LA PURGE
EVENT INDIVIDUELS La guerre est aux portes de Londres, voici venir l’ère de la violence…
Autrement dit : Ca va chier les gars !

L'event démarre aujourd'hui, marquant le début d'une intrigue. Les info sont ici **
N'hésite pas à contacter le staff en cas de doute :keur:
FERMETURE HOSTINGPICS
C'est imminent - L’hébergeur ferme bientôt ses portes, c'est moche !
Pensez à ré-heberger les images de vos fiches et profils pour ne pas les perdre.
Normalement les images du forum on toutes été ré-hébergées,
mais si vous en trouvez des brisées, contactez Zohra.
Merci les pains d'épices ! :keur:
GUIDE DU FORUM
Pour ne jamais te perdre - Tu peux utiliser ce guide, qui pourra te diriger parmi les sujets.

Et si tu as besoin, n'oublie pas que les staffeux sont les meilleurs
des bergers, toujours présents si besoin.

Partagez | 

 Believe in the fire between us. – ft. Eli' [Irlande - novembre 2015]



avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

Identity Card
Arrivée à Londres : 16/11/2017 Missives : 393 Points : 2106 Traits empruntés : Travis Fimmel Petite schizophrénie : Thenos Rhodes Couleur RPs : #751717 Crédits : The Road (avatar) /// Vikinks (gifs) Je suis né(e) le : quatre juin 1989 et j'ai donc : vingt-huit ans. J'appartiens aux : humains. Actuellement, je suis : célibataire et je travaille comme : gérant et barman au Frye's, je suis de la caste : moyenne. je vis à : South District. j'offre mon allégeance : à personne en particulier et mes valeurs sont que : je tente de comprendre ces créatures qui m'entourent et de voir si elles sont aussi différentes des humains qu'on le dit.

Tell Me More
Got It !

Ven 1 Déc - 20:11
Believe in the fire between us
Eliza & Jack



     




[Le soleil se levait au-dessus de l’Irlande masqué par les nuages gris, tandis que la neige tombait sur les paysages verts du pays. L’hiver venait et c’était bien la première fois que Jack avait à faire à autant de flocons à la fois. Quand ses pieds pénétraient le sol blanc, il était difficle pour le barbu de les apercevoir là-dessous. La couche épaisse de poudreuse recouvrait toute la région et il était impossible pour n’importe qui de se déplacer en véhicule, piégeant même l’administration. Le résultat météorologique força donc Jack à rester au chalet pour la journée, voir toute la fin de semaine. Des examens devaient avoir lieu ce vendredi, mais probablement annulés, le gallois passait déjà à autre chose.

Cette contrée, Jack l’appréciait. C’était une magnifique terre avec des gens si accueillant que vous étiez instantanément dépaysé. Même si son Londres lui manquait, le barbu était en ce lieu pour une seule et unique raison. Le choix qu’il avait fait était peut-être précipité voir stupide, mais il semblait sincère. Cette décision l’avait éloignée de sa mère et de son meilleur ami pour se rapprocher de son amie d’enfance. Cela faisait presque une année que Jack avait entamé ses études de commerce avec Eliza, sortant tous les deux de leur école militaire de Manchester avec leur diplôme. Désormais, le grand blond allait là où le vent l’emportait.

Le vent continuait de se lever et de le faire avec insistance. Une tempête de neige approchait et celle-ci obligerait Jack et son amie, Eliza, à rester au chalet jusqu’à ce que le temps se calme. Quelques bûches en plus à ramener en son habitat n’était pas une idée mal venue et le barbu devait préparer son foyer à plusieurs jours d’hibernations et les précautions devaient être prises. Le temps avait été pourtant au beau fixe ces derniers jours et la météo actuelle était si soudaine… C’était une malchance de ne pas avoir une radio qui puisse capter convenablement les infos dans cette haute montagne. Jack se demandait bien pourquoi il avait pu accepter d’être aussi retirer de la civilisation. Passer d’une école militaire anglaise à un chalet retiré dans les montagnes irlandaise pouvait être vu comme un changement de vie radicale. Personne n’avait pu signaler aux deux jeunes gens qu’une tempête arrivait puisque cette semaine était réservée aux révisions pour les examens du premier semestre. Et acquérir un signal téléphonique dans le coin était compliqué.

Enneigé de la tête au pied, Jack revenait de la ville avec des provisions pour les prochains jours. Il savait bien que réviser en cette fin de semaine était une chose futile et le grand blond avait décidé de passer le week-end s’occuper du chalet. La cheminée était située dans le coin de l’habitat et le barbu grimaçait en constatant que cette dernière était totalement éteinte. Jack avait besoin de se réchauffer et Eliza était certainement en train de congeler à l’étage. Il ne fallait pourtant pas des heures pour que l’endroit possède une bonne température. Un salon, une salle à manger et une cuisine. Chaque pièce était ouverte l’une sur l’autre, seules la salle de bain et la chambre du rez-de-chaussée possédait une porte. Le second lit et le bureau étaient situés au niveau de la mezzanine. L’homme grimpait les escaliers pour rejoindre la demoiselle à l’étage. « On est bloqués ici tout l'week-end... » Vu le brouillard qui s’approchait et la neige qui tombait de plus en plus, il fallait une urgence pour que l’un d'eux ne décide de sortir du chalet. Jack s’appuyait sur le coin de la rambarde, regardant Eliza avec un fin sourire. « Tu vas devoir me supporter jusqu’à c’que ça s’calme. » Tournant les talons pour redescendre, Jack s’en allait allumer la cheminée puisque le froid gagnait le chalet.


_________________

    – Old times, good times –

    « No matter what, some memories can't be replaced. Just close your eyes and smile when your world was fine. »



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 27/11/2017 Missives : 134 Points : 1295 Traits empruntés : Adélaïde kane Couleur RPs : #900050 Pseudonyme : Emi. Crédits : Emi. (ava) et beylin (signa) Je suis né(e) le : 10 novembre 1992 et j'ai donc : 25 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Wiccan et j'ai le don de : Feu Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : Co-Patronne du Frye's Bar je suis de la caste : moyenne je vis à : South Disrict
Tell Me More
Got It !

Dim 3 Déc - 13:41
Believe in the fire between us
Jack & Eliza


Le regard perdu devant sa fenêtre, Eliza suis du regard chaque petit flocon qui est en train de tomber. Avec le regard brillant tel celui d'un enfant, elle sourit. Elle avait toujours aimé la neige, malheureusement à Londres c'était loin d'être comme ici... Eliza était totalement tombée sous le charme de l'Irlande, c'était comme si d'une certaine manière elle pouvait y sentir ses racines. C'était absurde n'est-ce pas ? Pourtant elle avait cette impression d'être davantage plus proche de sa mère de cette façon. Plus concentrée sur chaque détail que la nature pouvait leur donner également. Londres lui manquait évidemment, sa famille se trouvait là-bas, mais ici elle avait également trouvé autre chose, elle se disait qu'avoir grandi dans ses paysages avaient dû être fabuleux et elle enviait cette mère qui à présent avait quitté leur vie depuis quelques années... Elle n'arrivait pas à regretter sa décision d'être partie et puis elle n'était pas seule... Jack ne l'aurait-il pas suivi, serait-elle tout de même partie à l'aventure ? C'était une question à laquelle elle refusait de répondre.

