je vis à : West District j'offre mon allégeance : à Milo et mes valeurs sont que : je suis reconnaissante et fidèle à celui qui m'a tendu la main

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 22:36
Elle ne voyait pas d'échappatoire. Lui avait-on donné une espérance de vie rallongée seulement pour en faire un cauchemar ? Comme si, en soi, être oupyr n'était pas déjà assez compliqué… il fallait en plus rajouter des extrémistes qui voulaient tuer tout ce qui n'était pas humain. Elle avait déjà du mal à se faire à cette nouvelle vie… on y ajoutait des menaces de mort…

Elle ne sortait déjà pas beaucoup de la demeure de Milo… elle en sortait encore moins. Cette forteresse lui avait permis de se claquemurer dans son chagrin, et aujourd'hui plus encore qu'autrefois, elle lui permettait d'oublier le monde extérieur. Milo y avait fait attention. Des petits gestes. Pensait-il qu'elle ne s'en était pas rendue compte dans son tourment ? Ses souvenirs de cette nuit, après qu'elle soit sortie des catacombes, étaient flous. Elle ne se souvenait même plus comment elle était rentrée. Peut-être Zohra l'avait-elle reconduite. Elle s'était réveillée dans son lit, en pyjama, propre… Presque comme si rien ne s'était passé… si ce n'était l'horreur qui tournoyait encore dans son esprit. Milo était resté avec elle cependant. Il était resté, pour meubler le silence, pour être présent… mais Amelia était toujours tourmentée.

Avant qu'on n'assassine toute sa famille dans sa cuisine, elle n'avait jamais connu de traumatisme. Certains de ses petits patients, si, et c'était souvent ses cas les plus difficiles… mais il était facile de s'occuper des autres… bien plus dur de mettre en pratique ses propres conseils. Elle aurait dû sortir, se remettre à vivre… mais dehors, le danger grondait. Elle avait peur. Elle ne parvenait pas à se convaincre que ce serait mieux d'affronter à nouveau le monde. Et, Milo, dans sa possessive paranoïa, lui offrait la parfaite occasion de fuir tout ça avec sa forteresse.

Une larme roule sur son visage humide, s'écrase dans la vasque. Puis, elle sursaute à la porte qui s'ouvre, au reflet qu'elle capte dans le miroir en face d'elle. Son cœur s'affole avant de finalement reconnaître Milo. Personne d'autre ne pouvait rentrer dans la maison. Personne. Elle était en sécurité ici. Il s'approche en silence et elle le regarde, complètement perdue, désemparée. Il détache ses doigts du lavabo pour qu'elle noue ses bras autour de son cou. Elle se laisse faire, docile. Il la soulève doucement, la porte contre son torse. - Aller mieux. C'est ça que tu vas faire. - La pénombre reprend ses droits alors qu'il prend la direction de sa chambre.

Il la dépose sur les draps et elle a l'impression qu'on lui arrache un morceau d'elle-même quand il s'éloigne une seconde avant de venir l'y rejoindre. Elle ne se fait pas prier quand il l'attire contre lui. Elle ferme les yeux, s'accroche à ses épaules, respire son odeur qui est devenue rassurante au fil des semaines. Malgré les crises dont il faisait preuve parfois, réduisant le mobilier jusqu'à ce qu'il se décide de remplacer les pièces manquantes. C'est étrange d'être dans sa chambre, dans son lit, dans ses bras… mais c'est mieux que dans les draps humides qui l'attendent dans l'autre pièce, mieux que ce lit dans lequel elle se réveille en sursaut toutes les nuits.

- Tu es au bord du gouffre, Amelia. Bientôt, tu te diras que sauter dedans c'est ce que tu as de mieux à faire. T'es peut-être déjà en train d'y songer. Je fais quoi pour t'empêcher de plonger? - Elle frémit à ses paroles et des larmes commencent à mouiller à nouveau son visage. Pouvait-il si facilement lire dans son âme ? Oui, elle y avait songé… Rejoindre Paul et Diana… Tout serait plus simple… Ne plus avoir à boire du sang, ne plus avoir à essayer de maîtriser ces nouvelles capacités… Ne plus avoir à fuir ceux qui voulaient la tuer… Mais il y avait Milo.

