LA PURGE
EVENT INDIVIDUELS La guerre est aux portes de Londres, voici venir l’ère de la violence…
Autrement dit : Ca va chier les gars !

L'event démarre aujourd'hui, marquant le début d'une intrigue. Les info sont ici **
N'hésite pas à contacter le staff en cas de doute :keur:
FERMETURE HOSTINGPICS
C'est imminent - L’hébergeur ferme bientôt ses portes, c'est moche !
Pensez à ré-heberger les images de vos fiches et profils pour ne pas les perdre.
Normalement les images du forum on toutes été ré-hébergées,
mais si vous en trouvez des brisées, contactez Zohra.
Merci les pains d'épices ! :keur:
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 LA PURGE - Groupe 5



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Grand PNJ

Identity Card
Arrivée à Londres : 07/10/2017 Missives : 19 Points : 19 Je suis né(e) le : jour où Domina s'ennuya à observer le monde et j'ai donc : encore plus d'années devant moi que derrière moi et mes valeurs sont que : je n'en ai aucune, mais que celles des autres en revanche m'amusent et me permettent de jouer avec les destins des mortels.

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 11:02
la purge
Event niveau 3


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
 

La guerre est aux portes de Londres, voici venir l’ère de la violence…
([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien])

Contexte général Depuis le nouvel an, les Sionistes ont envahi Londres. Petit à petit, la tension c’est installé d’elle-même devant cette présence hostile et terriblement inquiétante. Mais voici venir l’heure de la Purge, que les Sions préparent depuis leur arrivée sous l’égide du Vatican. Ils ont choisi le soir de la Saint-Valentin, première fête significative après le réveillon, où beaucoup seront dehors et fêter l’amour… ou la mort cruelle du Martyr Valentin de Terni ? Les stupides coutumes humaines importent peu en réalité, l’occasion est trop belle pour les chasseurs qui ont passés des semaines à aiguiser leurs lames. Alors à compter de 23h00, est lancée la plus grande battue de ces derniers siècles dans un Londres rapidement dévasté. Entre la férocité Sioniste et les interventions des humains les plus cruels, les délations et les massacres parfois gratuits, la nuit s’annonce longue, le rouge coulera à flot mais pas à la manière dont l’espérait les amoureux.  


Zohra St-John ❊ Milo Stanford ❊ Saf O'Toole ❊ Adsila Svensson


Contexte individuel

Nuit de la Saint Valentin ‣ Greenwich (East District) ‣ 01H00


La guerre c’est déclarée dans le quartier de Greenwich dès lorsque que 23h00 sonnèrent. L’armée Sioniste fit une descente sans attendre, tirant sur quiconque tentait de s’enfuir. Et si quelqu’un cherchait à fuir devant les forces du Vatican, c’était qu’il était forcément une créature à abattre… Les Humains quant à eux, semblaient plutôt trépigner, la peur absente de leur visage et certains filmant même les interventions avec leurs téléphones portables. Alors vous avez fui, même si un rempart de Surnaturel à longuement tenté de se défendre au prix de nombreuses vies. Le nombre écrasant de Sionistes n’aura laissé de chances et la virulence de l’attaque encore moins. Vous avez réussi à fuir un moment, a vous défendre jusqu’à ce que quelques Sions vous arrache à votre semblant de sécurité. Ils sont trop forts pour vous, et vous malmènent avec violence avant de vous trainer jusqu’à un muret, ou une ligne de créatures se trouvent déjà attachées et à genoux. Vous ne vous faites pas d’illusion, c’est un peloton d’exécution. Les Sionistes surveillent, attendant que d’autres arrivent sous les caméras et les lumières de quelques journalistes humains qui illustrent leurs chaines d’informations en direct. C’est un moment unique, c’est une image qui restera graver dans les mémoires, à jamais dans les archives Humains comme le jour où Londres à été purifié. Et vous, vous attendez votre heure… Ou pas.

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card

Arrivée à Londres : 12/12/2016 Missives : 542 Points : 3456 Traits empruntés : Deepika Padukone ♥ Petite schizophrénie : Lysandre-victime Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN BLBLBLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 24 octobre 1974 et j'ai donc : 43 petites années J'appartiens aux : hordes des Harpies, bien que je sois une solitaire Actuellement, je suis : porteuse d'une bague, symbole d'une autre sorte d'alliance et je travaille comme : femme du monde, secrètement à la tête d'une lourde organisation de contrebande je suis de la caste : des MasterCard Black j'offre mon allégeance : à moi même, pas à mon espèce et mes valeurs sont que : si chaque chose à sa place, les humains ne sont pas à la leur.