Malgré son pull en laine elle ressentait tout de même le froid commencé à traverser les tissus, signe que la cheminée avait dû s'éteindre, mais son sourire s'agrandissait lorsqu'elle entendait alors la porte d'entrée s'ouvrir signe que son ami d'enfance était rentré. Elle ne m'y pas très longtemps à l'entendre alors monter les marches qui le menait à l'étage tandis qu'elle n'avait pas bougé d'un seul pouce depuis qu'il était rentré, toujours hypnotisée par la neige qui ne cessait de tomber. Pourtant, il ne suffisait que d'entendre sa voix pour l'arracher à ce spectacle. La jeune femme tournait alors la tête vers Jack qui lui annonçait qu'ils seraient bloqués dans le chalet tous le week end, son regard se posait de nouveau vers la neige et quelque part cette annonce ne l'étonnait même pas.  Le problème restait leurs études, ils devront mettre ce repos imposé à bon escient et révisé, car si leurs examens seront sans doute repoussés, ils ne seront probablement pas totalement annulés. Lorsque son ami reprend la parole, un nouveau sourire s'affiche sur le visage de la londonienne tandis qu'elle lève également les yeux au ciel...

"Ce n'est pas ce que je fais déjà depuis des mois ? Te supporter ?"
Lâchait-elle tout sourire tout en haussant le ton sur la fin afin qu'il l'entende puisqu'il avait déjà commencé à descendre. Soupirant un instant et secouant la tête amusée, elle se levait s'arrachant au spectacle que la neige lui offrait et décidait de suivre Jack au rez-de-chaussée. Un coup d'œil lui apprenait qu'elle avait eu raison, la cheminée était éteinte, cependant la chaleur n'avaient pas totalement disparue. Le chuchotement de la cocotte-minute qui était sur le feu depuis un bout de temps maintenant parvenaient aux oreilles de la jeune femme, l'odeur se faisait également sentir. Vue les basses températures, Eliza avait mis ses talents de cuisinière à profit et préparait un bon gratin de pomme de terre... Elle toute seule, peut-être aurait-elle opté pour une soupe fait maison ? Mais ayant grandi avec deux hommes à la maison, elle savait qu'en générale ces bêtes là, ça avait besoin de nourriture qui tienne réellement au corps.

"J'espère que tu as faim." Exprimait-elle alors tout en se dirigeant vers la gazinière. Tournant un bouton pour faire sortir la pression contenue dans la cocotte, cette dernière se mettait alors presque à siffler. Revenant du côté du salon, elle s'approchait de la cheminée que Jack était en train de remettre en route. Elle devait bien l'avouée elle n'avait pas très chaud et elle venait se frotter les mains et profiter de la chaleur une fois cette dernière remise en route. Ses yeux se posaient alors sur les provisions qu'il avait ramenées. "T'es sur qu'on est coincé ici que pour le week end ?" Lâchait-elle avant de se mettre à rire légèrement. "A moins que tu n’attendes un régiment ?" Le taquinait-elle, une chose était sûr en tout cas, ils n'allaient manquer de rien. Son regard se posait sur lui se disant qu'elle était bien contente de ne pas vivre éloignée de tout, toutes seules et qu'il serait probablement toujours là pour prendre soin d'elle...


_________________
Eliza Frye
IN MY SKIN
IN THE HOLLOW OF YOUR BLACK WINGS

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

Identity Card
Arrivée à Londres : 16/11/2017 Missives : 393 Points : 2106 Traits empruntés : Travis Fimmel Petite schizophrénie : Thenos Rhodes Couleur RPs : #751717 Crédits : The Road (avatar) /// Vikinks (gifs) Je suis né(e) le : quatre juin 1989 et j'ai donc : vingt-huit ans. J'appartiens aux : humains. Actuellement, je suis : célibataire et je travaille comme : gérant et barman au Frye's, je suis de la caste : moyenne. je vis à : South District. j'offre mon allégeance : à personne en particulier et mes valeurs sont que : je tente de comprendre ces créatures qui m'entourent et de voir si elles sont aussi différentes des humains qu'on le dit.

Tell Me More
Got It !

Mar 5 Déc - 17:49
Believe in the fire between us
Eliza & Jack



     




La douce lumière provenant de la cheminée éclairait une grande partie du rez-de-chaussée. Jack n’avait pas encore ôté son manteau pour rester au chaud jusqu’à ce que le chalet ne récupère une température ambiante. Son regard se tournait vers la porte fenêtre partiellement recouverte de neige. Les flocons ne cessaient pas de tomber et cela n’allait pas s’arrêter d’aussitôt. L’homme se redressait après avoir déposer les dernières bûches au sein de la cheminée, ôta son veston et alluma la lumière puisque l’obscurité couvrait la pièce. Son corps un peu plus réchauffé depuis quelques minutes, Jack gagnait la cuisine dans l'idée de prendre quelque chose à manger. L’œil bien déposé sur la marmite, ses babines frémissaient tellement le ventre du barbu criait famine depuis des heures.

Cette matinée avait été compliquée pour le gallois qui s’était bien ennuyé à trouver des rations pour les prochains jours. Etant sûrement les derniers au courant de la tempête, Jack n’avait pas pu réaliser ses précautions à l’avance et pourtant il s’était bien renseigné sur la région avant d’y débarquer. Malheureusement, le grand blond s’était comporté comme un touriste depuis son arrivée sans réellement se décider à consacrer son temps à ses études. Il n’avait jamais été fait pour ça, Jack se demandait vraiment se pour quoi il était fait d’ailleurs. Tout ce qui le forçait à rester ici c’était elle… Sans savoir comment ni pourquoi, le gallois s’était dit qu’il allait être heureux ici et plus qu’il ne pouvait l'être à un autre endroit. C'était ainsi qu'il s'était permis de rêver.

Chaleur et confort pénétraient le chalet qui accordait un bien être à ses habitants. « J’ai croisé le vieux Edward au village tout à l’heure, c’était prévu depuis des jours… Personne n’avait pensé à nous prévenir. Mais t’aimes ça de devoir me supporter, avoue. » Un court rire retentit dans le chalet et le bruit fut coupé net lorsque les lumières des lampes se coupèrent, Jack qui avait entrepris d’engloutir une pomme allait devoir se pencher sur un problème bien plus important. « Bouge pas, j’vais voir… Les plombs ont dû sautés. » L’homme attrapait son manteau, puis l’enfilait et empoignait quelques outils dans le but de régler le soucis au plus vite.

