LA PURGE
EVENT INDIVIDUELS La guerre est aux portes de Londres, voici venir l’ère de la violence…
Autrement dit : Ca va chier les gars !

L'event démarre aujourd'hui, marquant le début d'une intrigue. Les info sont ici **
N'hésite pas à contacter le staff en cas de doute :keur:
FERMETURE HOSTINGPICS
C'est imminent - L’hébergeur ferme bientôt ses portes, c'est moche !
Pensez à ré-heberger les images de vos fiches et profils pour ne pas les perdre.
Normalement les images du forum on toutes été ré-hébergées,
mais si vous en trouvez des brisées, contactez Zohra.
Merci les pains d'épices ! :keur:
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 Soyons franc, soyons honnête... Je suis une grosse tarlouze | Ft.Zohra



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Changelin

Identity Card
Arrivée à Londres : 29/01/2018 Missives : 22 Points : 185 Traits empruntés : Andrew Scott Pseudonyme : Naatiri Crédits : Bazzart (Désolé je ne sais plus exactement) et j'ai donc : 54 ans J'appartiens aux : Changelins Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : Négociant et trésorier dans la petite sauterie de l'Indienne je suis de la caste : Riche j'offre mon allégeance : A mon compte en banque et mes valeurs sont que : Il n'y a plus qu'une chose à faire : "Compter sur nous, uniquement sur nous et rester groupé" ... *Fixe les autres* .... "Bon, je vais compter sur moi, uniquement sur moi et rester groupé ... Tout seul".

Tell Me More
Got It !

Mar 6 Fév - 17:58
Soyons franc, soyons honnête... Je suis une grosse tarlouze
“Fuir : prendre son courage à deux pieds.”


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

     
- Rester loin des fenêtres, bloquer la porte et se terrer jusqu'à ce que ça se calme.

Carol n'était pas paranoïaque, encore moins fou et ce qu'il avait ressenti il y a moins de cinq minutes n'avait rien d'une divagation feinte par son esprit parfois craintif. Non, il en était persuadé ... Ces types le suivaient et bizarrement, il se doutait bien que ce n'était pas pour lui faire signer une pétition quelconque afin de sauver les lamas en Papouasie. D'ailleurs, pas sûr que cette espèce vive là-bas mais certaines personnes seraient capables de déverser des sommes pas possible pour tout et n'importe quoi surtout quand il s'agissait de bébés animaux. Pas lui car il s'en balance pas mal, mais là n'est pas le sujet. Cette impression d'être épié ne l'avait pas quitté depuis qu'il était sorti d'une épicerie où il avait des bons de réduction à refourguer. Au départ, le changelin n'y avait prêté guère d'attention car dans le centre-ville, il y avait toujours beaucoup de monde mais au fil de ses pas, cela se faisait de plus en plus insistant. Il avait fait comme si de rien n'était, continuant son chemin sans se retourner mais jetant un œil dans le reflet des vitrines afin de trouver ceux qui, visiblement, ne lui voulaient pas du bien.

Carol avait entendu parler de ce qui s'était passé au nouvel an et fort heureusement, il avait quitté le pays avant que ça n'arrive ... Comme quoi, la chance lui souriait parfois mais il avait la vague impression que cela était entrain de recommencer. Pas sa période de chance, non faut pas abuser mais la grosse merde qui s'était abattue sur la capitale quelques mois plus tôt. Des rumeurs disant qu'ils étaient de retour courraient un peu partout dans le milieu surnaturel et globalement, cela lui avait foutu les j'tons au Pingre. Alors quand il s'était aperçu qu'effectivement, on tentait d'attenter à sa vie, son sang n'avait fait qu'un tour et il bifurqua rapidement dans une petite ruelle pour se téléporter loin du centre-ville. Changelin 1 - Sion tête de fion 0 !

Il avait opté pour un motel désaffecté dans les bas quartiers de Londres, là où plus personne ne foutait les pieds à part lui et quelques clients lors de négociations pour le compte de la contrebande de l'Indienne. Ah merde oui. Zohra. Il devait la retrouver pour le compte-rendu mensuel de ses petites manigances. Il lâcha un long soupire de désespoir, sentant venir le monologue chiant qu'il n'écoutera pas et qui se terminera par l'habituel "T'es viré !" qui se transformera en "En fait non, je te garde, Carol-ine" car c'est tellement marrant de rire de son prénom qu'il n'a pas vraiment choisi au passage. Roulant des yeux sur sa capacité divinatoire, il regarda ensuite l'heure sur sa montre et remarqua que de toute façon, il était déjà en retard. Elle pourra donc attendre quelques heures voire quelques jours de plus hein !

Il décida de s'installer dans le coin le plus reculé de la pièce, tenant dans ses bras son sac de provision et fit le bilan sur sa situation. Avec ce qu'il venait d'acheter, il pouvait largement tenir une semaine à condition de se rationner correctement. Carol avait pensé à l'éventualité de se téléporter chez lui mais son appartement se trouvait au cœur de la capitale et, pas courageux pour deux sous, il préférait largement se terrer ici en attendant que le sort s'abatte sur d'autres, loin de lui. Alors qu'il tentait de raisonner correctement pour vivre au mieux sa réclusion, un bruit se fit entendre dans le couloir, juste devant le palier de sa porte.

Le changelin se redressa vivement, une forte panique l'assaillant de toute part et l'obligeant à laisser lourdement ses conserves se déverser sur le sol. Ah bah bravo, payes ta discrétion Carol ! Les yeux rivés sur cette fichue porte, il se demandait si c'était possible qu'ils l'aient retrouvé aussi vite mais dans le doute il se préparait à se téléporter de nouveau. Mauvaise idée. Utiliser ce pouvoir dans un état d'affolement intense pouvait se révéler catastrophique et il n'avait pas très envie de se retrouver dans une situation encore plus périlleuse que maintenant.

Il tenta de se calmer, en vain, et de réfléchir ... Toujours en vain. Les changelins étaient réputés pour leurs ruses afin de se sortir du pétrin alors il fit le tour de ses possibilités. L'armoire qui bloquait la porte lui permettait de gagner un peu de temps et il décida de jouer le tout pour le tout : "Surprendre l'ennemi afin de se carapater ailleurs plus sereinement". Le plus près était une chambre trois étages plus bas car son plan allait manger pas mal de son énergie ... Une fois fait, il n'aura qu'à courir aussi vite qu'il le peut et puiser sur ses dernières réserves en cas de pépin. Oh merde que c'était foireux mais il n'avait plus le choix. Le meuble bougea et il se concentra, prenant petit à petit la forme de sa "Boss" sous sa version Harpie. De loin, ça pouvait passer, de près c'était dégueulasse mais le but du truc c'était de surprendre et non de gagner un concours de sosie. Il avait pensé à ça car la première fois qu'il l'avait vu ainsi, il avait flipper sa race ... Et il s'était dit que ça devait être le cas pour tout le monde. Toutes les parties "animales" étaient faites en peau et reproduites approximativement dans la limite de son pouvoir ... Au mieux, il créera la surprise escomptée, au pire, il provoquera l'hilarité générale ... Dans les deux cas il pourra fuir en toute tranquillité.
 

Revenir en haut Aller en bas
 

Soyons franc, soyons honnête... Je suis une grosse tarlouze | Ft.Zohra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: South District :: Lewisham-
Codage optimisé pour