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 13:00
la purge
Il n’y a que la guerre qui Rambo...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Putain elle s’était fait choper, sérieux ! Et dire que jusque là Zohra avait réellement cru pouvoir s’en tirer. La conne ! C’était probablement cette certitude qui l’avait poussé à se montrer moins méfiante. A croire que son instinct était défectueux autant que son œil depuis le Nouvel an. Une chute de pierre, une blessure grave qui avait nécessité les meilleurs soins de Khalan, sa vision sauvée in extrémiste et voilà qu’elle était une niaiseuse. Milo aussi d’ailleurs… était une niaiseuse. Il n’avait rien vu venir lui non plus. Mais sur qui pouvait-on compter maintenant si même son bras droit n’arrivait pas à sonner l’alerte ! Il était payé pour, le con ! Et maintenant la Harpie ne savait même pas où il était. Bougre d’imbécile… s’il s’était enfuit, et qu’elle survivait… elle lui arracherait… Non, mieux, elle lui grefferait probablement une véritable paire de couilles supplémentaire. Mais au fond, elle espérait bien que se soit le cas. Que lui au moins soit parvenu à sortir de cet enfer alors qu’elle sentait le sol sur son front, et le sang couler de sa tête. On l’avait frappé puis trainée, ça Zohra s’en souvenait. Et maintenant, elle les entendait tous.

Des Sionistes qui bavassaient, des Humains qui parlaient … des journalistes ? Elle redressa la tête pour les voir, les lumières dansèrent dans le flou de sa vision avant qu’elle ne se stabilise. Elle était à terre, devant un épais rempart de gens. Et derrière elle, un mur plus épais encore. Un seul regard vers les gens à ses côtés lui indiqua qu’elle était réellement dans de beaux draps. Une exécution publique… punitif et surtout, en direct. Putain mais pourquoi est-ce qu’elle était sortie ce soir ! Se bourrer la gueule avec Milo, pour échapper au diner avec Hélios, c’est vrai… Foutu Oupyr, il l’avait vraiment mise dans la merde avec son envie de faire un truc de connard à la Saint-Valentin ! Et Milo, qui se tenait aussi à genou. Elle lui adressa un regard vif, son œil factice laissant refléter la lumière d’un projecteur en quelques constellations dans son iris. Il fallait tenter un truc… il ne fallait pas crever comme ça… Même si elle ferait la une, c’était vraiment pas glamour.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Moi, quand j’ai plus rien à faire ici, je me retire… Plus une goutte d’eau. Plus un rayon de soleil. Je me dessèche, de la tête aux pieds. Et puis, un jour, la corneille raconte qu’elle a entendu au loin quelqu’un qui recommence à pleurer. Alors là, j’ouvre un œil, je rampe, mangeant la neige, léchant l’eau croupie… et mes ennemis tressaillent, car à me voir boire, ils comprennent que je suis de retour. — .
Je suis l'élément, l'atmosphère
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amarok

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/12/2017 Missives : 52 Points : 1086 Traits empruntés : Dylan O'Brien Pseudonyme : BB Blue Crédits : Avatar (Dark dreams) Je suis né(e) le : vingt-neuf décembre 1996 et j'ai donc : 21 années écoulées, malmenées, dévorées. J'appartiens aux : Amarok je me change en : loup à la fourrure rousse, au regard bien trop expressif. Actuellement, je suis : célibataire, le coeur en perdition depuis la perte de l'être aimé, bien que jamais véritablement fermé et je travaille comme : vendeur dans une librairie je suis de la caste : moyenne, l'argent ne coule pas à flot. j'offre mon allégeance : aux miens et simplement aux miens, bien que les sorciers pensent pouvoir compter sur nous, chose complètement fausse et mes valeurs sont que : la neutralité à du bon, enfin, presque.

