LA PURGE
EVENT INDIVIDUELS La guerre est aux portes de Londres, voici venir l’ère de la violence…
Autrement dit : Ca va chier les gars !

L'event démarre aujourd'hui, marquant le début d'une intrigue. Les info sont ici **
N'hésite pas à contacter le staff en cas de doute :keur:
FERMETURE HOSTINGPICS
C'est imminent - L’hébergeur ferme bientôt ses portes, c'est moche !
Pensez à ré-heberger les images de vos fiches et profils pour ne pas les perdre.
Normalement les images du forum on toutes été ré-hébergées,
mais si vous en trouvez des brisées, contactez Zohra.
Merci les pains d'épices ! :keur:
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 Gung-ho ! - feat. Sam et Cadi



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Identity Card

Arrivée à Londres : 26/11/2017 Missives : 203 Points : 2926 Traits empruntés : Dasha Sidorchuk Petite schizophrénie : Zohra-la-poule attaque GROYEUX Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN-BLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 12 mai 1999 et j'ai donc : 18 ans jeunes années J'appartiens aux : humains, maintenant que j'ai perdu mes dons de Sionistes Actuellement, je suis : une éternelle esseulée et je travaille comme : riendutoutiste... j'suis SDF je suis de la caste : des rats du caniveaux je vis à : droite et à gauche, entre planque crado et squattage de domiciles désertés j'offre mon allégeance : à ma propre personne, pour ma propre survie et mes valeurs sont que : qu'il est impossible de vivre dans ce monde, que l'on soit bien née ou non.

Tell Me More
Got It !

Dim 3 Déc - 21:03

WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO


La pluie de Londres avait réellement tendance à rendre Lysandre morose plus que de raison. Le froid glacial de la capitale Anglaise transperçait férocement les os de la jeune femme blottit dans une couverture sous le porche d’un de ces beaux bâtiments des quartiers chics. Même avec sa capuche, il semblait que ses cheveux prenaient l’humidité, aussi resserra t’elle les pans de sa couverture miteuse sur elle. Au final, que ne donnerait-elle pas pour retrouver un peu cette chaleur du Vatican, de l’Italie. Qui lui avait semblé parfois trop mordante, qui avait brûlé sa peau malmenée. Mais qui aujourd’hui lui manquait avec cruauté. La nuit était tombée depuis des heures, mais impossible de trouver le sommeil une seule seconde. Il faisait trop froid, et il semblait que la rouquine ne trouvait pas même le courage de se lever. Son épiderme sous les couches de tissus s’étirait au point que la chaleur difficilement trouvée s’évaporait immédiatement. Et les grelottements reprenaient de plus belle.

Jusqu’à l’arrivée d’une patrouille… encore une. Ces foutus flics humains ne se lassaient jamais de venir troubler la sécurité de Lysandre. Parce qu’elle était un parasite aux yeux de ceux qui vivaient ici… bien que leur clémence fût injustement attisée par l’aspect de la jeune femme. Rien à voir avec les vieux SDF qu’elle croisait régulièrement… Lysandre passait probablement plus pour une gamine fugueuse qu’une sans-abri notoire.  Une chance quelque part. Mais les éclats silencieux de la voiture forcèrent la paria à se lever, et à circuler. Ses pas furent difficiles au début, alors que la frêle silhouette longeait les murs à la recherche de discrétion. Le vent glacial continuait de malmener sa carcasse, toujours plus rigide. Alors par instinct, Lysandre se dirigea vers le domicile de Catrin. Plusieurs fois, elle l’avait suivi. A croire que cette nana trop généreuse ne méritait que cela. Mais Lys’ n’avait squatter qu’une seule fois chez elle… la seconde chambre de l’appartement. Dans le placard plus précisément. Et c’était ce que la fille visait… un peu de chaleur dans le creux d’un logement de confiance… même si sa présence resterait invisible.  

Dans l’heure, Lysandre se retrouvait à escalader la façade par l’escalier de secours. Son appareillage à la jambe et le métal de l’escalier rendu glissant par la pluie n’aidait pas… Mais en prenant son temps, la tout de même agile petite espiègle se fraya un chemin jusqu’à une fenêtre, en passant par les rebords de l’immeuble. La fameuse chambre… dont elle parvint à ouvrir le verrou. Se glisser à l’intérieur dans un silence digne d’un félin fut ensuite une obligation. Puisque la deuxième habitante de l’appartement dormait à poing fermé dans son lit douillet… Avec douceur, Lysandre déposa son sac à dos sur le sol de la chambre puis s’empressa de fermer la fenêtre. Le pied ! Il faisait ici une chaleur douce qui la revigorait déjà, et à observer la nana dans son lit, bouche ouverte et ronflotante, Lysandre sentait déjà le sommeil la guetter. Alors au rythme des ronflements de la dormeuse, la rouquine évolua en visant le fond du placard salvateur. C’était sans compter sur une douleur fulgurante qui lapida sa jambe. Un coup d’électricité qui lui fit perdre l’équilibre et se rattraper sur une pile de livres. Et l’effet de levier propulsa le plus léger dans les airs… pour atterrir sur la trombine de la belle ronflante. Effet catapulte garantit, en plein dans sa mouille…

Merde…

FICHE PAR SWAN.

_________________

The disobedience that holds us together
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Identity Card
Arrivée à Londres : 15/11/2017 Missives : 388 Points : 2357 Traits empruntés : Chloé Norgaard Petite schizophrénie : Mads V. MacNamara & Freyja A. Rosenbach Couleur RPs : #5A8680 Pseudonyme : SWAN Crédits : SWAN ( Avatar + Signature ) + Tumblr ( gif ) +VENUS IN FURS, Dantelion & VOCIVUS ( icons ) Je suis né(e) le : 15/11, en France. et j'ai donc : 28 ans, 1m80, toutes mes dents. J'appartiens aux : Humains. je me change en : Rien pour le moment. et j'ai le don de : Foutre le feu. Actuellement, je suis : Célibataire. et je travaille comme : Disquaire. je suis de la caste : Bourgeoise en fuite. je vis à : West District. j'offre mon allégeance : Bonne question ... et mes valeurs sont que : Protège-toi toi-même. Ceux qui prétendent le faire à ta place son des menteurs.

Tell Me More
Got It !

Ven 8 Déc - 13:34


WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO


Des lèvres charnues. Une peau cotonneuse. Des exhalaisons d’eau qui flottent partout tout autour de toi et au-dessus de ta tête. Un sourire stupide s’étale sur tes lippes et un filet de bave coule sur ton oreiller entre deux ronflements satisfaits. La faute à un gros rhume, rapidement oublié par des élucubrations oniriques. Tu voudrais rester là, dans ses bras, encore très longtemps. Et surtout avec eux.

Les. Gros boobs. D’Angelina Jolie.

« - Heuehuéhéhé … Nichons.

Ca, ça sort définitivement de ta gueule de traviole. Yeux clos, sourire débile et air rêveur. Ton songe érotique prend une tournure qui pourrait s’avérer géniale. Sauf que.

Oui, SAUF QUE.

Miss Jolie t’éclate la tronche avec sa grande patte en te laissant pantoise d’incompréhension. Ton air choqué collé sur ta tronche n’est pas que fictif. Tu sursautes, dégringole et flirt avec la moquette soudain plus si douce sous ton plumard. Tu cherches le sens de toute cette merde et effleure le bord de la couche du bout des dextres, un œil semi-ouvert.

- Gngggkeskispasse ?

Aie. Douleur. Ca cogne à la tête et tu découvres les pages d’un livre froissées par la chute. Et tu piges. Ton étagère est trop loin pour qu’un livre puisse finir droit sur ta carcasse. Le sursaut qui élève ton corps manque de te tirer un haut les cœurs alors que la panique te colle aux tripes. Elle est là, cette connasse aux yeux globuleux t’a retrouvée et veut t’égorger vivante ! Tu te vois déjà éviscérée sur ton plumard, les yeux béants de terreur. T’auras l’air maligne à la une : Une connasse oublie de fermer sa fenêtre et s’retrouve bouffée par une charogne ! Admirez la connasse !  Tu te trémousses sur place en tentant de choper ton équilibre. Tes guibolles nues s’emmêlent et tu manques de te rétamer sur ton lit en te rattrapant de justesse à ta table de nuit. Tes azures endormies s’éveillent doucement et captent finalement une silhouette minuscule, mais fine. Une naine rousse est juste en face de toi. Et le miasme qui s’échappe d’elle est légèrement … Gerbant. Quoi ? Ta bouille dodeline sur le côté, tes arques se froncent et ta bouche s’ouvre en grand.