A peine la porte fut ouverte que Jack du grimper la haute bosse de neige entassée devant la porte, refermant cette dernière derrière-lui. Le vent était violent et le barbu ne pouvait rien discerner au-delà de dix mètres. Ses jambes s’enfonçaient dans la neige à chaque fois qu’il faisait un pas, les flocons et la fine pluie faisaient en sorte de lui refroidir le visage jusqu’à ce qu’il ne sente plus celui-ci. Le gallois prenait une profonde inspiration et parvenait, petit à petit, à atteindre son objectif qu’était l’abri dans lequel le disjoncteur se trouvait. L’endroit était collé au chalet et la vieille porte était tombée à cause de la neige. «  Merde… » La portière couvrant le disjoncteur avait elle aussi éclatée, emmenant la poignet qui forçait à mettre le courant, à se fendre en deux. L’homme regagnait sa demeure qui était une fois de plus plongée dans l’obscurité. « On est privé d’électricité jusqu’à la fin de la tempête. L’intégralité du disjoncteur à besoin de réparation et j’peux rien faire dans ses conditions. » Disait-il à Eliza avec agacement. Jack avait pourtant dans l’idée de rejoindre une nouvelle fois le village plus bas dans la montagne pour récupérer du matériel, l’aidant à rétablir le courant. Le jeune homme soupirait longuement en cherchant une solution au problème. Debout face à la baie vitrée, les mains dans les poches et le regard égaré dans ses pensées, Jack sentait son envie d’y aller accroitre. Reprenant ses esprits une seconde, le grand blond savait bien qu’en s’aventurant dans ce froid glacial il allait sans doute y rester.

Encore et toujours en recherche de résolution, Jack rejoignait la table à manger pour y disposer trois chandeliers et y allumait les bougies. C’était pour le moment le seul moyen de s’éclairer convenablement et il était certain pour l’homme qu’Eliza apprécierait l’ambiance. Rejoignant la jeune femme auprès de la cheminée, il ne pouvait pas s’empêcher de l’observer, celle qui était sa seule raison de rester ici alors que tant de choses le rappelaient à Londres. Son visage se plaçait au-dessus de l’épaule de son amie, le barbu ayant le regard plongé dans les flammes. « Tu t’es donné autant de mal pour moi ? » Loin d’être un spécialiste en la matière, Jack avait rapidement analysé les multiples épluchures sur le plan de travail. Eliza aurait très bien pu faire réchauffer de la nourriture en boite et pourtant, la jeune femme semblait être au petit soin pour le gallois qui en était fort ravi. « Impatient de goûter à ton talent. » Son regard bleuté croisait celui maronné de son amie, sentant étrangement son visage aimanté par le sien. Jack baissait légèrement le visage et souriait. « On est bloqué et on a plus d'électricité... Quel bonheur. » Une mince couche de sarcasme ne pouvait aucunement faire de mal dans une pareille situation.


_________________

    – Old times, good times –

    « No matter what, some memories can't be replaced. Just close your eyes and smile when your world was fine. »



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 27/11/2017 Missives : 134 Points : 1295 Traits empruntés : Adélaïde kane Couleur RPs : #900050 Pseudonyme : Emi. Crédits : Emi. (ava) et beylin (signa) Je suis né(e) le : 10 novembre 1992 et j'ai donc : 25 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Wiccan et j'ai le don de : Feu Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : Co-Patronne du Frye's Bar je suis de la caste : moyenne je vis à : South Disrict
Tell Me More
Got It !

Sam 9 Déc - 12:29
Believe in the fire between us
Jack & Eliza


Un léger sourire s'échappe d'entre les lèvres de la demoiselle lorsqu'elle entend son ami lui répondre de la cuisine. Oui elle aimait devoir le supporter, sinon elle ne lui aurait pas demandé de le suivre jusqu'en Irlande n'est-ce pas ? D'ailleurs il ne s'agissait pas réellement de devoir le supporter. Leurs caractères respectifs s'accordaient plutôt bien, même très bien depuis très longtemps. C'était un réel soulagement de l'avoir à ses côtés en permanence... Elle l'espérait qu'il le savait, Eliza n'était pas réellement du genre à se livrer en permanence, même s'il avait été un réel soutient lorsqu'elle avait perdu sa mère, il avait été son roc lui permettant de garder la tête hors de l'eau et pour cela elle lui en était restée reconnaissante et sans doute même bien plus... Elle n'eut pas le temps de lui répondre, ni même de le rejoindre, dans la seconde qui suivait, ils se retrouvaient dans le noir ou presque, proche de la cheminée, les flammes éclairaient la pièce autour d'elle. Eliza ne put tout de même s'empêcher de refermer ses bras autour d'elle. Heureusement que la cheminée elle n'était pas électrique.

Elle entendait Jack et le voyait déjà partir, malheureusement elle n'était pas certaine qu'il accède à quoique ce soit... La tempête redoublait d'ardeur et même si Eliza adorait la neige elle savait très bien que cela allait être un réel problème ces prochains jours... Pourquoi est-ce qu'elle ne paniquait pas ? Pourquoi est-ce que le calme régnait sur ses traits ? Parce qu'il était là, et elle savait qu'elle ne risquerait rien... Elle retournait à son tour dans la cuisine, heureusement leur gazinière était au gaz, ils n'auront pas besoin d'électricité pour faire à manger. Elle attrapait deux assiettes, des couverts et deux verres et allait installer tout cela sur la table. Le fait que Jack était déjà de retour sans que la lumière se soit rallumé ne lui disait rien qui vaille et il lui confirmait dans les secondes qui suivait... Pas d'électricité pendant plusieurs jours... L'inquiétude cette fois commençait enfin à se lire sur son visage, un trait venait froisser son front. Certes ce n'était pas la fin de monde, mais cela allait être tout de même embêtant... Ils allaient devoir utiliser des bougies pour tout... En avaient-ils assez ?

"Si tu avais envie d'un bon vieux film catastrophe... Il n'y avait qu'à demander tu sais, tu n'étais pas obligé de te donner tout ce mal." Plaisantait-elle. La plaisanterie l'aidait à contrôler en réalité l'inquiétude qui la gagnait... Ils seront loin de tout pendant des jours... Et elle commençait à devenir légèrement paranoïaque et se demander ce qui pourrait leur arriver en plus de tout ça... Elle se contrôlait, ne se laissait pas submergée par les émotions, pourtant elle n'en était pas très loin, en cet instant elle se mettait à imaginer ses bras fort et puissant autour d'elle. Son regard se posait sur son ami qui lui semblait perdu devant la baie vitrée, lui aussi semblait s'inquiéter, elle laissait alors ses propres émotions de côté et cherchait à le rassurer, toujours proche de la cheminée ce qui était devenue leur seule source de chaleur pour les jours à venir. "Ça va aller. " Disait-elle doucement. "On devrait pouvoir survivre, ce n'est pas vivre quelques jours dans le noir qui vont nous faire peur n'est-ce pas ?" Tentait-elle de le rassurer, oui c'était sans doute le monde à l'envers, elle tentait elle-même de se convaincre de ses propres mots en réalité. Lorsqu'elle le vit s'approcher de la table à manger sur laquelle elle avait posé leurs couverts quelques minutes plutôt, elle souriait, elle avait également pensée à la même chose. Une part d'elle ne put s'empêcher de le taquiner.

"Dîner aux chandelles ?" Un sourire en coin étirait ses lippes, même si bien sur ce n'était pas encore le dîner. Elle le suivait du regard tandis qu'il revenait vers elle, à sa question elle haussait simplement les épaules. "N'est-ce pas ce que tu fais toi aussi ?" demandait-elle tandis que son regard noisette tombait dans celui de l'homme devant elle. "Et puis n'espère pas trop, si ça se trouve je l'ai complètement raté." Lâchait-elle en souriant, la recette lui venait de sa mère à vrai dire elle n'en avait pas raté une seule fois, mais il suffisait d'une seule pas vrai ? Il reprend encore une fois la parole et elle sourit de nouveau, c'était connu elle avait toujours eu plus d'optimiste que lui. "Ça pourrait être pire non ? Tu pourrais être coincé en bien plus mauvaise compagnie." Lâchait-elle un instant tentant de garder son sérieux avant de rire. "Allez vient, j'ai au moins de quoi te remonter le moral." Lâchait-elle tandis qu'elle s'apprêtait à aller chercher leur repas, au moins, ils ne mourront pas de faim ! Du moins elle espérait !


