LA PURGE
EVENT INDIVIDUELS La guerre est aux portes de Londres, voici venir l’ère de la violence…
Autrement dit : Ca va chier les gars !

L'event démarre aujourd'hui, marquant le début d'une intrigue. Les info sont ici **
N'hésite pas à contacter le staff en cas de doute :keur:
FERMETURE HOSTINGPICS
C'est imminent - L’hébergeur ferme bientôt ses portes, c'est moche !
Pensez à ré-heberger les images de vos fiches et profils pour ne pas les perdre.
Normalement les images du forum on toutes été ré-hébergées,
mais si vous en trouvez des brisées, contactez Zohra.
Merci les pains d'épices ! :keur:
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 (MATHIS) La mort n'est rien.



Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 18 Jan - 17:20
Mathis Matthew
citation citation citation

BB BLUE
alias tu sauras pas :O

blabla j'ai déjà tout dis sur mon premier compte!

Avatar ‣ Théo Sexy James
Personnage ‣ Inventé
Crédit ‣ BB Blue


Nom & Prénom ‣ Mathis, plus connu sous l’identité officielle de Mathis Junior Erwin. Prénoms d’hommes de sa famille, il a hérité du prénom de son père et de son grand-père, les mâles ayant tendance à en faire une tonne. Matthew, un nom de famille aux origines maudites, les hommes semblent tomber comme des mouches, quittant ce monde bien trop vite.
Date de naissance ‣ Né en 1988, le 9 ème jour du mois de Février alors que la nuit était déjà bien avancée.
Age ‣ Mathis a enchaîné sa trentième année, ayant dépassé depuis cinq ans le quart de siècle.

Nationalité ‣ Français sur un bout de papier, Mathis possède néanmoins un sang mélangé.
Origine ‣ Fils d’une mère Roumaine et d’un père Français, Mathis possède la double nationalité.
Métier (études) ‣ Avocats de génération en génération, Mathis ne fait pas exception à la règle. Possédant son propre cabinet d’avocat depuis plusieurs années, du moins, c’était avant de voir son monde s’écrouler.
Niveau social ‣ L’argent à toujours coulé à flot sur son compte en banque, faisant de lui un homme à la fortune bien prononcée. Malheureusement, les hommes Matthew n’en ont jamais profité très longtemps.
Statut marital ‣ Autrefois marié à la femme de sa vie, celle-ci est à présent veuf et lui, il se retrouve enchaîné à un bien triste souvenir.
Orientation sexuelle ‣ Hétérosexuel, du moins, c’est toujours ce qu’il a clamé. En réalité, Mathis aime également les hommes, même si ses écarts masculins sont très restreints et surtout secrets.

Décès ‣ Mort à l'âge de 30 ans, le 29 Novembre 2017.
Ex-Espèce ‣ Humain, simplement.

Présence à Londres ‣ Mathis à trouvé refuge à Londres depuis plusieurs années maintenant, depuis cinq ans exactement.

Dopplegänger






Curiosités


Généalogie ‣ Parents décédés il y a de cela bien des années, sa mère a perdu la vie en lui donnant naissance, laissant derrière elle un fils et un homme brisé. Malédiction qui a emporté son père, Mathis a fini par aller vivre avec sa grand-mère paternelle et son nouveau mari, son grand-père étant lui aussi décédé vers l’âge de trente années d’existence. Ne possédant pas de frère ou encore de sœur, Mathis est fils unique mais, heureusement pour lui, pas le dernier de sa ligné. Effectivement, marié il y a de cela dix mois, sa femme, Jezabelle, est enceinte de sept mois de jumeaux, des garçons, pour le plus grand malheur du jeune homme. Maudits, les mâles de la famille sont condamnés à périr avant l’âge de trente-cinq ans, laissant derrière eux des femmes et des enfants…Mathis n’a pas fait exception à la règle.