Je fais quoi pour t'empêcher de plonger? C'était elle qui s'occupait de lui, d'habitude… et là… Là… il était là pour elle… Il ne voulait pas qu'elle sombre, qu'elle se perde dans les ténèbres. Elle reste silencieuse un moment, tremblant encore légèrement. Elle ne savait pas… Elle n'en avait aucune idée. - Je… Juste… Serres-moi fort… - Elle n'ose pas le regarder, cache son visage contre son torse. - Dis-moi que tout ira bien… - Mens-moi… Peut-être n'était-ce pas la bonne solution… mais elle n'était pas prête à affronter le monde. Elle avait juste besoin de tendresse pour l'instant… - Fais-moi oublier… -

_________________
I need you to tell me
everything will be alright
TO CHASE AWAY THE VOICES IN THE NIGHT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 9:55
Quand on regarde les abysses, les abysses vous regardent. Plonger au coeur de ces dernières changent irrémédiablement. Amelia y perdrait cette étincelle qui envoûte la Harpie, elle en mourrait...ou pire, deviendrait comme lui, une boule de haine possédée par un monstre. Un frisson pour toute réponse agite les couvertures tandis que les larmes se mettent à couler sur le visage d'Amelia. Comment l'empêcher de plonger, lui a-t-il demandé. Furtivement, il voit qu'elle a les traits tirés par ces nuits éprouvantes, des morceaux de cauchemar restent accrochés à ses iris noisette. Elle est terrifiée et perdue, ne sachant comment appréhender ces images qui l'assaillent dès qu'elle a les yeux fermés. Oh comme Milo les connaît ces spectres de passé qui plantent leurs griffes dans votre chair et ne vous lâchent pas.

Je… Juste… Serres-moi fort… murmure-t-elle en cachant son visage contre lui après un silence juste troublé par leurs respirations, l'une rapide et vibrante, l'autre calme et profonde. Dis-moi que tout ira bien… Posant la main sur son épaule, il en caresse l'arrondi tandis que ses mâchoires se crispent. Non, tout n'ira pas bien maintenant. Les Sionistes se sentent en pleine Grâce après le massacre du Nouvel An. Le moindre succès devient un "signe" pour ce type de fanatiques. Ca serait mentir. Milo le sait. Les événements du Nouvel An ne sont qu'un prélude à quelque chose de plus grand. Un coup d'essai. Du rodage. Autre chose va se passer dans les semaines à venir et ils doivent tous s'y préparer. Milo ferme les yeux en serrant l'oupyr contre lui. La Harpie est ce qu'elle mais les rares fois où il fait un serment, il s'y tient. Doit-il mentir à Amelia en lui peignant un futur serein où les créatures surnaturelles ne sont pas la minorité à abattre? Fais-moi oublier… chuchote-t-elle contre sa peau.

Glissant la main sous le menton d'Amelia, il l'écarte légèrement de lui, baisse les yeux sur son visage. Une moue étrangement compatissante étire ses lèvres parce qu'il connaît cette hantise. Du bout des doigts, il essuie les traces de larmes. Il ne t'arrivera rien ici, Amelia. Le seul danger de cette maison, c'est la boule de poils dévoreuse de lacets de chaussures. Essai dérisoire d'opposer aux horreurs vécues par l'oupy, la vision de l'innocence féline. Il pourrait transformer les souvenirs de la jeune femme...il pourrait lui implanter l'idée que cette nuit du Nouvel An n'était vraiment qu'un cauchemar, que ces images de la tuerie ne sont que le fruit de son imagination et de la peur générée par les actualités. Qu'elle n'y était pas. Qu'elle n'y a jamais été. Mais, elle lui demanderait peut-être de lui faire oublier également sa famille...et là, il refuserait tout net car c'est lui qui la perdrait...son Amelia constellée de fêlures et de fragilité. Elle le détesterait et, comme il l'a toujours prédit, elle partirait.

L'hésitation se lit un instant dans les yeux de Milo, le contour des iris vacille prêt à faire émerger les secondes pupilles caractéristiques des Harpies. D'une expiration, il étouffe ce Pouvoir. Je suis navré de ne pas avoir été à tes côtés, Amelia. chuchote-t-il en lui frôlant la joue de la main. Les choses se seraient passées différemment, elle n'aurait pas été seule pour gérer la terreur, la Harpie aurait vendu chèrement leur peau et les sionistes auraient confirmé leur échelle de dangerosité des créatures surnaturelles. Jamais Milo n'exprime de remords. Jamais Milo n'a éprouvé un semblant de regrets. Pourtant, il se sent une pointe de malaise picoter un reste de conscience. Il embrasse le front de l'oupyr puis ses paupières, frotte doucement son nez contre le sien. Je suis là, maintenant. Tu es en sécurité, knopka. Ses doigts se mêlent aux cheveux humides de l'oupyr, soigneusement, il les replace derrière son oreille. Calant sa main contre la joue d'Amelia, il essuie du pouce les traces encore mouillées de ses larmes. Derrière les lèvres closes de Milo monte un ronronnement doux...une antique mélopée qu'il a eu coutume d'entendre il y a longtemps avant que le silence et la solitude ne deviennent ses seules compagnes...une berceuse poussiéreuse sans paroles qu'il pensait avoir oubliée et qui faisait fuir les cauchemars avant qu'il n'en vive un tout éveillé.