- MAIS QU’EST-CE QUE TU FOUS CHEZ MOI, MORVEUSE ?

T’es à moitié à poil devant ce qui semble clairement être une clocharde. Alors tu prends la première chose qui te passe sous la main, avec un t-shirt nébuleux placardé d’encre et de symboles du petit prince. Le conte, pas les chocos.

Ton putain d’oreiller que tu lui balances en pleine figure.
Elle est où, ta foutue batte de baseball ?

-Comment t’es entrée chez moi ?! que tu beugles encore en cherchant ton arme de défense fétiche. Finalement planquée entre deux paires de rangers. Tu la chopes rapidement, bondissant comme une sauterelle en position défensive.

- Réponds gamine, où j’te pète les dents par la racine ! »



FICHE? TEXTURE ET GIF BANNIÈRE PAR SWAN.

_________________


MEOWNICOOOOOOORN:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/11/2017 Missives : 153 Points : 1300 Traits empruntés : Bex Taylor-Klaus Couleur RPs : Olive Pseudonyme : Ryn Crédits : Avatar : Swan & Gifs : tumblr + bibi Je suis né(e) le : 16 novembre et j'ai donc : 23 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Braggans et j'ai le don de : LES CAILLOUX Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : 2 mi-temps au cinéma au comic shop je suis de la caste : Il faut la force de Captain America et l"élasticité de Mr. Fantastic pour joindre les deux bouts à ce stade je vis à : West London et mes valeurs sont que : On pourrait partager le monde tranquillement si des gens arrêtaient d'être juste cons.

Tell Me More
Got It !

Ven 8 Déc - 14:29
GUNG-HO !
WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO



     

Être un chat c’est top.
On a des papattes mignonnes. Cadi remua ses coussinets et sortit les griffes comme un petit killer. Grrr.
« Meow ? »
Et sa meilleure amie était une licorne. S’accrochant à son crin arc-en-ciel, petit chat monta sur son destrier valeureux. La chaleur entre les deux omoplates de l’équidé légendaire était confortable et Cadi se coucha en boule juste là. Petit museau noir dans une queue de la même couleur. La copine bondit et s’envola comme Pégase.
Puis…
BOOM.
Le voyage s’arrêta brusquement et la licorne s’ébroua violemment, le chaton obligé de s’accrocher à sa tignasse pour ne pas tomber.
« MAIS QU’EST-CE QUE TU FOUS CHEZ MOI, MORVEUSE ? »
La gueule du cheval se déformait étrangement en prononçant ces paroles humaines, provoquant une vivre panique chez le félin de poche.
Cadi se réveilla en sursaut.

« Gompin’ » L’argot gallois lui revenait.

Puis elle comprit que les cris étaient réels et provenaient de la chambre de Sam. La brunette décolla sa joue du canapé. Hein ? Ah oui. Longue soirée au ciné la veille.
Une seule chaussette à ses pieds, en slip, le soutif déclipsé mais toujours accroché par les bretelles et sa chemise entrouverte, elle se traina jusqu’à la chambre de sa coloc’.
BOOM.
Merde, la porte était fermée, pas juste poussée.

« Buzzin’ » grommela-t-elle de nouveau avant de tendre la main vers la poignée pour ouvrir.

Une drôle de scène se déroulait dans l’obscurité devant elle. Une sale odeur, Sam à moitié à poil, une batte à la main et prête à faire un “home run” avec la tête de…

« Lyz ??! »

Mais qu’est-ce que la jeune faisait chez elles ? ça n’avait aucun sens ! Pour autant la cervelle de Cadi réagit tout de même et elle se plaça entre les deux filles, les mains en avant en signe d’apaisement envers la coloc.

« Yo Sam, doucement ! »

Elle savait pas ce que Lysandre faisait là, mais elle allait pas la laisser se faire exploser la face par Sam non plus.






_________________
 
Saw your face, heard your name, gotta get with
you, girls like girls like boys do, nothin' new
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Identity Card

Arrivée à Londres : 26/11/2017 Missives : 203 Points : 2926 Traits empruntés : Dasha Sidorchuk Petite schizophrénie : Zohra-la-poule attaque GROYEUX Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN-BLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 12 mai 1999 et j'ai donc : 18 ans jeunes années J'appartiens aux : humains, maintenant que j'ai perdu mes dons de Sionistes Actuellement, je suis : une éternelle esseulée et je travaille comme : riendutoutiste... j'suis SDF je suis de la caste : des rats du caniveaux je vis à : droite et à gauche, entre planque crado et squattage de domiciles désertés j'offre mon allégeance : à ma propre personne, pour ma propre survie et mes valeurs sont que : qu'il est impossible de vivre dans ce monde, que l'on soit bien née ou non.

Tell Me More
Got It !

Sam 9 Déc - 14:00

WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO


C'était bien la peine de prendre des précautions et de marcher sur des œufs pour ne pas réveiller l'ignoble créature ronflante, si c'était pour se laisser trahir au dernier moment par un morceau de jambe périmée... Lysandre avait merdé, clairement. Et pour le coup son esprit de synthèse et d’analyse ne lui était d'aucun secours. Il certifiait seulement que : livre dans le groin = réveille pas content du dragon qui venait de prononcer « Nichons » ? Pourquoi ? Enfin… hormis se jeter la tête la première dans la vitre de la fenêtre et survivre à une chute dégringolante partagée entre un roulé boulé d’escalier made in tétanos et le pur saut de l'ange, il y avait peu de chance qu’elle puisse s’en sortir. Foncer dans l’entrée non plus, étant donné que la douleur perçante assaillant encore sa jambe, la forçant à ployer le genou. C’était sans compter le strike à base de coussin qu’elle se prit en pleine poire, tombant ainsi sur le cul.

Et la fille braillait, tandis que la gosse ne semblait pas effrayée pour un sou, juste dégoutée de s’être fait pincer. La grande brindille aux cheveux multicolore avait quand même quelque chose d’impressionnant… ce n’était pas sa nudité fort peu attractive, c’était peut-être le fait qu’elle grondait comme un ogre alors. Et qu’elle se saisissait d’une batte avec bien trop de détermination au goût de Lysandre. Cette dernière leva alors un bras au-dessus de sa tête en guise de protection, lâchant un regard noir à la fille qui brandissait l’arme. S’il n’y avait pas eu cette foutue douleur au genou, alors la rouquine aurait probablement déjà agit d’une quelconque manière !

Lâche ça ! Je suis pas là pour voler… Je voulais…

Trouver trouver trouver … quelque chose de crédible que les gens normaux pourraient croire ! Mais la phrase suivante de Max la menace laissa la jeune fille pantoise, jusqu’à baisser le bras pour observer la nana d’une air déconfit.

Mais… quelles racines ?

Une seconde après, et Catrin débarquait avec une dégaine telle qu’elle eut toutes les peines du monde à la reconnaitre dans le noir. Elle s’interposa néanmoins entre la fille et elle, laissant le temps à Lysandre de souffler, de frotter sa jambe endolorie sans pourtant pourvoir se relever.

Oui Sam doucement s’il te plait. On comprend déjà pas ce que tu dis. Catrin tu vis avec une drôle de personne… Tu m’avais dis que je pouvais venir quand je voulais. Mais elle a voulu me frapper la fille.

Venir oui, mais dans son magasin, peut-être - pas chez elle ! Manque de bol Lysandre ne faisait sincèrement pas la distinction entre le privé et le pro… cet endroit, c’était donc comme la boutique ! Elle pouvait y venir, non ? Aussi avait-elle parler calmement, mais non sans fusiller l’autre nana du regard.


FICHE PAR SWAN.