_________________
Eliza Frye
IN MY SKIN
IN THE HOLLOW OF YOUR BLACK WINGS

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

Identity Card
Arrivée à Londres : 16/11/2017 Missives : 393 Points : 2106 Traits empruntés : Travis Fimmel Petite schizophrénie : Thenos Rhodes Couleur RPs : #751717 Crédits : The Road (avatar) /// Vikinks (gifs) Je suis né(e) le : quatre juin 1989 et j'ai donc : vingt-huit ans. J'appartiens aux : humains. Actuellement, je suis : célibataire et je travaille comme : gérant et barman au Frye's, je suis de la caste : moyenne. je vis à : South District. j'offre mon allégeance : à personne en particulier et mes valeurs sont que : je tente de comprendre ces créatures qui m'entourent et de voir si elles sont aussi différentes des humains qu'on le dit.

Tell Me More
Got It !

Lun 11 Déc - 11:49
Believe in the fire between us
Eliza & Jack



     




Avec ce manque évident de lumière, le chalet empruntait une ambiance sombre, mais apaisante. Jack en avait tellement besoin, voulant oublier ce qui s’était passé ses dernières années et ce matin… Tout ce qu’il pouvait déterminer comme étant ses démons, ses cicatrices. Ces éléments qui détermineraient ses choix futurs, ses erreurs et provoqueraient ses peines. Le barbu avait décidé, il était le seul maître de sa destinée. Mais, s’il n’était pas en ce lieu où pouvait-il être ? Encore au front à traquer les vilains et à protéger une population ? Ce pourquoi il était probablement fait après tout ? Sans doute que son absence auprès d’Eliza ne pouvait être que la pire erreur de sa vie, pour elle, pour lui. L’évènement de ce matin en était la preuve formelle. Non, jamais Jack ne l’aurait laissée seule… Pour rien au monde.

Son regard ne quittait pas les flammes qui semblaient l’envouter, forçant l’homme à se rappeler de mauvaises choses. Si la demoiselle savait toute la vérité, elle allait couper les ponts, s’isoler dans le chalet et partir le moment propice. Alors, le gallois se plongeait dans l’instant présent, celui où il était à ses côtés devant ce feu de cheminée ensorcelant. Son esprit faisait la paix avec lui-même. Le regard bleuté du grand blond ne quittait pas celui de son amie, se sentant bien et apaisé. C’était celle qui lui fallait et il ne le savait que trop bien. Son envie de la prendre dans ses bras, la serrer contre lui et de lui dire tout ce qu’il ressentait… Jack y pensait tellement fort qu’Eliza pouvait presque l’entendre.

Revenant à la réalité, le gallois écoutait ce que son amie avait à lui dire. Il souriait quand celle-ci s’amusait à lui balancer des piques à la tronche. L’ambiance régnait à l’intérieur du chalet qui se rafraichissait étrangement, minute après minute. Dans la buanderie pour attraper quelques bougies, Jack soupirait un instant en entendant le sujet sur les films catastrophes. « Dans tous les cas, tu as le héros avec toi. » Pouffant brièvement, le jeune homme disposait les éléments de cire dans les quatre coins du chalet sans pour autant allumer la totalité de ceux-ci. « Survivre à l’obscurité oui, mais au froid c’est moins sûr. » Le seul chauffage qui était encore en état de marche se trouvait être la cheminée. Le chauffage électrique branché dans le salon était bien évidemment hors d’usage et les deux jeunes gens semblaient obligés de ne pas trop s’éloigner de la cheminée, ni l’un de l’autre.

La table et le repas étaient prêts, Jack n’attendait plus que ça. Son ventre criait famine et son regard suppliait Eliza de le servir. Cette dernière affirmait que lui aussi ce donnait du mal pour elle… Le grand blond souriait  tout en la fuyant du regard. « Evidemment. Faut bien que je prenne soin de toi. » Continuant leur conversation autour du repas, Jack affichait visage ravi en voyant sa gamelle, puis souriait encore uns fois. « Bah écoute, si je meurs en avalant ça, prend soin de ma dépouille. » Le repas était fort délicieux et l’ancien militaire s’étirait après avoir engloutit les quelques mets. « T’es vraiment la reine des lieux. » Expirant tout son bien être, Jack observait l’air expiré visible sous basse température. L’homme se levait pour toucher les parois du chalet avec un air interrogé. C’est bien ce qui lui semblait, la demeure se refroidissait plus rapidement qu’elle ne chauffait. Alors, Jack attrapait un plaid pour le mettre autour d’Eliza, celle-ci étant encore assise à table. « N’attrape pas froid. Et si c’n’est pas assez pour toi, je suis là, moi. » Toujours souriant, peut-être voulant aussi cacher un minimum les apparences, Jack effectuait un clin d’œil et déposait un baiser sur le front de son amie. « J’m’occupe de tout. » Disait-il, se voulant le plus rassurant possible. Les assiettes vides et les estomacs bien remplis, le barbu débarrassait la table et s’en allait quelques minutes dans la cuisine pour effectuer la corvée qu’il détestait le plus : la vaiselle.

L'esprit toujours hésitant, son regard jonglait entre les assiettes, les couverts et Eliza qui envahissait ses pensées encore et encore. Que devait-il faire de plus ? Etait-ce déjà trop ? Jack ne voulait rien gâcher et pourtant… C’était une chose qu’il faisait si bien.


_________________

    – Old times, good times –

    « No matter what, some memories can't be replaced. Just close your eyes and smile when your world was fine. »



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 27/11/2017 Missives : 134 Points : 1295 Traits empruntés : Adélaïde kane Couleur RPs : #900050 Pseudonyme : Emi. Crédits : Emi. (ava) et beylin (signa) Je suis né(e) le : 10 novembre 1992 et j'ai donc : 25 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Wiccan et j'ai le don de : Feu Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : Co-Patronne du Frye's Bar je suis de la caste : moyenne je vis à : South Disrict
Tell Me More
Got It !