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 14:00
la purge
Quand on parle du loup, on voit souvent non pas la queue mais bien les crocs


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Comment en sommes-nous arrivés là ? Je me souviens de l’attaque, du fait que plusieurs loups ont tentés de se défendre, moi y compris. J’ai finalement ordonné à ma meute de se séparer, de se barrer le plus vite possible. Je ne suis pas stupide, ils sont beaucoup trop nombreux et si je peux sauver plusieurs membres de ma meute alors qu’il en soit ainsi, mais moi, je n’allais pas fuir. Ma première réaction fut essayée de retrouver Lysandre et Joshua, espérant qu’ils soient encore en vie. Je me suis déchaîné, j’ai laissé le monstre émerger sans pour autant me transformer. Dans ce genre de moment, je suis bien content que ma mère aille eu la bonne idée de me former au combat dès ma plus tendre enfance, mais ça n’a malheureusement pas suffit…Ils étaient trop nombreux et malgré le sang sur mon visage, au niveau de mes griffes, je n’avais pas pu résister bien longtemps. Malmené par plusieurs inconnus, je me retrouve traîné comme un con vers un ligne de créatures surnaturelles. Je gronde furieusement, me débattant comme je peux en cherchant à mordre et griffer n’importe qui. Je lutte pour ne pas me transformer, ça serait suicidaire, et étrangement, je ne compte pas crever ce soir ! Oh que non, pas avant d’avoir retrouvé Lysandre et de savoir qui a pu survivre à cette nuit d’horreur. Mais pour l’heure, je dois sauver ma peau, sans quoi, je ne pourrais plus rien faire et puis, j’ai pas envie d’aller retrouver ma mère.

Mis à genoux, attaché comme les autres, je crache sur l’homme en face de moi, me ramassant une jolie droite en pleine gueule comme retour. Salopard de merde, je lui arracherais bien la gorge à celui-là…Non, j’arracherais bien la gorge à tous ces enfoirés qui ont décidés de nous exécuter comme des chiens. Observant autour de moi, je ne reconnais personne…Je ne connais personne et donc, l’inquiétude ne me quitte pas. Pas de loups de ma meute, pas de connaissance, rien. Juste des visages inconnus. Merveilleux.


_________________

I'm addicted to your punishment,
and you're the master
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère

Identity Card

Arrivée à Londres : 24/01/2018 Missives : 15 Points : 165 Traits empruntés : Holland Roden Petite schizophrénie : Avalon la psychopathe Pseudonyme : Pim's Crédits : Tumblr - Swan Je suis né(e) le : 17 Novembre 1989 et j'ai donc : 27 ans J'appartiens aux : Chimères je me change en : caracal flamboyant et j'ai le don de : ouïe fine et vision acérée Actuellement, je suis : Célibataire, flippée des hommes. et je travaille comme : Infirmière de bloc je suis de la caste : des bouffeurs de nouilles en fin de mois. j'offre mon allégeance : aux créatures surnaturelles et mes valeurs sont que : les sionistes sont des barbares.

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 15:23
la purge
Qui veux un manteau de renard mourra de rage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Saf respirait fort, elle avait mal, horriblement mal, ses côtes la brulaient, ravageait sa volonté et lui donnait envie de vomir. Elle avait la jambe dans un état lamentable et une blessure aux côtes abominable. Elle n'osait même pas regarder. Les cordes qui la retenaient lui sciaient la peau mais tout ça ce n'était rien comparée à la haine qu'elle portait aux hommes en face d'elle, aux journalistes, à tout ces enfants de putain qui méritaient pire que la mort.
Elle feula, un grondement puissant et rageur qu'elle laissa sortir de sa bouche - gueule, les crocs luisants de sang et de bave. Un journaliste lui fit signe de se taire et son grondement se transforma en hululement puissant, un appel à l'aide et à la haine.

C'était la seule soirée de libre qu'elle c'était offerte depuis bien des mois, elle avait lâché son travail pour rejoindre des collègues dans un bar, histoire de se détendre et de ne pas être seule pour la Saint Valentin. Le traquenard. La chasse des sionistes l'avait prise par surprise, elle c'était battue, son caracal l'avait défendue et maintenue en relative survie jusqu’à ce que le nombre la surpasse et qu'elle se retrouve là attacher comme un gibier de potence.

Elle lorgna ses compagnons d'infortune pas vraiment dans un meilleur état qu'elle, l'indienne à côté d'elle avait vraiment une sale gueule. Une putain d’exécution. Saf ne se laisserait pas faire il n'en était pas question. D'un mouvement sec, se moquant de la douleur elle démit volontairement son épaule dans un craquement horrible. Des griffes percèrent sa peau et elle sentit la corde s'entailler.