_________________

The disobedience that holds us together
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Identity Card
Arrivée à Londres : 15/11/2017 Missives : 388 Points : 2357 Traits empruntés : Chloé Norgaard Petite schizophrénie : Mads V. MacNamara & Freyja A. Rosenbach Couleur RPs : #5A8680 Pseudonyme : SWAN Crédits : SWAN ( Avatar + Signature ) + Tumblr ( gif ) +VENUS IN FURS, Dantelion & VOCIVUS ( icons ) Je suis né(e) le : 15/11, en France. et j'ai donc : 28 ans, 1m80, toutes mes dents. J'appartiens aux : Humains. je me change en : Rien pour le moment. et j'ai le don de : Foutre le feu. Actuellement, je suis : Célibataire. et je travaille comme : Disquaire. je suis de la caste : Bourgeoise en fuite. je vis à : West District. j'offre mon allégeance : Bonne question ... et mes valeurs sont que : Protège-toi toi-même. Ceux qui prétendent le faire à ta place son des menteurs.

Tell Me More
Got It !

Mar 12 Déc - 15:06


WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO


L’angoisse du réveil, le manque de sommeil et l’incapacité à réfléchir correctement te font déblatérer n’importe quoi. Mais t’es prête à dézinguer l’intrus, puis à appeler les poulets. Peut-être pas forcément dans cet ordre. T’inspires une bouffée d’air, rapidement recrachée par tes narines. L’autre baragouine des insanités et tu manques de lâcher un rire cynique. Elle essaie vraiment de se dédouaner, la chieuse ? Tes iris se plissent imperceptiblement et tu serres les dents, parée à cracher une nouvelle salve d’insultes bien pensées. Ou pas. Mais une tornade brune déboule devant toi, bras levés en l’air.  Quoi ?

T’y comprends plus rien.

« - … Attends, Attends, Attends … Tu …

Tes azures jaugent la rouquine puis la brune. Tu te redresses finalement, bras ballants et batte posée comme une canne.

- Tu connais cette fille ? tu fais en la pointant du gourdin improvisé.

Et voilà que l’autre te cherche. Barrière Cadi se retrouve rapidement sur le côté alors que tu bondis face à la rousse, la jaugeant de toute ta hauteur.

- Quand on entre par effraction dans un domaine privé, gamine, on la ramène pas ! Un coup de fil aux flics et t’es bonne pour faire mumuse avec des camionneuses entre quatre murs.

Tu fais précipitamment volte-face sans lui laisser le temps de rétorquer, le sang bouillonnant comme le charbon dans tes veinules. Ca recommence, cette rage inexplicable qui te chope aux tripes depuis des semaines, sans prévenir. Et tu le sais, le sens, tout déraille et s’accélère depuis la ruelle. Depuis les corps ravagés. Depuis l’indienne aux yeux exorbités.

Un soir seule, blottie dans tes draps à lutter contre les larmes. Pour toi et ces hommes injustement massacrés.

- T’as autorisée cette gosse à entrer ici ? que tu reprends à l’intention de ta colocataire, le rouge montant jusqu’à tes prunelles. Putain de merde, j’aurai pu la blesser, Cadi ! Tu tournes rapidement ton regard fumant comme un brasier vers la rouquine pour ajouter : Et ça m’étonnerait qu’elle t’es invitée à passer par MA fenêtre en pleine nuit. »

D’un air rageur, du balances la batte au sol et t’extirpe de la chambre en trombe. Cette colère n’est pas à toi. Ca ne te ressemble pas. Tu fulmines et bouille, littéralement. A combien est ce foutu chauffage ? De l’eau, il te faut de l’eau et vite. Tes pieds nus percutent le parquet neuf et tu files dans la cuisine pour y dénicher une bouteille fraîche que tu vides d’une traite.

Une perle de sueur coule le long de ta nuque.
Entrer dans une colère aussi noire …
De l’eau, encore de l’eau.



FICHE? TEXTURE ET GIF BANNIÈRE PAR SWAN.

_________________


MEOWNICOOOOOOORN:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/11/2017 Missives : 153 Points : 1300 Traits empruntés : Bex Taylor-Klaus Couleur RPs : Olive Pseudonyme : Ryn Crédits : Avatar : Swan & Gifs : tumblr + bibi Je suis né(e) le : 16 novembre et j'ai donc : 23 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Braggans et j'ai le don de : LES CAILLOUX Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : 2 mi-temps au cinéma au comic shop je suis de la caste : Il faut la force de Captain America et l"élasticité de Mr. Fantastic pour joindre les deux bouts à ce stade je vis à : West London et mes valeurs sont que : On pourrait partager le monde tranquillement si des gens arrêtaient d'être juste cons.

Tell Me More
Got It !

Mar 12 Déc - 20:05
GUNG-HO !
WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO



     

Cadi n’en croyait pas ses oreilles. Lysandre était une sacrée grande gueule ! Et visiblement ne savait pas du tout quand il fallait juste… LA FERMER.
Sam avait été bizarre ces derniers temps, mais Cadi était légèrement dépassée par ses boulots multiples en cette fin d’année. On lui avait mis les heures du soir au ciné, elle bossait plus au shop parce que les clients avaient tous des commandes à faire passer avant Noël, et comme elle flippait pour le loyer et les cadeaux, elle arrivait à caser des heures au garage ici ou là. Alors elle n’avait pas réussi à prendre le temps de demander à Sam ce qui se passait. Elle voulait juste rentrer manger et dormir après ses journées.

« Oui, j’la connais »

Un peu. La brunette s’imaginait juste pas qu’elle se pointerait en pleine nuit par la fenêtre. Ça n’avait aucun sens. Comme sa tenue. Comme celle de Sam. Comme… tout cette nuit. Et d’abord, comment .. ?
Presque en même temps que Sam, la galloise se tourna vers Lys qui l’avait ouverte sans sembler se rendre compte qu’elle n’avait aucun droit de se la ramener dans la situation présente.

« Lys, ferme-la, genre maintenant. » Cadi parlait relativement doucement, mais elle était elle aussi au bord de la rupture. Elle avait besoin de sommeil, et la rouquine décidait simplement de débarquer et en plus de la foutre dans la merde avec sa coloc. Comme si elle avait besoin de se retrouver à la rue maintenant.
Evidemment, la licorne s’en prenait à elle maintenant.

« Eh je lui ai jamais dit de venir ici ! Elle la regarda puis se tourna vers l’intruse et de nouveau vers Sam. Je sais même pas comment elle sait que j’habite ici !! »

Cadi ne savait vraiment pas quoi faire. Elle avait rien dit ! Elle avait rien proposé ! C’était l’horreur totale.
Elle rêvait. Elle devait rêver encore. C’était ça. Oui oui. Le bruit du bois rebondissant sur le sol la fit revenir à la situation présente et elle rabaissa les mains qu’elle avait glissé de désespoir dans ses cheveux courts. Dans un éclat de couleurs, Sam était sortie de la chambre.
Oubliant un peu son côté pacifiste, Cadi attrapa Lys par le devant de son haut pour l’approcher d’elle.

« Premièrement, j’avais dit ça pour la boutique. Deuxièmement, tu aurais pu sonner à la porte. Troisièmement, j’ai pas assez de sommeil dans le crâne alors je m’énerverai davantage demain… »
La Galloise relâcha finalement le vêtement.
« Tu vas déjà aller prendre une douche » Cadi prit la jeune par la manche et la traina hors de la chambre pour la planter devant la porte de la salle de bain puis alla rapidement dans sa piaule pour récupérer un vieux t-shirt et un boxer qu’elle balança sur le meuble de la salle de bain.
« Les serviettes sont dans le premier placard. Reste pas trois ans là-dessous. J’attends là »
Elle la poussa dans la pièce et referma derrière elle.

La brune était en rogne, mais elle ne pouvait dignement pas la laisser dormir dehors cette nuit. Elle-même avait déjà flippé deux ou trois fois de se retrouver à la rue… Et Lys, elle, le vivait au quotidien… Elle poussa un soupir et se frotta le front, attendant que la jeune finisse.