_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Oupyr

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/12/2017 Missives : 165 Points : 1628 Traits empruntés : Katherine Waterston Couleur RPs : rosybrown Pseudonyme : Azra Crédits : Azra + Beylin + Tumblr Je suis né(e) le : 3 mars et j'ai donc : 37 ans J'appartiens aux : oupyrs Actuellement, je suis : pas intéressée et je travaille comme : domestique je suis de la caste : des entretenus je vis à : West District j'offre mon allégeance : à Milo et mes valeurs sont que : je suis reconnaissante et fidèle à celui qui m'a tendu la main

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 13:36
Répondrait-il à ses requêtes ? Peut-être pouvait-il lui faire oublier oui… Arriverait-elle à continuer si elle possédait ces souvenirs en elle ? Ce sang… La mort… Les hurlements… Le regard fou de ce sioniste planté dans le sien. Elle y avait vu l'horreur de l'espèce humaine, ce plaisir qu'il allait prendre à planter son couteau en elle… Oui, il en jubilait, en jouissait presque… C'était sur ce visage qu'elle se réveillait en sursaut à chaque fois. Il la hanterait jusqu'à la fin de son existence rallongée par le sang oupyr dans ses veines. Elle voulait juste oublier. Retourner à sa vie d'avant…

Milo glisse sa main sous son menton pour la forcer à le regarder. La compassion envahit ses traits alors qu'il étudie son visage. Ses doigts effacent ses larmes, comme une vieille habitude. Elle pleure souvent… parfois en sa présence, souvent seule dans sa chambre… - Il ne t'arrivera rien ici, Amelia. Le seul danger de cette maison, c'est la boule de poils dévoreuse de lacets de chaussures. - Elle voudrait sourire mais ses lèvres ne parviennent pas à bouger. Il avait raison. Elle ne craignait rien ici. Il n'y avait que Nastya qui laissait des marques de griffes dans les meubles et qui mâchouillait les lacets des chaussures à sa portée…

Elle se perd dans son regard, y voit comme une hésitation. Milo, qui hésitait… Depuis quand ? Il avait toujours été si sûr de lui, si confiant… malgré ses fêlures… comment faisait-il ? - Je suis navré de ne pas avoir été à tes côtés, Amelia. - Elle l'avait appelé, si fort, son nom sur ses lèvres, gravé dans sa gorge. Elle voudrait détourner les yeux, lui cacher à quel point elle avait eu besoin de lui ce soir-là. Il caresse sa joue et elle presse son visage dans sa paume, baissant enfin les yeux. Il pose ses lèvres sur son front, ses paupières, glisse son nez contre le sien. Le frisson qui la secoue imperceptiblement n'a plus tant à voir avec la peur.

- Je suis là, maintenant. Tu es en sécurité, knopka. - Elle aimerait le croire… Oui, elle était en sécurité mais dès qu'elle devrait mettre le pied dehors… Elle ne savait pas quoi dire. Alors elle se contenta de laisser Milo replacer ses cheveux, essuyer les dernières larmes sur sa joue. Elle ferma les yeux alors qu'il commença à fredonner. Une mélodie qu'elle ne connaissait pas, mais qui l'apaisa. Elle l'entendait derrière ses lèvres closes, contre son oreille posée sur son torse. Elle écouta en silence, laissant les vibrations la pénétrer. Elle resserra un peu plus ses bras autour de la harpie, comme si elle avait peur qu'il ne s'éloigne. Puis la mélopée arriva à son terme. - Ne m'abandonne pas, Milo… - murmurait-elle, à peine audible. - Je n'y arriverais pas toute seule… - Elle fuyait encore son regard, avec pour excuse celle de se blottir tout contre lui. Elle s'accrochait à lui, du désespoir dans tout son être.

_________________
I need you to tell me
everything will be alright
TO CHASE AWAY THE VOICES IN THE NIGHT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 15:47
Il y a des choses étranges que votre cerveau refuse de laisser sombrer dans le néant et qui attendent, inconsciemment dans un repli de la mémoire, de resurgir lorsque les circonstances les appellent. Cette douce mélodie qui lui vient naturellement n'a aucun nom, il ne se souvient pas qui la lui ronronnait, mais elle s'arrache à toute la poussière des années et résonne à travers lui aussi claire et nette que si on la lui avait fredonné hier. La mélopée apaise-t-elle Amelia? Il se souvient que lui, elle l'apaisait, rendait les ténèbres moins noires et la peur moins viscérale. La magie de la berceuse est-elle inaltérée ou est-c'est l'incongruité d'un Milo fredonnant qui calme un peu les tremblements qui crispaient le corps d'Amelia dans ses bras. Il n'a jamais chanté auparavant pour un de ses oupyrs...même pour le traître. Par contre, il l'avait déjà exigé de leur part. Mais les prédécesseurs d'Amelia n'avaient pas ce besoin désespéré, si nu et dépouillé, de sa présence. Il n'y a ni jeu ni théâtre chez Amelia. Juste ces plaies qui la torturent et qui ne se referment pas.