Lun 25 Déc - 19:38
Believe in the fire between us
Jack & Eliza


La tempête ne tombait pas réellement au bon moment et tout ça n'était pas fait pour rassurer la jeune femme, pourtant une présence l'aidait à ne pas paniquer, celle de Jack. Eliza savait au fond d'elle que tant qu'il serait là elle ne craindrait rien. Elle en ai intimant convaincue. Il n'était pas très loin de la vérité lorsqu'il parlait de héro, en tout cas il était le sien. Elle riait légèrement avec lui, ne montrant pas le genre de pensée qui lui passait par la tête. Il était vrai que le froid se faisait déjà sentir et que cela allait être pire... Heureusement qu'ils avaient une cheminée qui serait sans doute leur seule source de chaleur pour ces prochains jours, elle espérait qu'ils auraient assez de bois. Elle se promettait aussi de faire d'autres repas de ce genre, bien chaud et qui tenait au corps, elle savait aussi que cela plairait sans doute à son ami d'enfance... Parfois elle se surprenait à imaginer plus... Mais... C'était normal n'est-ce pas ? Après tout il était celui qui la connaissait le plus... Ce qui était le plus troublant c'était que quelques fois, elle avait l'impression que Jack désirait la même chose... Quoiqu'il en soit jamais aucun des deux n'avaient tenté quoique ce soit. A table, sa remarque la fit rougir, elle se demandait s'il lisait dans ses pensées, mais ce n'était pas possible n'est-ce pas ? Elle finissait par rire au fil de la conversation.

"J'en prendrais soin, promis." Elle riait, mais elle espérait sincèrement ne pas avoir besoin de le faire. Fort heureusement elle avait hérité du don de sa mère en cuisine et le repas était un délice pour leurs papilles, les réchauffant au passage tout de même un peu. Un sourire, quelques rougissements répondaient à son compliment, totalement démesuré, mais qu'elle n'osait pas contredire pour une fois. Lorsqu'il se lève son regard le suit, d'abord lui sans pouvoir s'en empêcher pendant quelques secondes ensuite elle se rend compte de ce qu'il est en train de faire, la jeune femme fronce alors les sourcils en le voyant prendre le plaid... Comprenant que la cheminée n'allait sans doute pas suffire... Son regard est reconnaissant lorsqu'il pose le plaid sur ses épaules, Eliza se laisse doucement appuyé contre Jack tandis que ses yeux se ferme lorsqu'il dépose un baiser sur son front. Elle ne pouvait pas le nier, elle aimait lorsqu'il s'occupait d'elle ainsi.

"Tu veux me servir de plaid toi aussi ?"
Plaisantait-elle, avant de se rendre compte que sa phrase pouvait tendancieuse, tout comme la sienne finalement, joueront-ils encore longtemps au jeu du chat et de la souris ? Le repas terminé, Eliza avait tout de même légèrement plus chaud, elle souriait en voyant Jack faire la vaisselle, combien de femmes rêveraient-elle d'être à sa place en cet instant ? Elle savait en plus combien il n'aimait pas cela, elle aurait pu simplement s'y coller, elle savait en revanche que lorsqu'il avait décidé quelque chose, en générale elle avait peu de chance de le faire changer d'avis, tout dépendait du sujet bien évidemment... « J’m’occupe de tout. » Cette phrase tourne dans sa tête, cette phrase lui fait du bien, parce qu'elle sait qu'il tiendra parole, parce qu'elle sait que oui elle ne craint rien tant qu'il est là. Le silence s'installe et n'est entre coupé que par le bruit de la vaisselle, de l'eau ou encore les crépitements de la cheminée, cependant la jeune femme sent les regards de son ami posés sur elle... Et elle n'est pas en reste si bien que parfois lorsque leurs regards se croisent, son sourire se fait gêné, timide tandis qu'elle fuit, cherchant autre chose à regarder avant de ne pas pouvoir s'empêcher de revenir à lui... Il fallait sûrement être aveugle pour ne pas comprendre ce qui se passait depuis un moment maintenant entre eux, pourtant Eliza tout comme Jack n'avaient rien tentés dans cette direction. Le plaid sur les épaules, elle allait s'installer juste à côté de la cheminée afin d'obtenir le plus de chaleur possible. Son regard se pose une nouvelle fois sur Jack, ses bras, elle pense alors au confort qu'elle aurait certainement si elle les avait autour d'elle... Puis soudain elle se tourne et regarde le feu qui crépite, ce disant que non, elle ne devrait pas avoir ce genre de pensée en tête, ce n'était pas bien...



_________________
Eliza Frye
IN MY SKIN
IN THE HOLLOW OF YOUR BLACK WINGS

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

Identity Card
Arrivée à Londres : 16/11/2017 Missives : 393 Points : 2106 Traits empruntés : Travis Fimmel Petite schizophrénie : Thenos Rhodes Couleur RPs : #751717 Crédits : The Road (avatar) /// Vikinks (gifs) Je suis né(e) le : quatre juin 1989 et j'ai donc : vingt-huit ans. J'appartiens aux : humains. Actuellement, je suis : célibataire et je travaille comme : gérant et barman au Frye's, je suis de la caste : moyenne. je vis à : South District. j'offre mon allégeance : à personne en particulier et mes valeurs sont que : je tente de comprendre ces créatures qui m'entourent et de voir si elles sont aussi différentes des humains qu'on le dit.

Tell Me More
Got It !

Mer 27 Déc - 6:06
Believe in the fire between us
Eliza & Jack



     




Tentant de faire abstraction de ses échos du passé qui resurgissaient, Jack concentrait son regard sur son amie. Cette sensation si étrange de ressentir quelque chose de plus fort pour cette femme qui était une amie de longue date… La sœur de son meilleur ami, celle qui s’était juré de protéger en l’absence du frère Frye. Tout allait bien depuis leur arrivé, Eliza paraissait assez ravie de sa vie en compagnie du barbu. Ce dernier s'en contentait, cela faisait en quelque sorte son bonheur et à l’heure actuelle, il n’avait pratiquement plus qu’elle. Le grand blond savait sa mère mourante, prête à passer de l’autre côté pour rejoindre son mari. Jack s’en voulait de l’avoir laissée seule, agonisant dans son lit à vivre ses derniers jours en compagnie d’une infirmière qu’elle ne connaissait que très peu. Trouve enfin celle qui comblera ton coeur. Lui avait dit sa génitrice, forçant ensuite son fils à accompagner Eliza en Irlande. Dans sa vie, le gallois avait du faire bon nombre de choix, tous plus compliqués les uns que les autres. Se confrontant à des dilemmes que jamais il n’avait pu imaginer auparavant. Sans doute que celui de ce matin était bien le plus difficile qu’il ait fait, mais c’était pour elle, pour Eliza.

Ses manches encore remontées, Jack discernait une tache de sang sur son avant-bras. Un coup d’œil vers la jeune femme et l’homme supprimait le liquide rougeâtre sur son corps. Qu’avait-il bien pu faire au matin pour avoir de l’hémoglobine sur la peau ? Etait-ce le sien ou celui d’un autre ? Son museau était propre et aucune plaie nulle part. Jack avait fait quelque chose de mal et les remords commençaient à cavaler dans sa caboche. Un verre venait caresser le parquet de la cuisine et se fêler en mille morceaux, forçant le jeune homme à revenir à lui. Un sourire pour masquer sa quiétude, le grand blond était doué pour dissimuler ses émotions. « Décidément... C'est bien ma veine. » Un présage traduisant que son univers s'écroulait petit à petit. La demoiselle serait la seule chose qui allait lui rester. L'homme s’agenouillait ensuite, récupérant les quelques fragments de verre dispersés. Jack s’arrêtait un instant, puis fermait les yeux. Profite de ces moments avec elle. Rien d’autre. Se disait-il, reprenant ensuite son ouvrage avec un enthousiasme toujours aussi faussement vrai.