_________________
 
Saw your face, heard your name, gotta get with
you, girls like girls like boys do, nothin' new
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Identity Card

Arrivée à Londres : 26/11/2017 Missives : 203 Points : 2926 Traits empruntés : Dasha Sidorchuk Petite schizophrénie : Zohra-la-poule attaque GROYEUX Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN-BLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 12 mai 1999 et j'ai donc : 18 ans jeunes années J'appartiens aux : humains, maintenant que j'ai perdu mes dons de Sionistes Actuellement, je suis : une éternelle esseulée et je travaille comme : riendutoutiste... j'suis SDF je suis de la caste : des rats du caniveaux je vis à : droite et à gauche, entre planque crado et squattage de domiciles désertés j'offre mon allégeance : à ma propre personne, pour ma propre survie et mes valeurs sont que : qu'il est impossible de vivre dans ce monde, que l'on soit bien née ou non.

Tell Me More
Got It !

Jeu 14 Déc - 11:58

WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO

La fille aux cheveux trop colorés semblait entrer dans une colère noire. Et pour être honnête, Lysandre avait du mal à comprendre. A dire vrai, entrer par une fenêtre ou pas la porte … c’était pour elle la même chose. Pas de différente : seul le résultat comptait, la manière était juste un moyen parmi d’autre. Et ce soir, forcer une serrure plus complexe que la fenêtre de cette chambre, avec ses mains gelées… Impossible. Au final la rouquine avait même pris soin de ne pas faire de bruits (bien que l’échec soit finalement cuisant), c’était déjà une preuve de bonne volonté non ? Ainsi observait-elle la grande femme a moitié nue avec un regard d’incompréhension et cherchait celui de Catrin pour y trouver du soutien. Raté… Elle semblait un peu paumée et se confondait en explications auprès de l’autre fille. Bon … Lysandre haussa les épaules et resta donc silencieuse le temps que la tempête passe. Les deux nanas se tournaient parfois vers la SDF, mais c’était une histoire entre elles et au final Lys’ n’était qu’un objet de discorde, on ne lui demandait même pas son reste. Enfin pas tant …

Elle resta donc à se faire secouer de temps à autre, la mine blasée, les bras le long du corps comme un pantin. C’était la technique du chat : se faire le plus mou possible pour ne pas avoir de casse. Puis la furieuse se tira de la pièce non sans laisse une forte impression de chaleur à Lysandre. Cette sensation la fit tiquer, et elle garda son regard braqué dans sa direction même après sa sortie de la chambre, les sourcils légèrement froncés. Et ce, même quand Catrin vint à son tour mettre des points sur des I qui n’intéressaient que brièvement Lysandre. Mais quelque chose la fit plisser des yeux alors qu’elle revenait vers la brune.

Du sommeil dans le crâne ? Heuuu… d’accord si tu veux.

Qu’elle s’énerve demain, au moins Lysandre aurait eut le temps de méditer sur cette étrange déclaration. La suite en revanche tira un sourire à la rousse à l’évocation de la salle de bain. Le Saint-Graal ! Enfin ! Alors à peine Catrin était elle partie pour revenir avec des fringues et quelques indications supplémentaires que Lysandre s’était presque entièrement dévêtue, genouillère comprise.

Oui d’accord, mais je peux …

A bah non. Catrin l’avait déjà envoyé dans la salle de bain et enfermée à l’intérieur. Mais une fois nue, Lysandre ouvrit la porte en lâchant simplement :

J’aime pas les portes closes.

Chose vraie, être enfermée ne lui convenait pas. Des séquelles sans doute, qui ne finiraient jamais de la hanter. Mais trop heureuse de pouvoir se laver, la jeune femme se traina presque avec sa jambe aux multiples cicatrices blanches. Avec précaution, elle souleva la guibole endolorie pour passer le rebord de la baignoire puis alluma l’eau qu’elle passa à peine tiède sur sa peau gelée. C’était déjà beaucoup…

Elle est où l’autre fille ? Elle appelle pas les flics hein ?



FICHE PAR SWAN.

_________________

The disobedience that holds us together
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Identity Card
Arrivée à Londres : 15/11/2017 Missives : 388 Points : 2357 Traits empruntés : Chloé Norgaard Petite schizophrénie : Mads V. MacNamara & Freyja A. Rosenbach Couleur RPs : #5A8680 Pseudonyme : SWAN Crédits : SWAN ( Avatar + Signature ) + Tumblr ( gif ) +VENUS IN FURS, Dantelion & VOCIVUS ( icons ) Je suis né(e) le : 15/11, en France. et j'ai donc : 28 ans, 1m80, toutes mes dents. J'appartiens aux : Humains. je me change en : Rien pour le moment. et j'ai le don de : Foutre le feu. Actuellement, je suis : Célibataire. et je travaille comme : Disquaire. je suis de la caste : Bourgeoise en fuite. je vis à : West District. j'offre mon allégeance : Bonne question ... et mes valeurs sont que : Protège-toi toi-même. Ceux qui prétendent le faire à ta place son des menteurs.

Tell Me More
Got It !

Sam 16 Déc - 15:00


WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO


Tu les entends sans les voir. Ton palpitant menace d’exploser dans ta cage thoracique. Encore un peu et tu pourrais presque avoir l’impression de frôler la crise cardiaque. Tu renifles, inspire, expire et ingurgite une nouvelle goulée d’eau. Rien ne suffit. T’as l’impression d’être retour dans les désert d’Egypte, à saliver à l’idée de retrouver la fraîcheur de ta tante. Même le frigo semble s’échauffer à ton contact. Tu claques violemment la porte, agrippe les bords du lavabo et gémit.

« - … Silas …

Tu veux ton frère. Tu as besoin de lui. La fièvre n’a jamais atteint ton organisme. Pas même la maladie. Cette première t’effraie. La violence de l’attaque te fige sur place alors que tes jointures blanchissent. Tu trembles faiblement, sort en trombe de la cuisine en manquant de t’étaler en oubliant l’unique petite marche et avise Cadi, figée devant la porte ouverte de la salle de bain. Une toux grasse perfore tes lippes et tu te traînes jusqu’à elle, pour te figer sur place en voyant le corps nu de la rouquine. La petite brune à tes côtés, tu souffles par les narines avant de lui jeter un regard mécontent.

- Tu t’fous de moi ? Elle peut pas au moins fermer la porte, p'tain ...

Tu lâches mollement dans un râle douloureux et tournes les talons, rouvre la porte de ta chambre et tâtonne dans le noir pour agripper ton téléphone.

- Il faut que je l’appelle … que tu geins en te mettant à genoux sur le sol pour vérifier sous le lit.

Tes dextres tremblent trop.

Il n’y a que lui qui peut te calmer. Sa crinière blonde, son odeur et ses grandes mains qui savent si bien frotter ton dos quand tu paniques. Tu fais sûrement un burnout. Ou un ulcère ? A force de tout garder pour toi, ton corps sature. Voilà ce qui arrive quand on positive trop, on se prend le révère de médaille en pleine figure. Et seule ton autre moitié peut t’aider à te calmer. Un énième couinement s’échappe de tes lippes alors que tu t’étales sur le tapis, ton cellulaire en main. Tes doigts tentent mollement de composer le numéro et glissent à plusieurs reprises sur l’écran tactile.

La tonalité résonne enfin à tes esgourdes.

- S’il-te-plaît, décroche … »

La chaleur brûle ta chair. La sueur coule le long de ta carne comme si ton corps évacuait l’eau ingurgité à une vitesse fulgurante. Et ton cœur lui, ne cesse de tambouriner en projetant l’adrénaline de la peur de tes veines.


FICHE? TEXTURE ET GIF BANNIÈRE PAR SWAN.

_________________


MEOWNICOOOOOOORN:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/11/2017 Missives : 153 Points : 1300 Traits empruntés : Bex Taylor-Klaus Couleur RPs : Olive Pseudonyme : Ryn Crédits : Avatar : Swan & Gifs : tumblr + bibi Je suis né(e) le : 16 novembre et j'ai donc : 23 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Braggans et j'ai le don de : LES CAILLOUX Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : 2 mi-temps au cinéma au comic shop je suis de la caste : Il faut la force de Captain America et l"élasticité de Mr. Fantastic pour joindre les deux bouts à ce stade je vis à : West London et mes valeurs sont que : On pourrait partager le monde tranquillement si des gens arrêtaient d'être juste cons.