Doucement, il presse la tête de l'oupyr contre lui, répondant à son étreinte pleine de chagrin et de peine lorsque la berceuse s'achève. Milo a l'impression d'être un être bien solide sur le point de se diluer dans l'air dans les bras de l'oupyr. Amelia le retient, il sent les doigts de la jeune femme s'enfoncer dans la chair de son dos. Un murmure bas, très bas...un souffle tiède sur la sa peau...une courte phrase lâchée du bout des lèvres destinée autant à soi-même qu'à l'autre. Ne m'abandonne pas, Milo... articule-t-elle. L'abandonner? Oh il n'y a qu'un monstre poussé à bout qui renoncerait à son oupyr, un monstre cerné par le doute et dévoré par la jalousie. La Harpie n'abandonne pas ses petites poupées, même lorsqu'il s'en lasse. Milo baisse les yeux mais ne voit que les cheveux emmêlés d'Amelia. Elle évite de croiser son regard, se réfugiant de plus belle contre lui. Ca n'arrivera pas, Amelia. Arrêtes de penser à ça. Tu es bien affirmatif, mon petit Milo. Cette chanson-là, par contre, tu la connais très bien. Oui, peut-être...mais il lui suffit de sentir les mains de l'oupyr dans son dos, sa respiration irrégulière, sa voix sur le point de se briser, cette nécessité qu'elle a d'avoir la certitude que la Harpie est réelle, pour faire taire tout pessimisme. C'est trop pur pour être feint. Je n'y arriverais pas toute seule... soupire-t-elle en se pelotonnant de plus belle.

Milo sait qu'il n'est pas le conseiller idéal. La voie qu'il a choisi ne pourra jamais être celle de l'oupyr. Si un jour il a touché le fond comme on le dit si bien, il n'est jamais vraiment remonté car il s'est mis à creuser encore et encore jusqu'à rencontrer le monstre. Milo a une courte moue désemparée ne sachant quoi répondre. Son allergie chronique aux grandes réunions populaires sont sur le point de lui coûter le fragile équilibre d'Amelia. Tu n'es pas seule, knopka. reprend-il. Tu es mon oupyr et je ne vais certainement pas te laisser dériver. répond-il doucement en s'écartant d'elle. Sortant son bras de sous son oreiller, il recueille le visage d'Amelia dans ses mains en coupe, la contraignant à croiser son regard. Hé, tant que je serais à tes côtés, plus personne ne s'en prendra à toi.

_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Oupyr

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/12/2017 Missives : 165 Points : 1628 Traits empruntés : Katherine Waterston Couleur RPs : rosybrown Pseudonyme : Azra Crédits : Azra + Beylin + Tumblr Je suis né(e) le : 3 mars et j'ai donc : 37 ans J'appartiens aux : oupyrs Actuellement, je suis : pas intéressée et je travaille comme : domestique je suis de la caste : des entretenus je vis à : West District j'offre mon allégeance : à Milo et mes valeurs sont que : je suis reconnaissante et fidèle à celui qui m'a tendu la main

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 16:50
Elle s’accroche, comme si elle craignait de le perdre, comme si elle craignait qu’il s’échappe, qu’il s’évapore dans l’air nocturne. Et s’il n’était qu’un songe ? S’il n’était rien de plus qu’un fragment de sommeil ? Était-il capable de faire preuve d’autant de douceur ? Il y avait bien eu ce moment, cette bulle suspendue dans le temps, avant sa crise de colère. Et puis… ces derniers temps, ses rêves n’étaient peuplés que de cauchemars… Elle ne pouvait pas obtenir un répit… alors ça ne pouvait être que la vérité, n’est-ce pas ? La réalité… Tout lui semblait pourtant bien irréel. Elle se nourrissait de sang. Il se nourrissait de chair. Des extrémistes religieux voulaient les tuer. Si le monde lui avait déjà paru fou alors qu’elle était encore humaine, elle avait l’impression d’avoir été catapultée dans une dérive encore plus grande. Comme Alice, elle était tombée dans le terrier du lapin blanc… sauf qu’elle ne pensait pas s’en sortir aussi bien.

Ca n'arrivera pas, Amelia. Arrêtes de penser à ça. Elle avait tellement peur qu’il ne soit plus là… Comme Paul… Comme cette nuit où elle avait eu tant besoin de lui… Se passerait-il seulement un jour où elle pourrait survivre et vivre sans la harpie ? Elle se blottit encore un peu plus contre lui, comme si elle voulait fusionner dans son corps, dans sa chaleur. Elle a peur, tellement peur… Pourtant, il est là, bien présent, contre elle. Il y a son odeur partout. La douceur de sa peau. Le battement tranquille de son cœur. Sa respiration régulière. Un pilier contre lequel elle peut s’appuyer. Son phare dans la tempête. Tu n'es pas seule, knopka. Tu es mon oupyr et je ne vais certainement pas te laisser dériver.