Points forts ‣ Les points forts de ce jeune homme sont sûrement sa capacité à rester d’un calme olympien devant une situation stressante, ou encore, le fait de posséder un sens de l’observation et une intelligence hors du commun. L’esprit grand ouvert, il est également capable d’accepter les choses facilement, bien qu’au final, il puisse cacher ses véritables émotions. Durant sa vie humaine, il a également appris à se battre pour garder un certain contrôle sur ses émotions, mais aussi sur sa vie, faisant de lui un adversaire humain assez redoutable, bien que faible par sa nature.

Points faibles ‣ Son plus grand point faible n’est autre que Joshua, son ancrage, bien que cela soit assez récent, Mathis est clairement conscience de ce fait. Ensuite, il y a également ses remords qui le ronge, ses erreurs passées et son incompréhension face à son nouvel état. Il ne contrôle absolument pas ses nouveaux pouvoirs, sauf le fait de communiquer par télépathie avec Joshua, le reste, c’est carrément le foutoir pour lui. Il a du mal à garder une forme tangible, disparaissant assez régulièrement ce qui a tendance à le mettre hors de lui. Il se laisse également submergé par les émotions de Joshua, mais également les siennes, faisant en sorte d’envoyer valser pas mal d’objets dans les airs sans vraiment le vouloir. Ses émotions sont sûrement, actuellement, son deuxième point faible. Il a peur de ce qu’il est capable de faire, doit apprendre à s’accepter tel qu’il est et surtout, accepter le fait que sa vie est terminée et a recommencée d’une façon différente.

Circonstances de la mort ‣ Un suicide…Et oui, Mathis a réclamé sa mort auprès d’un Phénix alors que sa maladie prenait le dessus. La douleur était devenue trop forte, sa fierté était bien trop touchée pour qu’il laisse sa femme voir ce qu’il allait devenir. Puis, il y avait Joshua aussi, ce jeune homme qui lui avait fait tourner la tête. De ce fait, il a baissé les bras, abandonné, souhaitant au moins choisir la façon dont il allait mourir. Ça a été rapide, sec, sans douleurs. Elle lui a brisé la nuque et il n’a rien vu venir, tombant dans la mort pour en revenir….

Point d'ancrage ‣  Joshua Matthews, avec un S. Comme si le destin se foutait de leur gueule à tout les deux. A la base un simple jeu de séduction, un écart innocent face à son mariage récent. Malheureusement, avec les mois, c’est devenu bien plus aux yeux de Mathis. Un attachement étrange s’est accroché à lui face à son cadet, faisant naître des sentiments qu’il a souvent étouffé. Partagé entre ses sentiments pour un garçon distant et mystérieux et la femme qu’il aimait, il s’est néanmoins avéré qu’en revenant, ce fut son attachement sans conditions pour Joshua qui l’ancra à cet Amarok.

Allégeance personnelle ‣ Mathis n’a pas d’allégeance à proprement parler, étant donné que pour lui, la guerre est encore récente. Bien que marié à une sorcière, mis en relation avec diverses créatures surnaturelles durant quelques mois de sa vie, il se retrouve à présent tel un fantôme qui arpente ce monde. Pour lui, seul son ancrage compte et il compte bien le protéger quoi qu’il advienne, refusant de voir Joshua blessé ou bien pire encore. Si le jeune homme a besoin de lui, alors il sera là pour lui, ni plus ni moins. Néanmoins, il a également tendance à veiller sur sa famille, sa femme veuve et enceinte de leurs enfants. Du coup, disons que son allégeance va à ses proches, aux personnes qu’il aime et apprécie.