Tell Me More
Got It !

Lun 18 Déc - 19:12
GUNG-HO !
WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO



     

Les bras chargés de ses vêtements, Cadi avait manqué de les laisser tomber en voyant que Lysandre était déjà presque nue devant la porte de la salle de bain. Le froid avait-il brûlé une partie de ses neurones ? Elle n’avait aucun filtre ni aucune manière ? Sans parler de la manière de répondre à Sam tout à l’heure… où était son instinct de survie quand il ne s’agissait pas de rentrer par effraction quelque part ??
Le regard de la brune s’arrêta à peine sur l’état de la jambe de la jeune et lui fourra les fringues entre les pattes avant de la pousser. Elle était à [i}ça[/i] de se servir un verre de whisky.

Mais la porte se rouvrit avant que Cadi n’ai le temps de se détourner pour aller chercher de l’alcool et des nouvelles de Sam dans la cuisine. Une Lysandre nue, ses cheveux roux cachant à peine le haut de ses seins expliquait le plus naturellement du monde qu’elle n’aimait pas les portes fermées.
La sorcière avait beau savoir comment vivait la rouquine, son cerveau manqua un tour et s’embourba dans une suite de redémarrages pas du tout sans échec.

Cadi n’avait pas bougé quand Lysandre s’était glissée dans la baignoire maladroitement et lui avait posé une question. C’était le raclement de gorge de Sam, tout près, qui avait finalement permis la remise en route de ses fonctions cérébrales. Elle avait vraiment besoin d’une copine, c’était plus possible de buguer comme ça.

Finalement, la brune se détourna de la salle de bain pour aller trouver Sam dans sa chambre, l’entendant marmonner depuis l’extérieur.
La voyant le téléphone collé à l’oreille, la Galloise n’était pas sûre de savoir si elle devait intervenir. Son cerveau fonctionnait toujours au ralenti à cause du manque de sommeil… Encore pas consciente de son accoutrement actuel. Cette nuit était vraiment du grand n’importe quoi.

« Je ne peux pas dignement la mettre dehors cette nuit, maintenant qu’elle est là. Mais je te promets que le reste de la nuit sera tranquille. »

Même si je dois m’asseoir sans dormir en tailleur sur le pas de ma porte pour qu’elle ne quitte pas ma chambre jusqu’au matin.






_________________
 
Saw your face, heard your name, gotta get with
you, girls like girls like boys do, nothin' new
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Identity Card

Arrivée à Londres : 26/11/2017 Missives : 203 Points : 2926 Traits empruntés : Dasha Sidorchuk Petite schizophrénie : Zohra-la-poule attaque GROYEUX Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN-BLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 12 mai 1999 et j'ai donc : 18 ans jeunes années J'appartiens aux : humains, maintenant que j'ai perdu mes dons de Sionistes Actuellement, je suis : une éternelle esseulée et je travaille comme : riendutoutiste... j'suis SDF je suis de la caste : des rats du caniveaux je vis à : droite et à gauche, entre planque crado et squattage de domiciles désertés j'offre mon allégeance : à ma propre personne, pour ma propre survie et mes valeurs sont que : qu'il est impossible de vivre dans ce monde, que l'on soit bien née ou non.

Tell Me More
Got It !

Mar 19 Déc - 21:30

WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO

Une bonne douche, il n’y avait sans doute rien de mieux ! Alors elle s’en foutus partout sans attendre, passant le pommeau de douche sur ses cheveux et dégoulinant bientôt sans jamais faire preuve de pudeur. L’eau chaude sur sa jambe la soulagea momentanément, et elle la laissa couler longtemps avant de se foutre à quatre pattes dans la baignoire et renifler un à un les gels douche et shampoings éparpillés partout, alors que le pommeau de douche abandonné laissait l’eau gicler partout dans la salle de bain. La non-réponse de Catrin l’alarma pourtant suffisamment pour que Lysandre se magne d’avantage et s’enduise vite d’un truc à la papaye… La rouquine ne savait pas ce que c’était, mais ça sentait rudement bon ! A peine rincée, Lysandre se gargarisa bruyamment une dernière fois en chanson (impossible de déterminer laquelle) puis éteignit le flot de flotte avant de poser ses petons tout propres sur le tapis de douche. Elle s’ébroua, avant de dévaliser le stock de serviettes, s’enveloppant dans plusieurs d’entre elles et finissant par filer de la salle de bain pour trouver la fille bizarre.

Elle trouva les deux habitantes dans la chambre de cette dernière, et débarqua en dégoulinant, boitant furieusement tandis qu’elle accélérait pour vérifier que l’autre n’appelait pas les flics. Elle se pointa alors devant elle pour regarder l’écran du téléphone, se trémoussant à quelques centimètres d’elle pour voir quelque chose. Du moins, essayer de le faire ! Alors elle attrapa carrément l’objet pour le porter à son oreille, le secouer et regarder l’écran lumineux avec une grimace. Sa niquait les yeux cette merde !

T’appelles qui ? C’est les flics ? Catrin c’est pas les flics n’est-ce pas ?!

Mais le prénom de la personne qu’elle appelait, un certain Silas (HEHEH !) lui confirma que non et elle rendit expressément le téléphone avant de se faire décapiter par la folle-dingue qui semblait sur le point d’exploser à en croire cette veine immonde sur son front. D’ailleurs, elle lui fila une pichenette en riant, pile sur cette fameuse veine palpitante sous la peau fiévreuse.

Tu d’vrais faire attention, ça va péter dans ta tête.

Puis elle se tira furtivement, laissant les deux nanas se prendre le chou pendant qu’elle se changeait en prédatrice pour frigidaire.

FICHE PAR SWAN.

_________________

The disobedience that holds us together
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Identity Card
Arrivée à Londres : 15/11/2017 Missives : 388 Points : 2357 Traits empruntés : Chloé Norgaard Petite schizophrénie : Mads V. MacNamara & Freyja A. Rosenbach Couleur RPs : #5A8680 Pseudonyme : SWAN Crédits : SWAN ( Avatar + Signature ) + Tumblr ( gif ) +VENUS IN FURS, Dantelion & VOCIVUS ( icons ) Je suis né(e) le : 15/11, en France. et j'ai donc : 28 ans, 1m80, toutes mes dents. J'appartiens aux : Humains. je me change en : Rien pour le moment. et j'ai le don de : Foutre le feu. Actuellement, je suis : Célibataire. et je travaille comme : Disquaire. je suis de la caste : Bourgeoise en fuite. je vis à : West District. j'offre mon allégeance : Bonne question ... et mes valeurs sont que : Protège-toi toi-même. Ceux qui prétendent le faire à ta place son des menteurs.

Tell Me More
Got It !

Ven 22 Déc - 18:35


WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO


Ton ongle qui gratte le tapis et l’appareil froid collé à ton oreille. C’est à peine si tes esgourdes décryptent les mots de ta colocataire. A-t-elle seulement conscience de ce qui se déroule sous ses yeux ? T’en doutes. T’as tout bonnement pas la force de lui dire. Tu ne veux même pas, d’ailleurs. Il faut que ça passe le plus silencieusement possible et sans esclandre. La tempête rousse est déjà un sacré problème en soit, à une heure trop tardive, la veille de vos jours respectifs de travail. Est-ce que t’auras au moins le courage de tenir debout, demain ? L’idée d’affronter les hérésies d’Eric te colle une migraine insupportable. Les évènements s’enchaînent et tu sens le poids de pas lourds. On dirait qu'un foutu éléphant va te faucher. Quelques goûtes d’eau fraiches qui s’écrasent contre ta joue. Le son revient aussitôt alors qu’on t’arrache le téléphone de l’oreille. La rage te regagne aussitôt et tu tentes de te redresser difficilement, griffant la jambe nue de l’intrus au passage.

« - Rends-moi ça ! Ca te regarde pas, de quelle droit tu t’immisces entre mon frère et moi ?!

Personne n’a le droit de faire ça.

- PERSONNE !