Comme si j'allais vous laisser gagner bande d'enfoirés.

_________________
« Les monstres existent, les fantômes aussi. Ils vivent en nous. Et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Dim 11 Fév - 15:31
la purge
Well...fuck...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une révolte...encore une. Ce n'était pas la première qu'il traversait mais elle lui rappelait furieusement les pogroms des années quarante sur le Vieux Continent. Milo n'aimait pas les soirées et esquivait toujours la moindre invitation. On le voyait rarement dans des réunions autres que purement professionnelles. Et, ce soir, il ignore encore pour quelles raisons, il avait accepté. Tsss. Il aimerait bien en vouloir à Valérian ou à Zohra ne pas l'avoir suffisamment chambré pour qu'il ai une bonne raiso de mettre les bouts ou à Amelia de ne pas l'avoir appelé. Tu étais d'accord, Milo, tu as été le propre artisan de ton malheur.
Un court instant, il avait cru pouvoir s'en sortir. Filer à l'anglaise comme on dit. Mais le surnombre eut raison de sa tentative d'évasion. On avait rapidement mis la main sur lui. Battu, poussé, frappé, Milo avait gardé la tête haute et n'avait offert que les larmes vermeilles de son corps en guise de toute émotion. Traîné avec d'autres créatures sur le sol,  la Harpie se retrouve plaquée dans le gazon. A travers les brins d'herbe haute, il croise un regard connu. Zohra. Ils l'ont eu elle aussi. Le pied appuyé sur sa nuque remue légèrement. Milo lève les yeux pour voir son geôlier faire de grands gestes. Les cris et les détonations qui saturent l'air l'empêche d'entendre ses paroles mais il comprend un "là le long du mur!" Merde. Il sait ce que cela signifie. Il sait ce que ça sous-entend. Il l'a déjà vu mais il n'était pas de ce côté-ci.

Le sioniste se baisse, l'attrape par le col et se remet à le traîner jusqu'au fameux mur. Entravé, il atterrit à genoux aux côtés de Zohra. Des projecteurs balaient la scène lui faisant plisser les paupières. Il voit des silhouettes face à lui, un rang épais d'humains qui observent. Il distingue les petits points lumineux des téléphones qui enregistrent. Milo se tourne vers Zohra qui le fixe. Ils doivent tenter quelque chose.Zoh'...diversion! charmes-les, vite! Un coup de crosse en plein visage stoppe net Milo. L'homme se penche face à lui pour lui hurler certainement qu'il n'a pas de droit de parler...la Harpie ravale son sang, lève les yeux, plonge son regard noir dans celui du mortel. Il s'enfonce dans les iris humains, il capte l'attention, il effleure une volonté du bout des doigts. Empêches les de nous tuer.  


_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card

Arrivée à Londres : 12/12/2016 Missives : 542 Points : 3456 Traits empruntés : Deepika Padukone ♥ Petite schizophrénie : Lysandre-victime Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN BLBLBLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 24 octobre 1974 et j'ai donc : 43 petites années J'appartiens aux : hordes des Harpies, bien que je sois une solitaire Actuellement, je suis : porteuse d'une bague, symbole d'une autre sorte d'alliance et je travaille comme : femme du monde, secrètement à la tête d'une lourde organisation de contrebande je suis de la caste : des MasterCard Black j'offre mon allégeance : à moi même, pas à mon espèce et mes valeurs sont que : si chaque chose à sa place, les humains ne sont pas à la leur.

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 10:10
la purge
Il n’y a que la guerre qui Rambo...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