Caractère



D'un point de vue extérieur, vous trouverez ce jeune homme assez charmant voir attractif et bien élevé. Certaines valeurs lui ont été inculquées dès sa naissance, comme le respect de la femme, la loyauté envers la famille, les amis. Car vivre c'est bien, mais vivre seul c'est peux recommandé chez les Mathew. D'un naturel très calme, Mathis ne s’énerve que très rarement, essayant de contrôler ses colères, ses pulsions. Cherchant sans cesse une solution à certains problèmes, alors que parfois, solutions il n'y a point. Réfléchit, son métier lui demande d'être fort attentif aux détails, de trouver certaines failles dans un système qu'il trouve assez merdique d'ailleurs, nullement parfait.  Il n'a jamais été un homme fort compliqué dans ses actes, ses paroles, son comportement. Assez simple visuellement à déchiffrer, ses émotions sont facilement repérables, alors que ses pensées et sa vie, elles, semblent totalement mystérieuses. Travailleur, il en devient même accro pour certains. Défendant aussi bien les victimes que les accusés, il c'est souvent attiré les foudres de certaines personnes, alors qu'il ne semble, à ses yeux, ne faire que son travaille. Certes, défendre les criminels ne l'enchante guère, mais après tout, il est avocat et doit donc faire avec. Amour rime avec fidélité à son oreille, car c'est ainsi qu'il a été profondément élevé. Et pourtant, bien que cette valeur soit importante, il n’a pas pu résister à un écart. En général pourvu d'une certaine douceur, il n'aime pas spécialement se battre. A vraie dire, trop faible pour faire face à une quelconque bagarre, il serait pratiquement sûr de perdre la partie...

Il est donc évident que quand vous ne connaissez pas réellement cet homme vous le trouverez charmant, voir faible et peut-être même trop niais. Il n'en est rien. Une fois que vous creusés plus profondément dans sa vie, dans son existence, vous apercevrez un jeune homme bien mystérieux. Mathis ne parle que rarement de son passé ou encore de sa famille. Pas qu'il en aille honte, mais expliquer certains détails de son existence et de sa branche familiale n'est pas chose simple. Très secret sur ses actes, sur ses manières, il a tendance à ne pas se dévoiler facilement. Alors que vous pensiez l'avoir cerné, celui-ci trouvera sans cesse un moyen de vous prouver le contraire.

Fort têtu et voir rancunier, il n'oubliera jamais un acte de trahison ou encore une déception de la part d'une personne qu'il appréciait. Ce qui le marque le plus c'est sûrement son asociabilité. Mathis n'aime pas la compagnie permanente des gens, surtout quand ceux-ci tentent de se rapprocher de lui trop brusquement. Le contacte physique est également une chose qu'il évite, comme si il se pensait contagieux ou que sais-je. La foule le met radicalement mal à l'aise, lui faisant attraper des sueurs froides, des bouffées de chaleurs également. Être un bon avocat c'est également savoir manipuler les gens, savoir mentir. Mathis est d'ailleurs devenu un as dans ce domaine, ne mentant en général que pour éviter des questions indiscrètes.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 18 Jan - 17:20
Fabulam Vitae
citation citation citation citation




     


La malédiction Mathew

« Il m'a trahie, humiliée...menti... » Elle ne cessait de murmurer ses paroles dans le vent, alors qu'invisible aux yeux des deux humains dans la pièce, elle les observait dormir avec une haine étonnante dans le regard. Immobile dans le coin de la pièce, toute sa rancune allait vers cet homme d'une trentaine d'année, tenant tendrement sa nouvelle épouse dans ses bras alors qu'ils venaient de se marier. Elle tremblait. Nullement humaine, cette sorcière venait de goûter au désespoir d'un amour non réciproque, laissant derrière ce goût amer, une folie grandissante de jour en jour. Doucement, un sourire mauvais sur les lèvres, les traits cadavériques et pourtant si beaux, elle approcha de l'homme en question. Il était beau, séduisant et fidèle. Elle avait tenté de le charmer, pensant son oeuvre achevée, elle n'avait pourtant pas réussi à le combler. Il avait été avec une autre, une mortelle, une femme à la beauté que même cette sorcière de l'ombre jalousait. « Il va le payer...ils vont tous me le payer... ». Elle glissa à ses côtés, approchant ses lèvres de son oreille. Elle allait le condamner à une douce souffrance éternelle, lui et ses descendants qui à ses yeux ne seraient pas mieux que lui. Un sourire mauvais sur les lèvres, elle murmura quelques paroles, alors que dans son rêve, cet homme du nom de Antoine assistait impuissant à sa condamnation. « De mon amour tu t'es joué, à jamais tu le regretteras. Je maudits tous les enfants mâles de ta ligné, condamné à mourir jeunes ils seront, dans d’atroces souffrance ils tomberont. De ton éternelle beauté ils hériteront, d'une belle vie ils commenceront, avant de tomber dans le néant de cette malédiction à l'âge de 30 années de vie. Les Mathew je maudits pour avoir osé se rire de ma sensibilité. » Ses paroles résonnèrent comme une cruelle mélodie accompagné des voix des siens, alors que dès lors, cet homme venait sans le vouloir de maudire les siens. Deux ans plus tard ce jeune avocat mourra d'un cancer foudroyant, alors que sa femme venait de donner naissance à des jumeaux.