Le combiné retrouve rapidement tes doigts humides alors que tu te retrouves miraculeusement sur tes deux jambes, la mine trempée de sueur et le regard rougeoyant. Tes pupilles accrochent l’écran et … Tu fixes l’appel interrompu.

- Regarde ce que t’as fait !

Mais pour toute réponse, la mioche lève un bras vers ta carne voutée, étirant sa dextre droite vers ta tempe pour frapper une veine palpitante. Oh, quelle connasse ! C’est comme un coup de casserole en pleine mouille. Le cri de douleur qui t’échappe est méconnaissable alors que tu relâches l’appareil, sous le coup de la douleur, pour poser tes deux mains sur ton crâne.

- Ma tête ! tu couines en tombant à genoux sur la carpette, milles étoiles explosant devant tes prunelles écarquillées. Faites-le taire, ça fait mal !

Tu l’entends qui gronde en toi. Cet appel insupportable. Tu le vois comme jamais auparavant … Les images défilent. Flamboyant. Le feu qui lèche ta peau, réconfortant et si familier. Oui, maintenant tu te souviens vaguement … La petite maison de poupée qui brûle, l'odeur de bois cramé ... La peur de maman. L’effroi de papa. Les supplices de Silas. Ca brûle en toi depuis si longtemps …

Il veut sortir.
Enfermé depuis des années.
Bloqué et bafoué.

Tes ongles arrachent ta carne et laisse des bouts de chair s’entasser sous la corne de tes dextres.

- CADI ! »

C’est la première fois.

La première fois que tu l’appelles avec cet air de détresse. La première fois que tu lui lances ce regard alarmé, humide et rougie par les larmes. Tu ne comprends pas. La peur te tiraille. Ses souvenirs-là ne peuvent pas être à toi, c’est impossible. Ton monde s’écroule.

Tu t’écroules.



FICHE? TEXTURE ET GIF BANNIÈRE PAR SWAN.

_________________


MEOWNICOOOOOOORN:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/11/2017 Missives : 153 Points : 1300 Traits empruntés : Bex Taylor-Klaus Couleur RPs : Olive Pseudonyme : Ryn Crédits : Avatar : Swan & Gifs : tumblr + bibi Je suis né(e) le : 16 novembre et j'ai donc : 23 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Braggans et j'ai le don de : LES CAILLOUX Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : 2 mi-temps au cinéma au comic shop je suis de la caste : Il faut la force de Captain America et l"élasticité de Mr. Fantastic pour joindre les deux bouts à ce stade je vis à : West London et mes valeurs sont que : On pourrait partager le monde tranquillement si des gens arrêtaient d'être juste cons.

Tell Me More
Got It !

Jeu 4 Jan - 18:44
GUNG-HO !
WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO



     

Sam a l’air complètement ailleurs. La Galloise sent son niveau de panique augmenter de minute en minute. Non, de seconde en seconde. Est-ce que la simple présence de Lys a provoqué tout ça ? Est-ce que d’autres choses pourraient la faire péter un plomb de la sorte ? Cadi se souvenait bien d’une conversation qu’elle avait eu avec le frangin français… Mais.. en fait pas tant que ça. Elle se souvenait du moment. Et de ses propres pensées. Elle n’avait pas voulu avaler la moindre bêtise que le grand gars maigrichon avait bien voulu sortir. Sam était devenue son amie en plus de sa coloc, au fil du temps, et elle lui faisait étonnement confiance… Princesse Disney much ? Probablement plus vite que ce n’était faisable dans la réalité.
Mais maintenant l’histoire des pilules lui revenait. Elle les avait planquées pour que Sam ne tombe pas dessus par hasard. Quelque part, dans le bordel de sa chambre… Mais comment était-elle censée lui donner maintenant ? Le voulait-elle seulement ?
Les cris de la licorne enragée la ramenèrent sur terre. Le mot « frère » résonnant à ses oreilles comme une confirmation qu’il savait finalement mieux qu’elle ce qu’il fallait faire dans ces moments-là. Evidemment Cadi, à quoi tu t’attendais ? C’est son f-r-è-r-e !

Puis il fallait que Lys s’en mêle encore !
La Galloise attrapa la rouquine par la taille pour la soulever du sol et l’éloigner de Sam avant qu’il n’arrive une merde plus grosse qu’elle.

« Personne ne va appeler les flics, ok ? Alors va te sécher correctement et rester calme, non d’un chien !! »

Le nouveau cri de Sam interrompit les battements affolés de son cœur un instant, mais ils repartirent de plus belle.
Cadi revint vers sa colocataire et préféra finalement ne pas la toucher.

« Tout va bien se passer, je m’occupe de toi ! »

Elle l’espérait en tout cas.

« Je reviens tout de suite ! »

La brunette s’éloigna à regret, mais il lui fallait vraiment ces pilules. Dans du jus de fruit, quelque chose comme ça. Elle semblait crever de chaud, alors il ne valait mieux pas lui proposer une tisane, sous peine de voir le contenu de la tasse voler contre un mur. Ou sur Lys…
En parlant de Lys…

« Je te préviens, ce verre n’est PAS pour toi ! » fit-elle à l’intention de la rouquine alors qu’elle préparait le mélange avec la dose de médoc.
Pitié… faites que ça marche…





_________________
 
Saw your face, heard your name, gotta get with
you, girls like girls like boys do, nothin' new
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Identity Card

Arrivée à Londres : 26/11/2017 Missives : 203 Points : 2926 Traits empruntés : Dasha Sidorchuk Petite schizophrénie : Zohra-la-poule attaque GROYEUX Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN-BLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 12 mai 1999 et j'ai donc : 18 ans jeunes années J'appartiens aux : humains, maintenant que j'ai perdu mes dons de Sionistes Actuellement, je suis : une éternelle esseulée et je travaille comme : riendutoutiste... j'suis SDF je suis de la caste : des rats du caniveaux je vis à : droite et à gauche, entre planque crado et squattage de domiciles désertés j'offre mon allégeance : à ma propre personne, pour ma propre survie et mes valeurs sont que : qu'il est impossible de vivre dans ce monde, que l'on soit bien née ou non.

Tell Me More
Got It !

Mar 9 Jan - 19:13

WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO

L’autre avait braillé comme un putois pour une simple pichenette sur le crâne… Cela avait même surpris Lysandre qui s’était retournée avec les yeux écarquillés, la tête partant en arrière comme si le son produit par la fille pouvait être en mesure de lui filer un pain en retour. Celle-là, c’était soit une pure comédienne, soit une grosse chochotte… ou la récente victime d’une trépanation mais ce qui était certain, c’était que Lysandre savait reconnaitre les cris de détresse. Celui-ci en était bien un. Alors elle avait oublié le frigo (c’est dire) et s’était figée dans une observation silencieuse, dégoulinant sur le parquet en bois, déjà les pieds dans une flaque d’eau avec que la serviette de ses cheveux s’était cassée la gueule. Elle semblait complétement détraquée, celle-là. Mais ce n’était pas naturel. Pas naturel dans le sens : surnaturel. Elle appela Cadi à l’aide, jusqu’à planter ses ongles dans son crâne… Okay, là c’était moins marrant. En plissant les yeux Lysandre pouvait même voir quelques vapeurs s’échapper du corps frêle de la dingo. Pour le coup il n’y avait pas réellement de doute possible, les quelques indices qu’elle avait semés était pour l’ex-Sionistes comme un gros panneau en néon : Je suis folle mais je suis un Phoenix qui implose. Ce qui était étrange en revanche, c’était qu’elle n’avait pas l’air de contrôler. Ça puait du cul, mais violent cette histoire ! Comme disait le mec dont Arès lui avait fait voir les films, ce Rambo… c’était pas sa guerre.  

Alors quand Cadi sortie de la pièce, Lysandre s’approcha de la fille pour poser sa paume sur son front, forcer ses paupières à dévoiler ses iris trop colorées. Quelques secondes à peine et elle retrouvait sa place, observant ses affaires comme la fenêtre. Une véritable bombe à retardement la quiche fluo, et pas le temps de se sécher et de foutre une culotte pour décamper. Donc quand Cadi rappliqua comme un yorkshire affolé avec son verre à la con, Lysandre vint à saisir son bras avec une sacrée fermeté pour murmurer entre ses dents :

Elle va brûler ta copine.