D’un rapide coup d’œil, Zohra distingua les visages qui comme le sien faisait face à la masse grouillante d’humains et de Sionistes mêlés. Fuck, et dire qu’elle n’avait jamais réellement cru à l’implacable despotisme des Sionistes. Les humains eux, étaient fidèles à eux même… des cafards destructeurs et stupides, qui la preuve, filmait un abattoir en piaillant d’impatience. Un goût amer remonta dans sa gorge tandis qu’elle entendait un craquement immonde résonner dans ses oreilles. Elle tourna vivement son regard sévère vers une rousse à la bouche trop épaisse, la dévisageant avant de difficilement fermer sa gueule pour ne pas se prendre une méchante rouste. Qu’elle se contrôle, la poupée gonflable… Et l’autre jeune garçon qui ne disait rien. Lui, il avait l’air féroce. Mais qu’attendait-il pour foutre sa merde et faire diversion ?! En parlant de diversion, Milo en tenta une non s’en se manger un retour de flamme pas gentil-gentil, et elle paniqua en essayant de braquer son regard dans celui du Sioniste le plus proche. Elle tenta d’activer son pouvoir, de puiser dans ses forces et sa détermination le temps de percevoir l’âme humaine dernière le visage. De sentir les ondulations de la volonté, le flux de ses pensées… et de contaminer cela avec une hypnose des familles dont autrefois elle usait et abusait. C’était sans compter sur son œil défectueux, qu’elle avait du mal à fixer convenablement sans voir des étoiles. Une douleur lui faucha l’œil.

ET MERDE !

Elle se mordit la lèvre, évitant un coup qu’en fixant plus intensément le Sioniste qui approchait pour s’accrocher à son âme désormais pervertie par l’influence de la Harpie.

Protège-nous de tes pairs…

OH PUTAIN ! Elle avait réussi ! Pas faute d’avoir essayer sur Khalan sans succès depuis un mois. Sur d’autres personnes aussi mais qui n’étaient pas vraiment consentantes, mais ça on s’en foutait. Elle commença ensuite à s’abimer les mains, en tentant de se dégager de ses liens pour se tourner vers les deux autres.  Deux Sionistes contre le reste du monde, cela ne serait jamais suffisant pour leur sauver la mise.

Si y’en a d’autres qui savent faire des trucs c’est le moment de se bouger le croupion vitesse grand V !


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Moi, quand j’ai plus rien à faire ici, je me retire… Plus une goutte d’eau. Plus un rayon de soleil. Je me dessèche, de la tête aux pieds. Et puis, un jour, la corneille raconte qu’elle a entendu au loin quelqu’un qui recommence à pleurer. Alors là, j’ouvre un œil, je rampe, mangeant la neige, léchant l’eau croupie… et mes ennemis tressaillent, car à me voir boire, ils comprennent que je suis de retour. — .
Je suis l'élément, l'atmosphère
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card
Arrivée à Londres : 03/02/2018 Missives : 49 Points : 777 Traits empruntés : Adam Driver Petite schizophrénie : ... Couleur RPs : darkcyan Pseudonyme : Armadillo Crédits : yumiita Je suis né(e) le : 21 Décembre et j'ai donc : 175 ans J'appartiens aux : Harpies Actuellement, je suis : seul et je travaille comme : rentier qui en fout pas une et bras droit de Zohra je suis de la caste : aisée...très aisée...voire indécente. je vis à : West District j'offre mon allégeance : à moi-même avant tout. et mes valeurs sont que : tout tourne autour de ma propre survie