C'est ainsi que tout commença, il y a de cela quatre générations. Un homme un peu trop naïf, trop explosif dans ses sentiments. Il était tombé sur la mauvaise femme, sur cette femme qui allait par jalousie le maudire lui et toute sa lignée, poussée par une folie aveugle alors que l'éternité avait fini par la pousser dans la noirceur. Depuis, les hommes portant en eux le sang de Antoine Mathew étaient condamnés à vivre, certes avec une grande beauté et de l'argent, mais également avec une malédiction qui finissait toujours par les tuer précipitamment. Cancer, maladie neurodégénérative, Tumeur viral...tellement de choix, tellement de cruauté. Les Mathew étaient maudits et ce à jamais, alors que e destin en question prenait soin de faucher ceux qu'elle avait juré de voir tomber.


Quatre générations plus tard.

Voilà un an et six mois que je me trouve à Londres, ville assez charmante mais plutôt froide je dois bien l'avouer. Je suis né en France, à Paris pour être plus précis, la ville dite de l'amour. Je n'ai rien de bien spéciale, enfin, pas à première vue. Ma mère est morte à ma naissance, déclarant une hémorragie qui ne fut pas arrêtée à temps, elle perdit la vie en donnant une autre. Mon père avait à l'époque 25 ans et était atteint de leucémie, qui étrangement, semblait fonctionner au ralenti. Mourant, je vis cet homme dépérir au fur et à mesure, alors que de tout son être il tentait de se battre. Malheureusement, à 35 ans la maladie eu raison de lui et il me laissa seul, orphelin, enfin, pas tout à fait. Élevé par ma grand-mère et son nouveau mari, car oui, les hommes semblent mourir rapidement dans la famille, je fus alors exposé aux rumeurs de cette malédiction qui pesait sur les Mathew. Tout homme venant au monde avec le sang d'un de mes ancêtres, Antoine, dans le corps se verra maudit à l'âge de 21 ans.  Inutile de vous dire que je n'y cru pas un seul instant. Malédiction, fantôme, mort funèbre, hommes maudits... bref, que de belles conneries. Je grandis alors normalement, suivant le destin que j'avais choisi, souhaitant devenir moi aussi avocat. A 21 ans et trois mois le verdict tomba...