Il s’éloigne et un gémissement plaintif se fraie un chemin entre les lèvres de la jeune femme. Ses mains cherchent à l’attirer à nouveau, presque désespérées. Il pose les siennes de chaque côté de son visage, la forçant à le regarder. Hé, tant que je serais à tes côtés, plus personne ne s'en prendra à toi. Ses prunelles sont perdues. Ses mains s’accrochent encore à lui. J’ai tellement peur… bredouille-t-elle. J’ai tellement peur… à chaque fois… à chaque fois que je ferme les yeux… je vois son visage… La démence et la jouissance dans son regard, l’éclat sanglant sur la lame qu’il soulève au-dessus de son visage… Comme une vidéo qui répète sans cesse le même passage.

Elle tremble, dans l’étreinte de la harpie. Elle voudrait qu’il chasse cette image de ses pensées, d’une façon ou d’une autre… Qu’elle retrouve ce soupçon d’ignorance qu’elle possédait avant cette nuit-là… Cette routine qui s’instaurait entre eux deux, presque paisibles… Nastya qui faisait des bêtises. Ils étaient loin de cette guerre qui couvait au-dehors… Ne pouvaient-ils pas retourner à cette époque plus douce ? Elle baisse les yeux, frotte sa joue contre la paume de Milo. Sa présence lui fait du bien, mais les lambeaux du cauchemar et des souvenirs s’accrochent à elle, comme s’ils voulaient la séparer de la harpie, l’emmener loin, dans un monde de solitude, de peur et de tourment.

_________________
I need you to tell me
everything will be alright
TO CHASE AWAY THE VOICES IN THE NIGHT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 18:33
Milo est né Harpie, on lui a toujours reconmmandé d'être discret vis-à-vis des humains. Ne pas se nourrir de n'importe qui et n'importe comment. Ne pas laisser de traces. Manipuler les esprits. En Russie, il a vu de quoi une foule sans Dieu ni maître était capable. La foule...cette entité aux milliers d'yeux mais avec une seule cervelle. Il les avait vu cette masse compacte d'hommes et de femmes abattre sommairement leurs semblables allant jusqu'à les dépecer dans un déchaînement de violence que lui-même ne renierait pas aujourd'hui. A travers les guerres, il a assisté aux pires exactions de l'humanité, chaque décennie voyant naître un nouveau challenger. C'était à se demander où se situaient réellement les monstres en voyant des créatures comme Amelia. Contrairement à lui, elle avait été humaine, on ne lui avait pas brossé le même tableau de l'humanité et elle devait être à des lieues d'imaginer que ses gentils petits voisins si polis pouvaient être du genre délateur ou à applaudir une rafle ou un lynchage public.

Elle ne voulait pas le lâcher, elle essayait de se raccrocher à lui dès que Milo s'éloignait un peu. Elle avait ce regard perdu des laissés en vie sur un champ de bataille, ces âmes qui se relèvent au milieu des morts, qui ne savent pas comment elles ont survécu et pourquoi elles sont toujours là. La peur est encore là, prête à reprendre possession des nerfs de l'oupyr à la moindre relâche, la faisant tressaillir au moindre feu de voiture éclairant brièvement la chambre. J’ai tellement peur… à chaque fois… à chaque fois que je ferme les yeux… je vois son visage… Et elle le verra toujours, songe avec amertume la Harpie. Toute sa vie. Comme lui peut toujours se laisser envahir par l'image de sa mère au point de le faire basculer de nouveau dans son propre passé. Ce visage rejaillira comme un diable monté sur un ressort, enfermé trop longtemps dans une boîte. Il reviendra toujours et malgré toute l'assurance dont on peut faire preuve, on se retrouve toujours dans le même état que la première fois qu'on l'a vu. Terrifié et stupidement immobile, comme un lapin devant les phares d'une voiture.

Milo fronce légèrement les sourcils sentant une pointe de colère saillir en lui. Si elle le lui décrit de manière suffisamment précise, il est sûr qu'il pourrait le retrouver. Avec Zohra, ils disposent d'une appréciable brochette de mercenaires qui dénicheraient à coup sûr l'adresse de ce sioniste. La suite, il s'en chargerait.
Est-ce-que...est-ce-que tu veux que je le retrouve? demande-t-il avec le plus grand des sérieux. Tellement "Milo" comme réaction. Pas sûr que ça plaise à l'oupyr mais la Harpie ne connaît que cette loi. Un oeil pour un oeil. Une dent pour une dent. Se salir les mains de sang humain ne le dérangerait absolument pas si Amelia n'a pas la volonté d'exécuter elle-même le sioniste. J'ai les moyens de mettre la main dessus si tu me le décris.