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 17:11
la purge
Well...fuck...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le regard du Sioniste se trouble tandis que la volonté de Milo broie celle de l'humain. Il ne va pas crever ici. Ca, il en est rigoureusement hors de question. A côté de lui, il sent le pouvoir de Zohra se manifester. Il ignore à quel point elle maîtrise ses talents de Harpie mais c'est l'occasion ou jamais d'avoir un déclic. Milo a le temps de voir les yeux de l'humain face à sa boss se vider de toute conscience. Parfait, elle le tient. Ca en fait deux. Protèges nous de tes pairs. l'entend-il ordonner.
Profitant que les deux sionistes les couvrent de leur ombre, Milo s'acharne sur ses liens. A tâtons, il fouille le sol derrière lui jusqu'à ce que ses doigts rencontrent une pierre dotée d'un bord suffisamment biseauté. Avec l'énergie du désespoir et l'instinct de survie qui lui hurle aux oreilles, Milo taillade en aveugle sa propre peau ainsi que la corde. Le sang imbibe les fibres rêches et il sent rapidement ces dernières céder les unes après les autres. Par chance, l'homme qui l'a ligoté ne devait pas être un expert de l'entrave, il s'est contenté d'enrouler les poignets de la Harpie avec son lien sans multiplier les noeuds. Ecartant discrètement les bras, Milo pousse un soupir de soulagement en sentant la corde se détendre puis glisser au sol. Zohra, tes mains. adresse-t-il d'un ton pressé à l'indienne en la voyant se débattre elle-même avec sa corde. D'un coup de croc, il la débarasse de ses entraves alors qu'elle se met à invectiver les autres créatures alignées, leur criant de faire quelque chose.
Elle a raison.
En face, il y a quelques véritables sionistes mais surtout beaucoup de miliciens partisans. En bref, ce sont tous des mortels et il est temps qu'ils se souviennent pourquoi ils ont peur du noir et des monstres. Milo se tourne vers son voisin. Un pauvre gamin déchiré entre la fureur et la peur. Dans la pénombre générée par les projecteurs qui balaient la ligne de créatures, les yeux du môme se teintent d'une phosphorescence ambrée. Un amarok. Hé! l'interpelle-t-il. C'est le moment d'abandonner toute morale, p'tit gars. A l'autre bout du rang, des éclats de voix retentissent. Visiblement l'appel de Zohra a été entendu et quelqu'un lutte méchamment. Les projecteurs délaissent le reste des créatures pour éclairer l'échauffourée. Une détonation retentit suivie par les rafales tirées par les deux sionistes charmés par les Harpies. Ils empêchent les leurs de les exécuter comme on le leur demandait. Ca sème le trouble et la panique dans les rangs des humains. Une diversion. Ils ont un créneau très serré avant que ces derniers reprennent leurs esprits et se mettent à les canarder. Milo se tourne de nouveau vers le gamin. Donnes tes mains! lui crie-t-il dessus avant de le libérer lui aussi de ses liens. La Harpie saisit le môme par le col, le soulève quasiment de terre. Courez!hurle-t-il à la ligne de créatures en indiquant les ténèbres du Parc de Greenwich.


_________________

       
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rage inside me
So what if you can see, the darkest side of me? No one would ever change this animal I have become. Help me believe, it's not the real me. Somebody help me tame this animal.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Chimère

Identity Card

Arrivée à Londres : 24/01/2018 Missives : 15 Points : 165 Traits empruntés : Holland Roden Petite schizophrénie : Avalon la psychopathe Pseudonyme : Pim's Crédits : Tumblr - Swan Je suis né(e) le : 17 Novembre 1989 et j'ai donc : 27 ans J'appartiens aux : Chimères je me change en : caracal flamboyant et j'ai le don de : ouïe fine et vision acérée Actuellement, je suis : Célibataire, flippée des hommes. et je travaille comme : Infirmière de bloc je suis de la caste : des bouffeurs de nouilles en fin de mois. j'offre mon allégeance : aux créatures surnaturelles et mes valeurs sont que : les sionistes sont des barbares.

Tell Me More
Got It !

Lun 12 Fév - 17:48
la purge
Qui veux un manteau de renard mourra de rage.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Saf sent quelque chose dans l'air, quelque chose qui modifie le comportement du sioniste le plus proche de leur petits groupes de futurs morts. Puis un autre semble changer aussi, et Saf voit l'indienne à côté d'elle fixer le premier sioniste et lui ordonner quelque chose. Des putains de harpies. Elle à beau ne pas beaucoup apprécier ce genre de créatures elle se félicite d'être tombé avec eux. Elle envie leur pouvoirs mais pense en même temps au sien et s'empresse de se servir de son ouïe surpuissante, les partisans quadrille la ville à ce qu'elle entends, partisans veux dire sioniste sans pouvoir de sorciers, c'est déjà quelque chose d’intéressants à savoir. La voix de la journaliste toute proche couine dans ses oreilles, cette salope raconte des sornettes à gogo sur la brutalité des êtres surnaturels, comme quoi leur exécutions, cette purge dantesque, ne fera qu'améliorer leur qualité de vie.

Elle entends à peine la femme donner des ordres, ses griffes ont déjà couper sa corde, à l'aide d'une poussée elle remet son épaule démise en se retenant de hurler et lorgne ses compagnons d'infortune. Toujours à quatre pattes, elle renifle l'air, mais tout le sang verser brouille ses sens. Elle se rapproche de la femme alors que les sionistes se mettent à tirer sur leur homologues.

Elle suit l'ordre que l'homme harpie lui donne et se met à foncer, ses muscles se gorgeant de la souplesse du caracal. Un sioniste semble les voir s'enfuir et fait mine de vouloir les arrêter, Saf se ramasse et bondit sur lui. Bloquant sa morale, laissant l'instinct de survie prendre le pas sur son humanité elle lui tombe dessus et plante ses crocs dans sa gorge, trouvant la jugulaire et la tranchant sans états d'âme. Elle se saisit de l'arme automatique qu'il à laisser tomber et se met à la hauteur de l'indienne.