Assis dans le bureau du médecin, ma grand-mère à mes côtés, nous attendions celui-ci avec un calme étrange. Depuis quelques temps je me sentais assez faible, différent des autres jours. Alors, comme piquée à vif, ma grand-mère avait décidé de me faire passer un examen complet, soutenant une fois de plus que comme tout autre homme de la famille j'avais attrapé quelque chose. Elle me regardait en coin, alors que ses yeux étaient remplis de peur et de peine. Franchement, pour moi ce n'était qu’un simple état grippal que je n'arrivais pas à détruire, un manque de fer ou que sais-je encore. La porte s'ouvre doucement, le médecin, l'air grave, vient se poser à nos côtés un dossier dans les mains. Il soupire, me regarde puis pose son regard sur ma grand-mère. « Dites-nous tout docteur... » Oui, dites-nous qu'elle est devenue complètement cinglée avec ses histoires de malédiction, qu'il faut qu'elle se fasse enfermée. Je reste silencieux, appuyé contre le dossier de ma chaise, le visage neutre, je sens néanmoins la mauvaise nouvelle arrivée. « Mathis, le bilan n'est pas bon...Tu es atteint de la maladie de Charcot, une maladie affectant les cellules nerveuses... » Je cesse de l'écoute après quelques secondes, alors qu'il se met à me parler de ce qui pourri à l'intérieur de moi. Après quelques secondes de silence, je finis par reprendre le contrôle de moi même, alors que le médecin avait continué son flot de paroles... « C'est une maladie dégénérative grave mais très rare...je ne vais pas te mentir, je ne sais pas combien de temps cela prendra, mais tu ne dépasseras pas la quarantaine... » Elle explose en larme...moi, je reste choqué face à cette nouvelle. En gros, j'étais condamné à mourir et si la malédiction était réelle ?

Elle est devenue ma lumière, éclairant les ténèbres.

J’ai grandi, j’ai évolué me faisant une place à Londres. Ma maladie, elle prenait du terrain et pourtant, alors que je me refusais de tomber amoureux, de m’attacher, je l’ai rencontré elle. D’une beauté glaciale, au caractère fougueux. Elle m’a charmé, m’a fait succomber là où beaucoup avaient échoués. Je ne sais pas trop comment j’en suis arrivé à l’aimer. Peut-être parce qu’elle était différente, mystérieuse, caractérielle. Peut-être parce qu’au fond de ses yeux, je pouvais lire toute la beauté du monde, cette douceur qu’elle s’entêtait à cacher. Mais le résultat était là, je n’ai pas pu éloigner ce sentiment plus longtemps. Chose que je ne savais pas, c’est que cette douce demoiselle aux cheveux noir ébène était en réalité une sorcière, me cachant durant plusieurs mois sa véritable identité. Amoureuse d’un homme condamné, elle resta néanmoins auprès de moi au point de devenir rapidement ma femme. Les choses allèrent très vite, au fond, je savais que je ne pouvais pas attendre, pas patienter. Mes jours étaient comptés et la maladie prenait du terrain, me rapprochant inlassablement d’une mort lente et douloureuse. Son secret, elle me le dévoila lors d’une soirée. Je me souviens encore de ses paroles alors qu’elle était assise à mes côtés, dans notre canapé. Je me souviens encore de la démonstration de ses capacités, de ma colère face à son mensonge. Je n’avais pas peur de ce qu’elle était, j’étais en colère qu’elle ne m’ait rien dit plus tôt…Si je suis parti ? J’y ai pensé, mais je n’ai pas pu m’y résoudre, trop amoureux de cette femme qui me comblait de bonheur, qui illuminait un peu plus ma vie, la rendant moins pénible. Elle a cherché à m’aider, à trouver une solution, encore plus lorsqu’elle apprit qu’elle était enceinte de deux petits êtres. Grossesse surprise, dès lors, je pouvais mourir sans regrets, elle ne sera jamais seule.

Si elle était ma lumière, il était mon phare, il était ma moitié d'âme.