_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Oupyr

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/12/2017 Missives : 165 Points : 1628 Traits empruntés : Katherine Waterston Couleur RPs : rosybrown Pseudonyme : Azra Crédits : Azra + Beylin + Tumblr Je suis né(e) le : 3 mars et j'ai donc : 37 ans J'appartiens aux : oupyrs Actuellement, je suis : pas intéressée et je travaille comme : domestique je suis de la caste : des entretenus je vis à : West District j'offre mon allégeance : à Milo et mes valeurs sont que : je suis reconnaissante et fidèle à celui qui m'a tendu la main

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 21:57
Comment pouvait-on continuer quand le réflexe était de fermer les yeux pour ne plus voir ce qui nous faisait peur ? Quand c'était justement derrière des paupières closes que le monstre revenait vous hanter ? Condamné à garder les yeux ouverts, pour le restant de l'éternité… Les oupyrs pouvaient-ils survivre sans dormir ? Elle n'en était pas bien sûre… Elle détourne les yeux de Milo. Elle ne voulait pas qu'il puisse lire la détresse au fond de ses prunelles. Elle était la servante, l'employée, elle devait s'occuper de lui, pas l'inverse… Pourtant, il avait été là après le meurtre de Paul et Diana, à sa façon… et il était encore là, maintenant que ce monde de ténèbres la brisait encore un peu plus…

- Est-ce-que...est-ce-que tu veux que je le retrouve? - Elle relève les yeux vers lui, surprise. Elle voit le pli qui barre son front, la lueur de colère dans ses iris. Elle détache à grand mal l'une de ses mains de son corps pour venir effleurer ses sourcils froncés, sa joue, la courbe de ses lèvres. Le retrouver… Elle ne voulait plus jamais le revoir… jamais. Elle ne voulait plus jamais contempler son regard dément et extatique à l'idée de la planter. - J'ai les moyens de mettre la main dessus si tu me le décris. - Elle laisse retomber sa main. Elle secoue la tête négativement. Et ses yeux se perdent dans le vide.

- Je ne supporterais pas de le voir à nouveau… - souffle-t-elle. Elle voudrait fermer les yeux, mais elle sait que la vision d'horreur n'en imprimera que mieux sur ses rétines. - Si tu avais vu son regard… - Elle se remet à trembler, comme si elle tombait dans son souvenir, dans cette prison dont elle n'arrivait pas à sortir. - Il… il… trouvait… trouvait… du plaisir… à… m'entendre crier… à me sentir… me débattre sous sa poigne… Il… - Une nouvelle larme s'échappe d'entre ses cils. - Je ne pourrais pas l'affronter encore une fois… - Elle en était incapable. Si elle devait le revoir, elle en perdrait la raison, elle sombrerait totalement. Elle revoyait déjà si nettement son sourire pervers et sadique. Non… elle ne pouvait pas. Elle ne pouvait pas.

- Ne m'oblige pas à l'affronter encore… - murmure-t-elle. Elle finit par croiser à nouveau le regard sombre de la harpie. - Ne parle plus de lui… parle d'autre chose… n'importe quoi… - Distraie-moi, hurlaient ses prunelles.

_________________
I need you to tell me
everything will be alright
TO CHASE AWAY THE VOICES IN THE NIGHT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 23:38
Pendant un bref instant, Milo espère qu'Amelia accepte sa proposition, qu'elle lui réclame la tête du sioniste par un hochement de tête silencieux. Il n'irait même pas chercher qu'elle le lui formule à haute voix. Un simple hochement de tête lui conviendrait. S'il se met en chasse...et bien, personne ne lui échappe, n'est-ce-pas? Mais si Milo ne voit que la vengeance comme seule justice valable, comme seule solution à tout conflit, ce n'est pas le cas d'Amelia. Du bout des doigts, comme pour les effacer, l'oupyr effleure les légères marques de colère qui sont apparues sur le visage de la Harpie, puis elle secoue la tête. Et ce n'est pas un signe d'assentiment. Son regard se perd au loin et d'une voix réduite à un souffle, elle lui annonce qu'en aucun cas elle ne souhaite revoir l'humain. Milo se dit que ça sous-entend "vivant"...mais mort? S'il lui ramenait sa tête? La voix d'Amelia se fait plus faible tandis qu'elle revit une nouvelle fois l'agression. Milo l'entoure de ses bras. Oh il connait bien ce genre de regard. Il l'a déjà eu face à lui  de nombreuses fois et il a du l'avoir lui-même dans certaines circonstances. Le corps d'Amelia est de nouveau secoué par la peur et cette dernière lui arrache de nouvelles larmes des yeux. L'oupyr répète qu'elle ne veut pas affronter de nouveau le sioniste, elle lui demande de pas l'obliger à le faire...Milo ne peut retenir un petit grognement mécontent. Ca sous-entend quoi? Qu'il s'amuserait à traîner ce gugusse dans sa maison juste pour le plaisir de terroriser Amelia? La peur qu'éprouve actuellement l'oupyr n'est pas de celles qu'il aime à voir...
Comme si elle avait entendu les rouages de la paranoïa de Milo frémir dans leur rouille, la brune croise enfin les yeux noirs. Les autopsies de petites phrases se suspendent aussitôt. Ne parle plus de lui… parle d'autre chose… n'importe quoi… Ca ne va pas être aisé pour une créature aussi colérique et rancunière que Milo de s'ôter la vengeance de la tête mais il peut essayer de l'ignorer pendant quelques temps.