Si ça peux servir à quelqu'un, moi j'ai déja ce qu'il me faut.

Elle dévoile ses crocs rougis par le sang frais et fait cliqueter ses griffes sur l'arme. Derrière l'amarok souffle et voila qu'il s'enfonce tout les quatre dans la foret, une armée de sionistes en colère à leur trousses.

_________________
« Les monstres existent, les fantômes aussi. Ils vivent en nous. Et parfois ils gagnent. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amarok

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/12/2017 Missives : 52 Points : 1086 Traits empruntés : Dylan O'Brien Pseudonyme : BB Blue Crédits : Avatar (Dark dreams) Je suis né(e) le : vingt-neuf décembre 1996 et j'ai donc : 21 années écoulées, malmenées, dévorées. J'appartiens aux : Amarok je me change en : loup à la fourrure rousse, au regard bien trop expressif. Actuellement, je suis : célibataire, le coeur en perdition depuis la perte de l'être aimé, bien que jamais véritablement fermé et je travaille comme : vendeur dans une librairie je suis de la caste : moyenne, l'argent ne coule pas à flot. j'offre mon allégeance : aux miens et simplement aux miens, bien que les sorciers pensent pouvoir compter sur nous, chose complètement fausse et mes valeurs sont que : la neutralité à du bon, enfin, presque.

Tell Me More
Got It !

Mer 14 Fév - 17:55
la purge
Quand on parle du loup, on voit souvent non pas la queue mais bien les crocs


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

J’observe à peine les autres, essayant de me canaliser un minimum pour ne pas péter un plomb. Je reste complètement silencieux, parler ne servirait à rien et de base, je ne suis pas spécialement bavard. Apparemment, une des filles et le mec à côté de moi semblent se connaitront. Chanceux, au moins si ils doivent crever ils sauront qu’ils sont morts ensemble. La rousse joue la rebelle et je roule des yeux. Comme si ça allait arranger quoi que ce soit qu’elle agisse comme une gamine, sincèrement je suis plus jeune qu’elle et j’arrive à maintenir un semblant de contrôle. Doucement, mes griffes sortent pour commencer à sectionner mes liens, sauf que là, je comprends plus rien. Ça gueule, ça donne des ordres et tout le tralala. Putain, il se passe quoi là. Ben apparemment, les autres ont décidés de réagir. Le mec me parle et me dit que c’est le moment d’abandonner ma morale, je le regarde en haussant un sourcil. « Qui t’as dit que j’en avais le vieux ! » Je ne suis pas d’humeur à ce qu’on me voit comme un gamin sans défense. Dans ce genre de situation, ma morale est loin d’être ce que je fous en avant. Bref, je vais recommencer à sectionner mes liens sauf que l’autre me prend de court et me libère, me soulevant du sol pratiquement…Mouai, super, en gros on me prend pour un gosse. Bon, je ne vais pas cracher sur le fait de courir, ça c’est certain, je ne suis pas suicidaire.

J’obéis en me levant et en courant, commençant à enlever ma veste et mon haut. Je serais bien plus efficace sous ma forme lupine pour me barrer. La rousse saute sur un homme et lui tranche la gorge à coup de crocs, je n’y prête pas spécialement attention vu que j’entends des bruits de pas derrière nous. Notre fuite ne semble pas être passée inaperçue. Bon, au diable les vêtements, j’ai pas le temps de faire un streap tease. Mes os craquent, la douleur se répands comme une onde de choc alors que dans un bon, mes vêtements se déchirent et mon côté humain disparaît en laissant sa place à celui d’un loup. Entrant dans l’obscurité, je sens néanmoins un mouvement sur ma gauche et bifurque brusquement et très rapidement, sautant sur un homme, ne lui laissant pas le temps de réagir avant de lui lacéré le poitrail de mes griffes, lui foutant les tripes à l’air. Je n’ai pas le temps d’observer mon œuvre, préférant me barrer de nouveau en repérant la petite troupe à l’odeur.



_________________

I'm addicted to your punishment,
and you're the master
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

LA PURGE - Groupe 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: East District :: Greenwich-
Codage optimisé pour