J’étais heureux, du moins, je tentais de l’être…Mais le destin est parfois bien cruel et il mit Joshua sur ma route. Jeune homme mystérieux, froid, solitaire…J’ai tenté de résister. Une soirée dans un bar, quelques mots échangés mais je n’ai pas succombé. Mon terrible secret risquait d’être dévoilé face à cette sexualité partagée, mais étrangement, Joshua me plaisait assez pour que je revienne le lendemain, le surlendemain encore et encore. Un jeu de séduction malsaine, là où jamais il n’aurait dû en avoir. J’aimais ma femme, plus que tout au monde, mais avec le temps, le jeune homme pris une place bien trop importante dans mes pensées. Quelques baisers, quelques caresses, mais je ne succombais pas, refusant de finir dans ses draps, dans son lit…Ma maladie se fit plus terrifiante que jamais. J’avais du mal à marcher, à bouger, à respirer. Je me voyais dépérir et quand l’annonce tomba, ce fut le coup de grâce. Des garçons, ma femme attendait des garçons. Comment pouvais-je vivre en paix avec cette idée ? En sachant que mes fils finiraient comme moi, qu’ils ne vivront jamais une longue et tendre vie ? On s’est disputés…elle refusait de baisser les bras, je refusais de faire face à l’évidence gueulant que même pas nés, nos enfants étaient condamnés. Et je suis parti le retrouver lui…et j’ai craqué cette nuit-là, finissant dans son lit, sous ses draps, cherchant à trouver un moment de calme. Le lendemain, rongé par les remords et l’amertume, j’ai pris ma décision. J’y pensais depuis quelques temps, refusant de crever à petit feu, mais cet écart m’a fait réaliser qu’il était temps pour moi de partir. J’ai laissé une lettre, une simple lettre et j’ai été trouvé cette amie qui m’avait promis d’être là au besoin. Une phoenix. Je l’ai suppliée, pleuré, je me suis mis à genoux pour qu’elle mette fin à mes souffrances et, deux jours plus tard, j’avais la nuque brisée.

Je voulais pas revenir, crevant d'envie du néant, du silence. A la place,
j'ai hérité d'un Amarok grognon et d'un coeur palpitant.


J’étais censé mourir, du moins, c’était l’idée…Je n’avais pas prévu de revenir en tant que Dopplegänger, en soit, comme fantôme. La première chose que j’ai vue, c’est Joshua allongé dans son lit, ressentant ce lien qui nous unissais. Lié à lui, à cet homme qui, sans le vouloir, avait fait de mon cœur son esclave. Il était mon ancrage, à jamais liés…J’allais devoir vivre avec l’idée que je n’étais pas parti, avec le besoin de voir mes enfants naître, mais le besoin de ne pas m’éloigner de lui. La mort est souvent surprenante, davantage quand elle nous ouvre les yeux sur ce que nous avons perdus. Pourquoi lui ? La réponse est clair, limpide et bien trop expressive face au lien qui nous unis. Capable de ressentir ses émotions, de communiquer avec lui, toutes ces petites choses que je ne contrôle pas. Mort depuis même pas un mois, je suis encore en phase d’apprentissage, ne contrôlant absolument rien. Tantôt visible, tantôt ailleurs, je n’ai pas encore refait surface dans la vie réelle, préférant éviter de me montrer au grand jour pour l’instant…Ma vie, elle se résume actuellement à lui et mes exercices, mes colères, ma rancœur…Puis, vous savez, le plus douloureux c’est de savoir que l’affection qui me ronge n’est pas partagé et ça, c’est la pire des réalités.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Jeu 18 Jan - 17:39
Oouuuhhh, de la viande fraîche. :crache:
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche.
Très très mystérieuse, la fiche ... :3
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card

Arrivée à Londres : 12/12/2016 Missives : 538 Points : 3447 Traits empruntés : Deepika Padukone ♥ Petite schizophrénie : Lysandre-victime Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN BLBLBLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 24 octobre 1974 et j'ai donc : 43 petites années J'appartiens aux : hordes des Harpies, bien que je sois une solitaire Actuellement, je suis : porteuse d'une bague, symbole d'une autre sorte d'alliance et je travaille comme : femme du monde, secrètement à la tête d'une lourde organisation de contrebande je suis de la caste : des MasterCard Black j'offre mon allégeance : à moi même, pas à mon espèce et mes valeurs sont que : si chaque chose à sa place, les humains ne sont pas à la leur.

Tell Me More
Got It !