La cuisine et le reste de la vaisselle nettoyés, Jack passait une nouvelle fois de l’autre côté du comptoir. Eliza exprimait son envie subtile à ce que son ami vienne l’entouré de ses bras. Le gallois souriait timidement quand il se retrouvait derrière elle, au milieu de la pièce à tenter de capter un signal téléphonique, en vain. Son expression faciale se changeait d’un seul coup, un soupire s’extirpait d’entre ses babines. « Oublions le reste du monde pour quelques temps. » Un regard ravi s’affichait ensuite, communicant à Eliza toute la joie que Jack pouvait ressentir à ce moment. Il était chose ardu pour lui de sauter de joie, mais l’ex-militaire faisait de son mieux, au moins pour que la jeune femme puisse aussi témoigner de ses émotions. L’envie d’être à ses côtés… Jack en avait de plus en plus l’envie. Avoir cette femme dans le creux de ses bras, sentir son corps contre le sien… Et pourtant, ils se connaissaient depuis tant d’années. Serait-ce une erreur de vouloir tenter quelque chose ? Si Eliza le repoussait, l'ambiance pouvait devenir glaciale dans ce chalet qui peinait à chauffer. Mais Jack n’aimait pas trop réfléchir aux conséquences, se perdant dans des suppositions qui allaient le mettre en totale manque de confiance. Alors, sans trop présumer, le grand blond venait déposer son derrière près de celle pour qui il s'était épris. Son regard illuminé par la lumière de la cheminée venait se plonger dans celui d’Eliza. Ses lèvres finement sèches (merci le froid) et les douces lippes de la demoiselle venaient s’entrechoquer. Le gallois sentait son sang se réchauffer, puis son corps se mit à frémir. Ô grand jamais, Jack n’avait ressenti de tels sentiments… Pas aussi sincères.


_________________

    – Old times, good times –

    « No matter what, some memories can't be replaced. Just close your eyes and smile when your world was fine. »



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 27/11/2017 Missives : 134 Points : 1295 Traits empruntés : Adélaïde kane Couleur RPs : #900050 Pseudonyme : Emi. Crédits : Emi. (ava) et beylin (signa) Je suis né(e) le : 10 novembre 1992 et j'ai donc : 25 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Wiccan et j'ai le don de : Feu Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : Co-Patronne du Frye's Bar je suis de la caste : moyenne je vis à : South Disrict
Tell Me More
Got It !

Ven 29 Déc - 18:24
Believe in the fire between us
Jack & Eliza


Le plaid sur ses épaules, installée près du feu, ses pensées se perdent se mélanges tandis qu'elle pense à tout ce qui leur est arrivé depuis qu'ils sont ici et même avant. A la façon dont ils se sont rapprochés, à ce que cela pourrait vouloir dire, où à ce qu'elle aimerait que cela puisse vouloir dire... C'est le fracas du verre qui se brise qui la tire de sa rêverie tandis qu'elle tourne alors le visage vers la cuisine, elle se penche alors, mais ne bouge pas en voyant que Jack avait déjà la situation bien en main, comme toujours... oui comme toujours, Jack est parfait, c'est sans doute l'homme dont plein de fille aimerait avoir dans leur vie... Toujours aussi serviable, aussi attentionné, toujours prêt à faire tout ce qu'il pouvait pour la comblée, comment résister ? Comment ne pas simplement se laisser tenter par cette idée que cela pourrait être plus qu'une amitié ? L'esprit d'Eliza déraille, mais il déraille depuis un moment, la question était combien de temps tiendrait-elle avant qu'elle ne puisse plus garder tout cela pour elle ? Elle entendait les pas de Jack se rapprocher d'elle, tentant très certainement de trouvé du réseau, en vain... Pendant ces quelques jours, ils seront seuls, uniquement lui et elle dans ce chalet, isolé du reste du monde... Le regard d'Eliza brillait malgré elle d'un désir étouffé depuis longtemps lorsqu'elle semblait lire la même chose dans celui de son ami. En entendant sa phrase, elle relève la tête, cherchant à comprendre ce qu'il voulait dire par là. Oublier le monde, ne penser qu'à eux, cela ne semblait d'ailleurs pas être difficile à réaliser, même la météo semblait de son avis...

Son cœur s'emballe lorsqu'il s'approche, elle le ressent, la tension est forte entre eux... De là où elle se trouvait elle pouvait presque entendre les rouages de son cerveau se mettre en marche et elle se demandait à quoi il pouvait bien pensée, ce qui  pouvait le mettre dans cet état, lorsqu'elle allait prendre la parole, il venait alors s'asseoir près d'elle, son souffle se bloquait alors dans sa gorge, sans savoir ce qui allait suivre, inconsciemment c'était comme si elle le sentait, comme si son corps s'y était préparé, ses mains deviennent moites, les battements de son cœur, assourdissant et le monde s'arrête enfin de tourner lorsque ses lèvres se trouvent liées à celles de Jack... Combien de fois s'était-elle imaginé la scène ? Et pourtant ses pensées étaient bien loin de la réalité, ses lippes n'ont jamais été aussi douce qu'en cet instant... L'intensité était-elle qu'elle semblait vouloir la consumer sur place. Passer le cap de la surprise, ses lèvres s'entrouvraient, se mouvaient contre celles du gallois répondant au baiser avec autant d'ardeur que lui... Elle fondait sur place peinant à croire que cela arrivait réellement... Instinctivement ses bras s'enroulent autour de sa nuque le rapprochant d'elle, recherchant bien évidemment sa chaleur, mais aussi beaucoup plus. Son contact, ses bras, dans lesquels elle avait si souvent rêvé de se retrouver de cette manière-là.

Combien de temps durait le baiser ? Elle ne pouvait le dire, c'était comme un moment suspendu dans le temps, leur bulle, oublier le reste du monde prenait enfin sens dans son esprit... Et si c'était de cette façon, elle voulait bien oublier tout ce qu'il voulait... Lorsque leurs lèvres se décollaient afin que chacun puisse reprendre son souffle, le cœur d'Eliza battait à tout rompre et sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration qui s'était faite plus rapide, cependant elle ne put s'empêcher de glisser... "Tu en a mis du temps..." lâchait-elle alors avant de sourire tout contre ses lèvres. Naturellement, sa bouche revenait contre la sienne, comme si au plus profond d'elle, elle avait besoin de rattraper tout ce temps pendant lequel ils n'avaient fait que se tourner autour... Ou alors ce besoin d'en profiter avant de se rendre compte qu'elle était simplement en train de rêver et que Jack était encore en train de faire la vaisselle...



_________________
Eliza Frye
IN MY SKIN
IN THE HOLLOW OF YOUR BLACK WINGS

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

Identity Card
Arrivée à Londres : 16/11/2017 Missives : 393 Points : 2106 Traits empruntés : Travis Fimmel Petite schizophrénie : Thenos Rhodes Couleur RPs : #751717 Crédits : The Road (avatar) /// Vikinks (gifs) Je suis né(e) le : quatre juin 1989 et j'ai donc : vingt-huit ans. J'appartiens aux : humains. Actuellement, je suis : célibataire et je travaille comme : gérant et barman au Frye's, je suis de la caste : moyenne. je vis à : South District. j'offre mon allégeance : à personne en particulier et mes valeurs sont que : je tente de comprendre ces créatures qui m'entourent et de voir si elles sont aussi différentes des humains qu'on le dit.