Hochant la tête, il accepte de ne plus mentionner l'evénement, évacuant en même temps le dilemme de la manipulation de souvenirs. Plongeant ses yeux noirs dans ceux d'Amelia, Milo se rapproche d'elle jusqu'à ce que son front s'appuie sur le sien.Quand les choses se seront tassées en ville. On partira. laisse-t-il tomber de but en blanc. Si les choses se tassent et Milo aurait plutôt tendance à les imaginer empirer jusqu'au point de non retour. Mais Amelia n'avait pas envie d'entendre que la guerre était peut-être imminente et que des regards haineux de fanatiques, elle risquait d'en recroiser. J'ai un vieux monastère en pleine campagne. Une bâtisse gothique, inchauffable, faites de vieilles pierres grisâtres mais dont les murs envahis de lierre donnent un charme fou. Un pur caprice dont il a vraiment profité que cinq années avant d'uniquement se contenter de garnir les tombes des anciens moines de nouveaux restes humains. On ira oublier et se faire oublier là-bas. chuchote-t-il.

_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Oupyr

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/12/2017 Missives : 165 Points : 1628 Traits empruntés : Katherine Waterston Couleur RPs : rosybrown Pseudonyme : Azra Crédits : Azra + Beylin + Tumblr Je suis né(e) le : 3 mars et j'ai donc : 37 ans J'appartiens aux : oupyrs Actuellement, je suis : pas intéressée et je travaille comme : domestique je suis de la caste : des entretenus je vis à : West District j'offre mon allégeance : à Milo et mes valeurs sont que : je suis reconnaissante et fidèle à celui qui m'a tendu la main

Tell Me More
Got It !

Mar 13 Fév - 12:48
C'est à peine si elle entend son grognement. Elle est perdue dans sa vision cauchemardesque. L'attaque, les explosions, les morts, le sang… le regard fou du sioniste au-dessus d'elle, l'éclat de la lame… Elle ne veut plus… plus y penser. Plus revoir ces yeux déments. Elle voulait penser à autre chose. Passer à autre chose. Alors elle lève les yeux, se perd dans les prunelles de la harpie. Elle s'accroche à lui, aussi physiquement que métaphoriquement. Elle lui demande de parler d'autre chose. De chasser le souvenir par un autre. Remplacer l'image par une autre. Peu importe de quelle façon…

Il vient poser son front contre le sien. Elle aimerait fermer les yeux pour savourer ce contact, mais elle ne peut pas. Pas encore. Alors elle plonge dans les abysses rassurants des iris de Milo. - Quand les choses se seront tassées en ville. On partira. - Partir… Oui, peut-être bien… Peut-être que ça pourrait arranger les choses… Elle avait vécu toute sa vie à Londres, et c'était dur d'imaginer autre chose que la capitale… Mais au moins, elle ne serait plus là où tout a dérapé. Elle ne serait plus là où Paul et Diana ont été tué, ni là où elle avait failli mourir non plus… mais Milo serait avec elle. - J'ai un vieux monastère en pleine campagne. - Ses pensées s'éloignent de l'affreux souvenir. La campagne… Elle n'y avait jamais été. Les prairies, les champs, les forêts… les petits villages. Oui…

- On ira oublier et se faire oublier là-bas. - Elle effleure son nez du sien. - Parle-moi du monastère… de la campagne… - demande-t-elle doucement. Ses doigts effleurent son torse. Est-ce qu'ils quitteraient un jour la capitale ? Milo serait-il capable de laisser ses affaires avec Zohra derrière lui ? Seraient-ils seulement capables de fuir la ville ? Elle ne voulait pas y penser pour l'instant… elle voulait juste qu'il lui parle de cet endroit, de cette possibilité. Remplacer le cauchemar par un rêve.

- Je n'ai jamais quitté Londres… - Elle n'était pas si citadine que ça, pourtant. Elle avait toujours eu une âme particulière… trop douce, trop patiente, pour la ville… Oui, peut-être se plairait-elle à la campagne… Et puis Nastya serait contente de sortir pour chasser et partir à l'aventure, plutôt que simplement regarder les oiseaux par la fenêtre… - Nastya serait heureuse à la campagne… - Elle croise à nouveau le regard de Milo et lui offre un faible sourire. Ses doigts trouvent une nouvelle fois l'arc de sa mâchoire. Peut-être n'est-ce pas la meilleure chose, de s'enfermer dans un rêve pour affronter ses cauchemars mais… Mais n'était-ce pas comme ça qu'on avançait dans la vie ? En se trouvant de nouveaux rêves ? Elle en avait eus, avec Paul… Un mariage, une maison, un enfant… Presque deux… Peut-être était-ce cela, dont elle avait besoin : d'un nouveau rêve… avec Milo ?