Non la phrase n’était pas bonne… Personne n’allait brûler sa copine. Qu’est-ce qu’il disait Arès ? « La ponctuation, c’est important… » Alors la rousse reformula en se concentrant :

Elle va brûler, …. ta copine. Si tu l’aimes bien faut m’faire confiance okay ? On risque d’en chier plus qu’elle si sa température continue de grimper. Il faudrait des glaçons.

Puis elle revint vers Sam pour la choper par derrière (sans mauvaise image n’est ce pas KEUKINES) en la soulevant pour la forcer à avancer. Elle pesait autant qu’un cheval mort malgré sa maigre carcasse… Lysandre fit pourtant un effort pour ne pas la laisser tomber et la remorquer par une jambe jusqu’à la douche. Elle la traîna cependant sur la moitié du chemin, avec plus ou moins de délicatesse avant de la semi-jeter (oui la nuance est importante) dans la baignoire et d’allumer l’eau au plus froid pour la placer juste en dessous du pommeau -Le Pommeau de douche effet pluie DPG2025- extra plat - 20cm - rond chromé - 35,00€ TVA comprise exactement -. Puis elle fixa son regard dans celui de cette créature au bord du gouffre pour parler très calmement même si la serviette qui cachait sa croupe c’était aussi fait la belle sur le trajet.

Respires… juste calme toi et respires… Ca va aller, tu peux garder le contrôle. C’est toi qui décide.

Drôle de truc quand même, que d’aider une créature qu’elle avait envie, par reflexe et endoctrinement, de trucider à même cette foutue salle de bain. Il n’y avait qu’à choper la tringle du rideau de douche ou même une simple brosse à dents et … hum. Lysandre aussi, allait apprendre à respirer et à garder le contrôle pour cette fois.

FICHE PAR SWAN.

_________________

The disobedience that holds us together
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Phoenix

Identity Card
Arrivée à Londres : 15/11/2017 Missives : 388 Points : 2357 Traits empruntés : Chloé Norgaard Petite schizophrénie : Mads V. MacNamara & Freyja A. Rosenbach Couleur RPs : #5A8680 Pseudonyme : SWAN Crédits : SWAN ( Avatar + Signature ) + Tumblr ( gif ) +VENUS IN FURS, Dantelion & VOCIVUS ( icons ) Je suis né(e) le : 15/11, en France. et j'ai donc : 28 ans, 1m80, toutes mes dents. J'appartiens aux : Humains. je me change en : Rien pour le moment. et j'ai le don de : Foutre le feu. Actuellement, je suis : Célibataire. et je travaille comme : Disquaire. je suis de la caste : Bourgeoise en fuite. je vis à : West District. j'offre mon allégeance : Bonne question ... et mes valeurs sont que : Protège-toi toi-même. Ceux qui prétendent le faire à ta place son des menteurs.

Tell Me More
Got It !

Dim 28 Jan - 16:02


WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO


Tu n’entends plus rien d’autre que le battement de ton cœur. Tu ne sens plus rien d’autre qu’une chaleur abominable cuire férocement dans tes veines. Tu vas exploser. Tes papilles sentent à peine l’eau qui pénètre ta gorge et dégouline sur ton menton rougie. Les voix se font presque lointaines et tu commences sérieusement à t'impatienter. Où est Silas ? Tu veux ton jumeau … Ton frère saurait sûrement quoi faire, lui. Tu sens à peine qu’on te balade d’une pièce à l’autre. Tu ne sens même pas le corps nu qui te soulève miraculeusement jusqu'à la salle d'eau. L’inox froid t’éveille à peine alors que tu papillonnes et marmonne. La baignoire ? Bien, parfait. Quoi que tu puisses subir, ça, ça ne peut pas empirer ton cas, n'est-ce pas ?

Tu es trop épuisée pour paniquer.
Trop lasse pour protester.


Un liquide frais dégouline le long de ta carne, soulageant légèrement la douleur cuisante.

« - Cadi … », tu marmonnes, à peine consciente.

Ta main frôle le vide et retombe mollement sur le bord de la baignoire, s’égouttant lentement sur le carrelage. Préviens Silas. Tu voudrais lui hurler d’appeler ton frère pour toi. Lui dire que tu es désolée de l’avoir inquiétée. Désolée d’être un tel fardeau. Mais tu n’y parviens pas et très vite, tu sombres complètement.

Sans savoir de quoi le lendemain sera fait.


FICHE? TEXTURE ET GIF BANNIÈRE PAR SWAN.

_________________


MEOWNICOOOOOOORN:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/11/2017 Missives : 153 Points : 1300 Traits empruntés : Bex Taylor-Klaus Couleur RPs : Olive Pseudonyme : Ryn Crédits : Avatar : Swan & Gifs : tumblr + bibi Je suis né(e) le : 16 novembre et j'ai donc : 23 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Braggans et j'ai le don de : LES CAILLOUX Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : 2 mi-temps au cinéma au comic shop je suis de la caste : Il faut la force de Captain America et l"élasticité de Mr. Fantastic pour joindre les deux bouts à ce stade je vis à : West London et mes valeurs sont que : On pourrait partager le monde tranquillement si des gens arrêtaient d'être juste cons.

Tell Me More
Got It !

Dim 28 Jan - 16:44
GUNG-HO !
WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO



     

Pourquoi elle n’avait pas écouté Silas, non d’un chien ? Pourquoi ?
Les pilules, la panique. Tout avait forcément un sens.
Cadi revint avec précipitation dans la chambre mais Lysandre attrapa son bras fermement. Ne voyait-elle pas qu’elle devait lui donner les médicaments ? Non, bien sûr que non.
Mais… quoi ?
Qu’est-ce qui n’allait pas avec cette fille, vraiment ? Elle ne faisait aucun sens.

Mais sous ses yeux ébahis, Lys reprit sa phrase correctement et compléta. Lui faire confiance ? Mais c’était à cause d’elle qu’elles étaient dans cette merde infinie !
Mais quelque part… La rousse était calme et semblait sûre d’elle. Qui était-elle pour savoir tout ça ? Des glaçons ? la température ? Est-ce qu’elle insinuait que Sam était une créature surnaturelle et pas seulement une fille avec une drôle de forme d’autisme que ses parents avaient préféré étouffer avec des cachets plutôt que de le faire traiter convenablement ?
Mais c’était de Sam dont on parlait. Sam qui ne voyait même pas le surnaturel sous son propre nez. La fille la plus normale et la plus terre à terre qui soit. Cadi était même sûre qu’elle ne faisait pas de vœux en voyant des étoiles filantes.

Mais Lys embarquait déjà sa coloc ailleurs et la Galloise se dit qu’il ne lui coutait rien d’aller chercher des glaçons dans le congélateur. Elles n’en avaient pas beaucoup, vu que ce n’était pas un truc qu’elles collectionnaient, alors ça n’allait pas au-delà de la vingtaine du bac.
Elle arriva quelques minutes plus tard dans la salle de bain, avec le verre et les glaçons. Cadi donna le premier à Sam et les seconds à la rouquine et s’assit sur le bord de la baignoire. Elle ne comprenait rien à ce qui se passait.
Est-ce que ça aurait été différent si elle avait accepté l’enseignement de ses parents. Enfin, de sa sœur ? Mais elle n’aurait jamais rencontré sa licorne si elle était restée sagement chez la famille. La coloc prononça encore son prénom et Cadi posa sa main sur la sienne. Elle était brûlante. Lysandre avait eu le bon réflexe, certainement.
La Galloise hésita un instant puis se dit qu’elle se fichait pas mal que son accoutrement étrange soit trempé et se glissa à son tour dans la baignoire. Elle attrapa le pommeau de douche (quelque soit le modèle) et se glissa dans le dos de Sam pour la soutenir, l’arrosant consciencieusement comme la belle plante qu’elle était avec l’eau fraiche qui pleuvait du bidule.

« Je suis là », fit-elle simplement, ne sachant que dire d’autre…

Finalement, elle se souvint de Lysandre, à poil, debout à côté d’elles.

« Merci d’avoir eu ce réflexe… »

Ce n’était peut-être pas le bon moment pour lui demander si elle avait déjà vécu ça, cependant.