Tell Me More
Got It !

Lun 8 Jan - 6:00
Believe in the fire between us
Eliza & Jack



     




L'intégralité de son corps frémissait. Son cœur palpitait, tandis que son être entier désirait s’abandonner à elle. Les paupières du grand blond se fermaient, son esprit se vidait et les frissons le parcouraient. Un moment qu’il avait pu imaginer quelques fois, depuis plusieurs années même. C’était comme s’il s’était destiné à le faire un jour ou l’autre, comme si pour lui, ce moment était ce qu’il avait planifié et attendu durant toute sa vie. C’était peut-être précipité de venir s’asseoir d’un seul coup et de passer à l’acte, mais c’était bon… C’était une chose dont il avait tellement envie. Le gallois savait bien que cela allait arrivé, que même Eliza attendait patiemment que Jack termine par se bouger. Il s’était enfin décidé à agir… Enfin décidé à être heureux.

Les lèvres des deux jeunes gens continuaient leur danse l’une contre l’autre. Les bras de la sublime brune venaient enlacer la nuque de Jack, ce dernier laissant son amie s’approcher de lui. Son envie de la prendre contre lui fut rapidement comblée et les bras du grand blond passaient autour du corps de la demoiselle. Un moment très attendu par ces deux amis d'enfance qui finissaient enfin par détacher leurs lippes. Il savait qu’elle aimerait, mais Jack n’arrivait pas à comprendre lui-même pourquoi avait-il mit autant de temps… Son cœur s’emballait, son visage laissait un sourire amusé apparaître. Un regard bien plus charmeur qu’il ne l’avait jamais été prenait aussi place sur son faciès. « Eh bah... J’attendais le moment parfait. » Il était vrai que le gammpos avait eu bon nombre d’occasions pour entreprendre un baiser avec Eliza, mais jamais l’atmosphère n’avait été aussi parfaite qu’à cet instant… Un chalet éclairé à la cheminée, obligés de rester l’un près de l’autre pour se réchauffer, le paysage, l’Irlande… Tout ce tableau était le déclencheur de sa décision.

Quelques échanges de regards, des sourires à ne plus savoir quoi en faire, Jack laissait sa tendre amie reprendre un nouveau baiser. Son état ne changeait pas, son corps tout entier continuait de s’emballer et de la désirer. Elle, rien qu’elle. Les doigts d’une de ses mains parcouraient la douce chevelure d’Eliza. Oubliant le reste du monde, galvanisant ses forces restantes, le gallois déposait le dos de son amie sur le tapis en poil synthétique. Tout en continuant de frapper ses lippes contre les siennes, il ajoutait une totale passion dans son ouvrage. Son autre main caressait le cou de la demoiselle avec tendresse, alors que l’homme rompait ce second baiser. « Il fait chaud d’un coup… Ahem. » Un sourire gêné après s'être racler la gorge, Jack tentait de blaguer avec légèreté dans l’objectif de faire redescendre la pression. Il n’était certainement pas l’homme le plus doué du monde, mais il n’allait pas forcer Eliza à faire quoi que ce soit qui pouvait la mettre mal à l’aise.

Une fois de plus, le grand blond laissait une de ses mains se balader dans les cheveux de sa dulcinée, puis lui fit parcourir la joue de la jeune femme. Ce moment était parfait et Jack ne voulait plus migrer dans une autre et quelconque direction. Son but, son rêve était présent devant lui. Ses yeux ne quittaient pas les siens et sa bouche se glissait dans le creux du cou d’Eliza pour l’embrasser. Relevant doucement le menton vers son amie, Jack lui souriait une nouvelle fois, venant pour la troisième fois, échanger un baiser passionné en sa compagnie. Il liait ensuite ses doigts de chaque main avec les siens, heurtant les revers de ces derniers de la jeune femme contre le tapis. Les mêmes émotions revenaient et s’intensifiaient, forçant Jack à se coller contre Eliza. Cette réalité semblait être un rêve et pourtant tout était vrai.


_________________

    – Old times, good times –

    « No matter what, some memories can't be replaced. Just close your eyes and smile when your world was fine. »



Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Sorcière

Identity Card
Arrivée à Londres : 27/11/2017 Missives : 134 Points : 1295 Traits empruntés : Adélaïde kane Couleur RPs : #900050 Pseudonyme : Emi. Crédits : Emi. (ava) et beylin (signa) Je suis né(e) le : 10 novembre 1992 et j'ai donc : 25 ans J'appartiens aux : Sorciers au rang de : Wiccan et j'ai le don de : Feu Actuellement, je suis : Célibataire et je travaille comme : Co-Patronne du Frye's Bar je suis de la caste : moyenne je vis à : South Disrict
Tell Me More
Got It !

Mar 9 Jan - 23:54
Believe in the fire between us
Jack & Eliza


Le souffle court, le cœur qui se met à battre comme si elle se mettait à courir un marathon pour la première fois de sa vie, elle a le vertige... Elle tombe, elle tombe dans ses bras. Combien de fois en avait-elle rêver ? Combien de fois avait-elle imaginer le goût de ses lèvres ? Maintenant qu'elle y goûtait pour de vrai, elle pouvait se rendre compte qu'elle était à des années lumières de ce qu'elle imaginait. Elle pourrait rester des heures à l'embrasser à rattraper tout ce temps qu'ils avaient perdu à se tourner autour... D'ailleurs elle le lui disait qu'il avait mis du temps ! Avait-il eu peur de se faire rejeter ? Avec le temps n'était-elle pourtant pas devenue un véritable livre ouvert pour lui ? N'avait-il pas réellement deviné ce qu'elle éprouvait ? A moins que tout comme elle, il avait seulement peur de se lancer, que les choses changent à jamais entre eux... Elle se retrouve là, dans ses bras et toutes ses peurs de sont envolées au moment même où ses lèvres étaient venues s'écraser contre les siennes. Elle sourit face à sa réponse, elle regarde autour d'eux, il était vrai que le moment était peut-être tardif en revanche tout était parfait... En y réfléchissant peut-être qu'elle n'aurait pas voulu que ça se passe autrement. Leurs bouches se retrouvent, la passion les dévorent, il si facile de se laisser aller dans ses bras. Ses doigts dans ses cheveux la rendaient folle, elle adorait vraiment ça. Leur bulle se formait et elle en oubliait presque cette tempête qui au final était un peu l'élément déclencheur de leur rapprochement. Elle se laissait guider, elle suivait ses gestes, atterrissait sur le tapis, malgré le manque de chaleur de ce chalet, la température elle ne cessait de grimper entre eux à croire que bientôt ils n'auraient même pas besoin de la cheminée... Elle sourit et ne peut s'empêcher de rire légèrement lorsqu'il reprend la parole.