_________________
I need you to tell me
everything will be alright
TO CHASE AWAY THE VOICES IN THE NIGHT

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Mar 13 Fév - 19:33
Oublier et se faire oublier....pour quelques jours, quelques semaines, quelques mois et peut-être au-delà? Ca pourrait sonner agréablement à l'oreille mais Milo n'est pas dupe. Il se connaît. Il sait très bien que trop de quiétude réveille son pessimisme et fatalement, sa paranoïa. Quand tout se déroule trop bien, le retour de bâton n'en est que plus douloureux. Mais, même si ce n'est que pour une poignée de jours...pourquoi pas? Amelia pourrait lui faire de nouveau apprécier cette propriété qui n'a plus beaucoup d'intérêt pour la Harpie. Mais tout dépendra des événements à venir...
Et Milo sent, au plus profond de lui, dans cette partie animale très instinctive, que quelque chose d'énorme se trame. Quand il se concentre sur ce ressenti, il a l'impression d'être comme ces chiens qui hurlent avant le tremblement de terre, ces oiseaux qui s'enfuient avant l'éruption volnique, ces rats qui quittent un navire qui coule. Est-ce-que les créatures surnaturelles auront encore le "droit" de vivre? Pour avoir assisté à 175 années d'histoire humaine, il en doute. Le spectre de la guerre étend ses ailes membraneuses lentement et l'ombre qu'elles portent se prépare à engloutir ce monde.
Si l'avenir se joue à couteaux tirés, Milo devra choisir un camp et ça sera obligatoirement celui de Zohra. Il est ce qu'il est mais il peut se vanter d'avoir une loyauté indéfectible. Il ne trahit pas. Il a donné sa parole à l'autre Harpie. Et puis, son espèce est trop en déclin pour qu'il puisse laisser l'indienne périr bêtement. Une Harpie, c'est un pas de plus vers l'anéantissement de sa race. Quand aux autres créatures...Milo pourrait bien les voir rôtir en Enfer, il ne lèverait pas le petit doigt pour se porter à leur secours. Il n'est ni soldat, ni milicien. Juste une Harpie qui ne veut pas voir son espèce s'éteindre...ou son oupyr périr.

Le sujet de sa propriété éveille l'intérêt d'Amelia et Milo n'en est pas surpris. Il parierait tout ce qu'il possède sur le fait que l'oupyr adorerait le monastère dès qu'elle aura posé les yeux dessus. Il y a quelque chose de rassurant dans ces vieilles pierres toujours debout malgré les années. Quelque chose d'immuable et d'éternel. La bâtisse étant construite au beau milieu d'une petite forêt communale et à moitié dévorée par le lierre, elle est pleine de poésie et semble sortir d'un film fantastique.
L'oupyr le prie d'en dire plus...sur le monastère...sur la campagne...sur la vie qui doit y être (mortellement) paisible. L'attention de la brune s'éloigne du sioniste, du visage du fanatisme. Elle n'prouve plus le besoin de s'accrocher à lui comme une naufragée au milieu de la houle. Ses mains se font plus légères, moins nerveuses et là où il y a quelques minutes, elles étreignaient avec la force du désespoir, elles retrouvent leur délicate douceur caressante. Imagine. commence-t-il en glissant sa main libre sur la nuque de l'oupyr qu'il masse lentement. Un écrin de verdure, une petite étendue boisée où j'ai laissé proliférer chevreuils et renards qui cache au détour d'un chemin pas pratiqué depuis longtemps une vieille bâtisse de pierres grises aux tuiles orangées. Il a du y avoir une girouette au sommet des pointes mais le vent et le temps l'ont emportée. Le lierre l'a presque entièrement engloutie mais tu remarques l'éclat de fenêtres au milieu de l'enfer vert. L'endroit était encore habité il y a quelques années. La main de Milo délaisse peu à peu la nuque d'Amelia pour lui effleurer la joue. Elle semble se laisser porter par ce qu'il décrit de sa voix grave et calme, comme une enfant écoute un conteur. Du bout des doigts, il redessine les contours de ses traits comme s'il pouvait faire disparaître par un simple contact ce qui terrifie Amelia. Il y a une petite cour carrée avec une statue d'ange sans visage à cause des intempéries et un antique cimetière qui semble sortir d'un roman victorien, envahi d'herbes folles et de fleurs sauvages. C'est très paisible et le seul bruit que tu entends, c'est le chant d'oiseaux que tu auras tout le temps d'identifier en te promenant. De temps en temps, si le vent souffle dans la bonne direction, tu pourras entendre le clocher du village voisin. Un demi-sourire amusé étire ses lèvres et éclaire son visage. Et comme ça fait plus d'un an que je n'y ai pas mis les pieds, les souris et les campagnols doivent pulluler. On ne pourra pas faire sans Nastya.

_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Not Broken Yet ◊ Milo&Amelia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: West District :: Living in the west-
Codage optimisé pour