Jeu 18 Jan - 18:40
ARGHAHAHAHAHAHAH ! Trop cool de revoir ta tronche de cake toi... dommage que Sygrid soit plus là pour se moquer de toi :perv: Mais on va se trouver des liens mon grand ! :mdr:

Courage pour ce retour flamboyant ! :bave:

_________________
Moi, quand j’ai plus rien à faire ici, je me retire… Plus une goutte d’eau. Plus un rayon de soleil. Je me dessèche, de la tête aux pieds. Et puis, un jour, la corneille raconte qu’elle a entendu au loin quelqu’un qui recommence à pleurer. Alors là, j’ouvre un œil, je rampe, mangeant la neige, léchant l’eau croupie… et mes ennemis tressaillent, car à me voir boire, ils comprennent que je suis de retour. — .
Je suis l'élément, l'atmosphère
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 19 Jan - 8:42
Who's hot? :lol: (clue: 'not me :lol: )

Bienvenue chez nous :lol:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Ven 19 Jan - 11:31
Ohoh !
J'ai cru que c'était un pote sur l'avatar, ça m'a fait bizarre XD
BREF
Hâte de voir ce que tu vas nous faire du monsieur !
Bienvenue ! :con:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card

Arrivée à Londres : 02/10/2017 Missives : 160 Points : 938 Traits empruntés : Eva Green Petite schizophrénie : Saf la dépressive - agressive Pseudonyme : Pim's Crédits : Swan Je suis né(e) le : 21 Décembre 1980 et j'ai donc : 37 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Chamane, leader du clan Blackfield et j'ai le don de : L'eau Actuellement, je suis : Veuve noire et je travaille comme : Psychiatre militaire, meneuse d'interrogatoire plus ou moins sanglant. je suis de la caste : Haute noblesse j'offre mon allégeance : Aux sorciers et à mon clan, je tue volontiers les sionistes. et mes valeurs sont que : Les sionistes sont des ignominies et doivent mourir.

Tell Me More
Got It !

Ven 19 Jan - 12:23
BLBLBLBBLBLBLBLBLBLBLBL

J'attends ta fiche avec impatience et j'espère que tu me gardera une petite place pour un lien, pour l'ancienne femme de ton petit monstre :excit:

_________________
« Nous sommes ceux que vous ne voyez pas. Nous prenons sans rendre. La vie, la Mort. Sans pitié. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Amarok

Identity Card
Arrivée à Londres : 22/12/2017 Missives : 71 Points : 656 Traits empruntés : Matthew Daddario Petite schizophrénie : seul dans ma caboche Couleur RPs : teal Pseudonyme : Al Crédits : Adsila Je suis né(e) le : 5 novembre 1989 et j'ai donc : 28 ans J'appartiens aux : Amarok je me change en : loup brun presque noir, avec une tâche blanche cachée sous le ventre et des yeux clairs, limite blanc Actuellement, je suis : en perdition et je travaille comme : infirmier libéral je suis de la caste : moyenne j'offre mon allégeance : la meute de Yuma
Tell Me More
Got It !

Sam 20 Jan - 1:27
Bienvenue ou Re-bienvenue ?! :wait: Mah... cette fiche est trop vide :maurice: (trop de suspense) bon courage pour l'écriture :keur:

_________________

    truth or consequences ?
    Every night, when your head hits the pillow, in the last moments before you go to sleep, your emotions betray you, and you question your ability to pull this off. Words haunt you. They form a line that you’re unwilling to cross, and that will lead to your undoing.  + buckaroo.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Nephilim

Identity Card
Arrivée à Londres : 16/12/2017 Missives : 124 Points : 1275 Traits empruntés : Jensen Ackles Petite schizophrénie : Jack McCaw & Luke Riggs Couleur RPs : #FFFFFF Crédits : SWAN (avatar) /// HUNTERRESS & may0osh (gifs) Je suis né(e) le : 24 mars 1944 et j'ai donc : 73 ans. J'appartiens aux : Unfold its Wings, Nephilims. au rang de : guerrier experimenté. Actuellement, je suis : célibataire et je travaille comme : coursier-livreur à mi-temps. je suis de la caste : moyenne j'offre mon allégeance : aux Nephilims et seulement eux. et mes valeurs sont que : vous devez vous méfier des apparences. Tout n'est que tromperie dans ce monde bâti par ces vicieux humains.