« Si jamais son téléphone sonne, est-ce que tu pourrais me l’apporter ? »

Elle n’avait aucune idée de ce que Lys comptait faire, en réalité, tellement elle s’avérait imprévisible. Peut-être qu’elle allait prendre ses affaires, leur voler des trucs et s’enfuir. Peut-être pas. Est-ce qu’elle devait lui dire qu’elle pouvait dormir ici ? Et prendre à manger ? Si elle le faisait, elle allait sûrement mettre la cuisine sans dessus-dessous avant qu’elle n’ait le temps de le dire… Et ce n’était pas comme si la rouquine n’en faisait pas déjà qu’à sa tête de toute façon.






_________________
 
Saw your face, heard your name, gotta get with
you, girls like girls like boys do, nothin' new
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humaine

Identity Card

Arrivée à Londres : 26/11/2017 Missives : 203 Points : 2926 Traits empruntés : Dasha Sidorchuk Petite schizophrénie : Zohra-la-poule attaque GROYEUX Pseudonyme : SUPERNʘVɅ Crédits : SWAN-BLBL & Tumblr Je suis né(e) le : 12 mai 1999 et j'ai donc : 18 ans jeunes années J'appartiens aux : humains, maintenant que j'ai perdu mes dons de Sionistes Actuellement, je suis : une éternelle esseulée et je travaille comme : riendutoutiste... j'suis SDF je suis de la caste : des rats du caniveaux je vis à : droite et à gauche, entre planque crado et squattage de domiciles désertés j'offre mon allégeance : à ma propre personne, pour ma propre survie et mes valeurs sont que : qu'il est impossible de vivre dans ce monde, que l'on soit bien née ou non.

Tell Me More
Got It !

Jeu 1 Fév - 19:17

WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO

L’autre avait l’air de complétement comater dans sa baignoire. Le bol… Il fallait qu’elle tombe dans la maison d’un Phoenix pithiatique, incapable de se maitriser. Les nerfs, ça. C’était un peu le mal du siècle, qu’ils disaient dans les journaux qu’elle gardait pour s’isoler un peu du froid en hiver. Pour la rouquine, le mal du siècle portait plutôt en prénom en 4 lettres mais celui-là ne faisait heureusement pas la une des journaux féminins, coincé entre « comment calculer son QI sexuel » et « Supporter sa belle-mère : 5 astuces du tonnerre ». Au moins, la fille n’avait pas flambé. Cela aurait été plutôt désagréable pour Lysandre, qui n’aurait pas eu le temps de se faire la belle étant donné son statut « à poil » présentement gênant pour amorcer toute fuite sereine et optimale. Son reflexe avait heureusement été le bon, et lorsque Catrin revint avec un gobelet de glaçons, Lysandre ne s’en embarrassa pas une seconde de plus et en jeta le contenu sur la fille. Puis elle observa la brune s’insérer dans la baignoire, avant de revenir toucher la joue du cupcake pour en vérifier la température. Elle était toujours bouillante, mais au moins elle ne semblait plus sur le point d’exploser.  Bonne chose.

Dis pas merci, j’avais pas vraiment envie de me faire roussir la carne. Ta copine, c’est un Phoenix. Je sais pas si tu es okay ça, les surnaturels… mais c’est pas mon problème, c’est le tiens. Autant que le téléphone.

Il n’y avait pas de méchanceté dans ce qu’elle disait. Lysandre semblait simplement dire ce qu’elle pensait, avec sa logique à elle… qui n’était probablement pas celle de tous. Et pendant que Catrin pataugeait dans la flotte en compagnie de la créature, Lysandre se mit à fureter en dehors de la salle de bain pour retrouver les affaires apportées par cette dernière (cette dernière c’est Cadi, pas la SDB…). Le t-shirt et le boxer enfilés, Lysandre fila jusqu’à son objectif principal, le frigo ! Elle y dénicha un reste de camembert qu’elle s’envoya directement dans le museau, puis un tupperware de patates sautées. BINGO ! Son regard dériva alors vers une énorme part de gâteau, qu’elle s’empressa de fourrer dans le tupperware en compagnie des patates… avant de revenir vers la pièce d’eau. Elle passa la tête à travers l’entrebâillement de la porte pour toiser les deux nanas dans la baignoire. Notamment Catrin, à qui elle lança d’un air neutre à la limite de l’innocence sincère.

J’prend ta chambre… Mais faut pas dormir là hein ?! Après tu vas avoir la peau raviolis, toute fripée dégueu.

Que son hôte doive alors se demerder pour sortir sa pote de l’eau et la ramener dans son lit ? Cela ne lui effleura pas l’esprit. Alors elle bailla, enfournant une cuillère de gâteau par la suite, en cherchant la chambre de Catrin pour claquer la porte après un simple :

Bonne nuit !


FICHE PAR SWAN.

_________________

The disobedience that holds us together
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 17/11/2017 Missives : 153 Points : 1300 Traits empruntés : Bex Taylor-Klaus Couleur RPs : Olive Pseudonyme : Ryn Crédits : Avatar : Swan & Gifs : tumblr + bibi Je suis né(e) le : 16 novembre et j'ai donc : 23 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Braggans et j'ai le don de : LES CAILLOUX Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : 2 mi-temps au cinéma au comic shop je suis de la caste : Il faut la force de Captain America et l"élasticité de Mr. Fantastic pour joindre les deux bouts à ce stade je vis à : West London et mes valeurs sont que : On pourrait partager le monde tranquillement si des gens arrêtaient d'être juste cons.

Tell Me More
Got It !

Sam 17 Fév - 11:36
GUNG-HO !
WAKE ME UP, BEFORE YOU GO GO



     

Sam semblait s’être calmée, maintenant au froid dans la baignoire, mais Cadi n’était pas prête de la laisser de côté de la sorte. De toute façon, elle n’arriverait probablement plus à dormir, vu tout ce que la nuit avait livré d’aventures. Et tout ça rien que chez elles.
Lysandre se fichait bien pourtant de lui ramener le téléphone, et aussi qu’elle en vienne en aide à une créature surnaturelle. À vrai dire, elle n’avait eu aucun réflexe d’humain potentiellement ralié aux Sionistes, et la sorcière n’était pas sûre de comment le prendrait la rousse, et si elle avait l’intention de le dire ailleurs... Mais elle n'avait pas l'air de balancer des ragôts (vrais ou non) un peu partout, donc il y avait des chances qu'elle puisse encore paraitre humaine aux yeux du voisinage et de ses employeurs, si Lys gardait sa langue sur la nature possible de sa coloc.

Leur squatteuse erra ensuite dans l’appartement alors que la sorcière tenait toujours la licorne contre elle en l’arrosant d’eau fraiche. Elle commençait à avoir froid, mais elle n’osait pas vraiment remonter la température. Est-ce que les cachets avaient fait effet ? Est-ce que c’était suffisant ? Sam semblait maintenant complètement amorphe, mais à quel point ?
Puis Lysandre revint pour dire deux mots et Cadi ne l’écouta qu’à moitié.
« Fais comme tu veux »
Elle était trop fatiguée pour se soucier de plus de choses. Tant pis si elle retrouvait sa chambre dans un état pire qu’elle ne l’était déjà.
La brunette finit par couper l’eau et s’extirpa de la baignoire pour aller chercher des serviettes pour s’y enrouler et pour sécher Sam également… Une fois à peu près sèches et le liquide froid écoulé par la bonde, la sorcière resta un moment à regarder la scène en se demandant comment faire pour la suite puis soupira et alla chercher une paire de couettes qu’elle fourra dans la baignoire, essayant de rendre l’endroit à peu près confortable pour les quelques heures de nuit qui restaient. Elle-même s’enroula dans un plaid et alla se blottir contre le radiateur chauffe-serviettes pour essayer de se reposer un peu.







Je suppose qu'on peut clôturer le sujet ?

_________________
 
Saw your face, heard your name, gotta get with
you, girls like girls like boys do, nothin' new
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Gung-ho ! - feat. Sam et Cadi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: West District :: Living in the west :: 546 Holwod PI-
Codage optimisé pour