"Il faut croire que nous avons notre propre chauffage..." Répondait-elle amusée, son regard se perdait dans le sien, elle comprend sa gêne et elle ne veut pas qu'il soit gêné, n'avaient-ils pas assez attendu ? Ses doigts dans ses cheveux ? Elle en ronronnerait si elle pouvait. Un soupire s'échappe alors de ses lèvres tandis qu'elle se retrouve bercée dans toute sa tendresse... Sa bouche retrouve la sienne, c'était comme si à présent ils ne savaient plus faire autrement, cela devenait une envie, un besoin... Ils en voulaient plus, se désiraient... Leur intensité ne faisait que s'amplifier, ses doigts liés aux siens, elle s'y agrippait tandis qu'elle laissait leur corps s'exprimer. Sa langue se faufilait, allait retrouver la sienne, se laissant emporter dans un ballet des plus sensuels... Les secondes défilent et Eliza se retrouve haletante, recherchant de l'oxygène la forçant à quitter de nouveau ses lèvres. Les siennes devaient commencer à rougeoyer à cause ou grâce à leur baiser... Peut-être bien que ses joues aussi, surtout lorsqu'elle pensait à cette phrase qui allait s'échapper sous peu de ses lippes...

"C'est vrai qu'il faut chaud..." chuchotait-elle tout proche de son oreille, avant de chercher son regard, le rouge lui montait au nez avant même qu'elle ne continue sur sa lancée... "Je... Je crois qu'il faudrait enlever quelques couches..." Laissait-elle échapper en désignant ses vêtements du regard... L'invitation ne pouvait pas être plus clair, mais peut-être qu'elle allait trop vite pour lui ? Il avait mis temps de temps à se décider, peut-être que ce n'était pas ce qu'il avait en tête ? Elle ne pouvait s'empêcher de le questionner par le regard, de chercher son approbation par peur de brûler les étapes... La vérité était qu'en cet instant elle brûlait pour lui, d'un feu aussi ardent que celui de la cheminée, si ce n'est plus... Elle allait finir par se consumer... "Si tu es d'accord..." Lâchait-elle avec un sourire gênée venant déposer un baiser sur son menton, puis sur sa mâchoire, remontant le long de celle-ci et de redescendre jusqu'à la commissure de ses lèvres, elle frôlait alors ses dernières en attente de savoir ce qu'il désirait...



_________________
Eliza Frye
IN MY SKIN
IN THE HOLLOW OF YOUR BLACK WINGS

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain

Identity Card
Arrivée à Londres : 16/11/2017 Missives : 393 Points : 2106 Traits empruntés : Travis Fimmel Petite schizophrénie : Thenos Rhodes Couleur RPs : #751717 Crédits : The Road (avatar) /// Vikinks (gifs) Je suis né(e) le : quatre juin 1989 et j'ai donc : vingt-huit ans. J'appartiens aux : humains. Actuellement, je suis : célibataire et je travaille comme : gérant et barman au Frye's, je suis de la caste : moyenne. je vis à : South District. j'offre mon allégeance : à personne en particulier et mes valeurs sont que : je tente de comprendre ces créatures qui m'entourent et de voir si elles sont aussi différentes des humains qu'on le dit.

Tell Me More
Got It !

Jeu 15 Fév - 5:48
Believe in the fire between us
Eliza & Jack



     




Son cœur continuait de battre comme si sa vie en dépendait, comme si c’était ses derniers instants avec elle. Leurs lèvres se relâchaient encore une fois, Jack plongeait encore son regard bleu dans celui d’Eliza qui était flamboyant et envoutant. Le jeune homme ne savait pas quoi faire de plus que de se laisser aller… Un instant comme celui-ci, Jack l’avait attendu durant des mois, voire peut-être des années. Son corps témoignait de sa vérité et son esprit troublé, lui faisait remarquer qu’il n’était pas toujours prêt à gérer n’importe quelles situations aussi différentes soient-elles. Quoi qu’il en fût, Jack s’était entrepris à sauter le pas, à lui déclarer sa flamme et à se dévouer à elle. Son amour était véritable, mais la vérité allait finir par le rattraper ou alors, le grand blond allait fuir avant que cette dernière ne vienne empiéter plus sur sa vie.

Eliza était réceptive, souriante et heureuse, ce qui mettait Jack dans un bien être totale. Ce n’était pas l’homme le plus chanceux, ni le plus doué, mais il aimait voir ses proches avec le sourire. Alors que lui ne s’arrêtait pas de se voiler la face, sachant qu’au fond de lui cette histoire trop belle et impossible. Repensant au matin, le jeune homme tentait tant bien que mal de rester focalisé sur sa belle qui ne demandait qu’à profiter de Jack. Le cœur du gallois battait au rythme des actions menées l’un contre l’autre, son corps continuait de frémir et de ressentir cette passion qui le dévorait. Le visage d’Eliza face à lui, Jack l’empoignait et embrassait la jeune femme passionnément laissant cette image matinale s’effacer petit à petit… Mais il était encore possible pour lui de revoir la scène dans sa tête rien que pendant une fraction de seconde.

Un homme contre un mur, ce regard certain et se sourire narquois. « Tu ne t’en doutais pas… Hein, l’humain ? » Du sang se déversant sur le plancher et le vieil Edward repoussait Jack vers la sortie. « Va ! Je m’en occupe ! » Une lame se fracassait contre le sol et le grand blond prenait route vers son chalet.

Ce souvenir… Jusqu’à quand allait-il rester dans sa caboche. Les larmes voulaient couler, mais le jeune homme s’en empêchait pour plutôt se laisser aller dans les bras de son amie. Parce-qu’il en avait foutrement besoin et que son cœur ne lui dictait rien d’autre que de l’aimer et de le lui montrer. Laissant cette chaleur corporelle augmenter, comme si leur corps était une lave en fusion… Eliza invitant Jack à retirer se shirt qui ne faisait que lui porter encore plus chaud. « Ouais... » Un sourire timide et l’homme s’exécutait, laissant apparaître son buste aux yeux de la demoiselle. « Tu devrais en faire autant, non ? » Son sourire toujours présent, mais bien plus serein tout d’un coup. Oublier ? Seulement le temps d’une soirée… D’une nuit dans les bras de celle qu’il aimait par dessus tout. Se redressant lentement, Jack invitait Eliza à se relever et la colla contre lui. Ses doigts de paysan venaient caresser la joue de la belle et le bout de ceux-ci jouaient avec les lèvres de la petite brune avant que le barbu ne vienne les croquer avec délicatesse. Son regard plonger dans le sien, Jack déposait son front contre celui d’Eliza. « Eli’… Je… Hm. » Incapable de dire quoi que ce soit, le gallois gardait la main de la demoiselle dans la sienne et menait cette dernière vers le canapé où ils seraient plus à l’aise. Fuyant les mots, Jack s’exprimait par sa gestuelle. Ses doigts caressaient le ventre nu de la jeune femme, se heurtant au sous-vêtement de la belle. « Tu vas crever de chaud avec ça… Haha. » Il n’était pas des plus doués, mais Jack utilisait la plaisanterie pour se détendre lui-même et ce moyen restait l’un des plus subtils vu la génance présente en ces deux jeunes êtres. « J’voulais te dire que je… » Décidemment, ça ne voulait pas sortir.


_________________

    – Old times, good times –

    « No matter what, some memories can't be replaced. Just close your eyes and smile when your world was fine. »



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Identity Card
Tell Me More
Got It !

Revenir en haut Aller en bas
 

Believe in the fire between us. – ft. Eli' [Irlande - novembre 2015]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS IN ABSENTIA ::  :: Flashback-
Codage optimisé pour