Tell Me More
Got It !

Mer 24 Jan - 22:21
Rebienvenue Adsi' !

Bonne chance pour remplir cette fiche encore bien vide °°

_________________
i'll never let it down
« ABILITY IS WHAT YOU'RE CAPABLE OF DOING. MOTIVATION DETERMINES WHAT YOU DO. ATTITUDE DETERMINES HOW WELL YOU DO IT. » Fluctuat nec mergitur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 29 Jan - 13:35
Merci à tous ♥️
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Lun 29 Jan - 21:49
Copain doppelgänger :maite:
Faudra qu'on se trouve un lien :chou:
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar
Invité

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Mar 30 Jan - 14:00
Effectivement coupine ♥️
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Harpie

Identity Card

Arrivée à Londres : 12/12/2016 Missives : 538 Points : 3447 Traits empruntés : Deepika Padukone ♥ Petite schizophrénie : Lysandre-victime Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN BLBLBLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 24 octobre 1974 et j'ai donc : 43 petites années J'appartiens aux : hordes des Harpies, bien que je sois une solitaire Actuellement, je suis : porteuse d'une bague, symbole d'une autre sorte d'alliance et je travaille comme : femme du monde, secrètement à la tête d'une lourde organisation de contrebande je suis de la caste : des MasterCard Black j'offre mon allégeance : à moi même, pas à mon espèce et mes valeurs sont que : si chaque chose à sa place, les humains ne sont pas à la leur.

Tell Me More
Got It !

Mer 31 Jan - 21:46
Champagne !
Tu as désormais un personnage tout beau, tout neuf et validé




Trop trop bon remake ! Je le trouve même plus intéressant que sa première version :perv: Hâte de le voir évoluer, je sens que tu vas encore te le foutre dans la panade comme tu sais si bien faire :mdr:

Te voila donc opé(e) ! Mais avant de te ruer comme un(e) malpropre dans le flood (ouais ouais on te connait déjà !) ou sur la CB, il te reste encore quelques petits devoirs de citoyen à accomplir. Et pour te guider, parce qu'on est trop sympa (a), il n'y a qu'a cliquer sur les liens à suivre ! Pour commencer, il ne faudra pas oublier de réserver ton avatar. Et oui, ça ne va pas se faire tout seul ! Autres réservations importantes, ton métier, et ton logement dont il faudra demander la création. Après... c'est la fête ! Tu pourras partir en quête de liens et de rps après avoir créé tes propres topics. Jusque là, c'est déjà pas mal, non ? Et pour le reste ce sera de la tarte. Tu pourras t'en aller poster d'éventuels scénarios (deux maximums, dont il te faudra attendre la validation), balancer un max de pré-liens puis partir faire le flan partout sur le forum !

Et si tu es nouveau(elle) sur le forum, voici les deux sujets qui pourront être des plus utiles pour t’intégrer : le guide du forum, et les bonnes fées ! N'hésite surtout pas à parcourir le premier et à t'inscrire sur le second. En attendant si tu as des questions, les Staffeux sont évidemment à ton écoute

N'oublie pas les top-sites, car nous comptons sur tes votes pour faire connaitre DiA à un maximum de personne. Sur ce, c'est l'heure de partir à l'assaut du forum donc je ne te retiens pas plus longtemps !

Longue vie sur DiA :face:



_________________
Moi, quand j’ai plus rien à faire ici, je me retire… Plus une goutte d’eau. Plus un rayon de soleil. Je me dessèche, de la tête aux pieds. Et puis, un jour, la corneille raconte qu’elle a entendu au loin quelqu’un qui recommence à pleurer. Alors là, j’ouvre un œil, je rampe, mangeant la neige, léchant l’eau croupie… et mes ennemis tressaillent, car à me voir boire, ils comprennent que je suis de retour. — .
Je suis l'élément, l'atmosphère
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

(MATHIS) La mort n'est rien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: Old memorial :: Collection of stories-
Codage optimisé pour